Air le Mag n°38 avril 2013
Air le Mag n°38 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : Oblivion, Tom Cruise part à la rescousse de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
CULTURE TÉLÉ exprimer ses sentiments, mais elle essaie d’apprendre car elle veut se rapprocher de sa fille. CULTURE TÉLÉ Le public français vous a connue dans DANA DELANY À corps ouverts ELLE NOUS A QUITTÉS BRUTALEMENT DANS DESPERATE HOUSEWIVES… POUR MIEUX REVENIR DANS BODY OF PROOF, UNE SÉRIE DONT ELLE EST L’HÉROÏNE. DANA DELANY Y CAMPE UN MÉDECIN LÉGISTE AU TEMPÉRAMENT VOLCANIQUE. LA JOLIE ROUSSE N’A PAS FINI DE NOUS DONNER DU FIL À RETORDRE. Desperate Housewives. Avez-vous eu du mal à passer de Katherine Mayfair à Megan Hunt, l’héroïne de Body of Proof ? Dana Delany : Oui et non. Oui parce qu’il s’est écoulé seulement une semaine entre le moment où j’ai quitté Desperate Housewives et celui où j’ai tourné le pilote de Body of Proof. Non parce qu’il y a un peu de Katherine chez Megan. Disons que Megan est plus sarcastique que ne l’est Katherine. Katherine et Megan ont deux caractères bien trempés. Est-ce un trait que vous partagez avec elles ? D. D. : Seulement dans le travail ! Quand on tourne, je suis hyper concentrée, donc pas forcément docile. En privé, je suis totalement différente. Megan, quel genre de femme est-elle ? D. D. : Megan est une femme complexe, donc très intéressante. Elle est intelligente, peut-être même trop, et cela la dessert, mais elle l’assume. Quand on se donne le temps de la connaître, on voit qu’elle cache une grande vulnérabilité. C’est aussi une femme qui sait être drôle ! Dana Delany Sa vulnérabilité, est-ce une des raisons pour laquelle elle a choisi de devenir « Body of proof » jamais intéressée à elle. Elle ignore comment médecin légiste ? D. D. : Megan est plus à l’aise avec les morts parce qu’ils ne parlent pas [rires]. Quand on connaît son passé, on comprend mieux pourquoi : elle a été élevée par une mère qui ne s’est sur M6 Si Megan est à l’aise avec les morts, qu’en est-il de Dana ? Comment avez-vous préparé votre rôle de médecin légiste ? D. D. : Je suis allée assister à des autopsies. La première fois, on m’a même laissée ouvrir un corps : j’ai adoré ça ! Être l’héroïne d’une série est une consécration pour une actrice. C’est aussi un sacré risque… D. D. : Je fais les choses sans m’interroger sur ce qu’en penseront les gens. Avant de prendre une décision, je me demande si c’est raisonnable pour moi, rien d’autre. BODY OF PROOF, de Christopher Murphey. Avec Dana Delany, Jeri Ryan, Geoffrey Arend… Ce printemps, tous les jeudis à 20 h 50 sur M6. 30 Aux États-Unis, vous commencez déjà la saison 3. Que pouvez-vous nous révéler sur l’évolution de Megan ? D. D. : Dans la première saison, Megan a deux préoccupations : réparer les liens avec sa fille et aider les morts à « passer de l’autre côté » en recherchant leurs assassins. Le ton est grave. Celui de la deuxième saison est, par contraste, plus fun ! La troisième saison est marquée par beaucoup plus d’action et de danger. PROPOS RECUEILLIS PAR SANDRA FRANRENET 2013 ABC Studios 30 AVRIL 2013
-• Lorsqu'il se réveille sans le moindre souvenir de sa vie d'avant, le jeune Ash, pour survivre, se transforme en homme à tout faire. Tour à tour garde du corps, menuisier ou cuistot, il sillonne le monde à la recherche de parcelles de son passé, accompagné de son fidèle cochon, Bou. Quand il croise le chemin d'Eli, une jeune chercheuse en mission pour l'armée, celle-ci s'étonne de voir qu'Ash semble manier la magie sans respecter les principes qui gouvernent son usage. Serait-ce grâce à ce mystérieux grimoire qu'il transporte toujours avec lui ? \1'/www.ki-oon.com 31 G1MEONE.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :