Air le Mag n°37 mars 2013
Air le Mag n°37 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : G.I. Joe Conspiration - 3D, l'action entre dans une nouvelle dimension !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
CULTURE LIVRES/BD HUMOUR CULTURE L Cap sur l’eldorado ! DANS RATAFIA, « histoire de pirates » rime avec « rire à s’en éclater la rate » ! Ici, les marins n’ont qu’une idée en tête : mettre la main sur un trésor, ce qui se révèle plus difficile que prévu. Tandis que tout ce petit monde se retrouve une nouvelle fois embringué dans des aventures abracadabrantes, le capitaine s’est entiché d’un ténor qui rêve de bâtir un opéra en pleine jungle et qui connaîtrait le chemin de l’eldorado… Entre jeux de mots et second degré, une histoire à rebondissements pour petits et grands, truffée de gags et de délires. Ratafia,t. 6, Fitzcarraldies, de Nicolas Pothier et Johan Pilet, Glénat, 48 p., 11,50 €. sélec LE MAL INCARNÉ Tremblez, mortels, Fantômas est de retour ! Créé en 1910 sous la plume de Pierre Souvestre et Marcel Allain, ce personnage masqué, entré dans la légende de la littérature et du cinéma, reprend vie dans une bande dessinée signée par deux jeunes auteurs. Servi par un graphisme très stylisé et une superbe mise en couleurs dominée par des teintes orange et vertes, leur album fait naître une certaine inquiétude chez le lecteur. Comme le dit la quatrième de couverture : « Et maintenant, fini de rire » … La Colère de Fantômas, Les Bois de justice, d’Olivier Bocquet et Julie Rocheleau, Dargaud, 56 p., 13,99 €. AVENTURE Les premiers pas d’Esteban Dans les années 1980, la série d’animation Les Mystérieuses Cités d’or faisait les beaux jours de la télé française. Trente ans plus tard, un nouveau chapitre de cette saga est programmé sur TF1, tandis que la première saison, restaurée en HD, fait l’objet d’une édition en Blu-ray et que le roman original est réédité. Ce manga « à la française », signé par un jeune dessinateur passionné de BD japonaise, raconte les origines de l’aventure d’Esteban et de ses amis, partis à la recherche des cités dans l’Amérique latine du XVI e siècle. Un must de l’histoire du dessin animé à redécouvrir sans tarder ! Les Mystérieuses Cités d’or, de Thomas Bouveret et Bernard Deyriès, Kazé, 184 p., 8,99 €. TRANCHE DE VIE Plus belle la vache ! Le jour où il s’est s’inscrit dans un lycée agricole, Yûgo se voyait déjà en premier de la classe. Le problème, c’est qu’il ne connaît rien aux animaux ! Entre le réveil à 4 heures du matin, le travail à la dure et les découvertes surprenantes pour un gamin de la ville, il comprend vite sa douleur… Au-delà des scènes amusantes, Silver Spoon, un manga signé par l’auteure du best-seller Fullmetal Alchemist, est aussi une série d’initiation qui apprend à ses lecteurs que rien n’est jamais gagné et qu’il faut être prêt à affronter la vie pour réaliser ses rêves. Silver Spoon, de Hiromu Arakawa, Kurokawa, 192 p., 6,80 €. 30 DÉTECTIVE Costaud, le prof ! Il ne faut jamais se fier aux apparences. Affublé d’un éternel costume-cravate un peu terne, Tahei Hiraga Keaton n’est pas qu’un simple professeur d’archéologie. Cet ancien des forces spéciales est aussi un spécialiste des missions dangereuses à travers le monde pour le compte d’une grande compagnie d’assurances et sait se sortir des situations les plus délicates… Le créateur de Monster, 20th Century Boys, Pluto et Billy Bat revient avec un manga d’une grande densité, accessible à tous les publics, en mêlant grande aventure, suspense et réflexions sur le monde actuel. Master Keaton, de Naoki Urasawa, Hokusei Katsushika et Takashi Nagasaki, Kana, 324 p., 15 €. CINÉMA Fac stories Qu’ont en commun Les Aventuriers de l’Arche perdue, Will Hunting, Dr. Jerry et Mister Love, Elephant, Carrie, Le Lauréat et Piranha 3D ? Ce sont tous des « films de campus » ! Un genre dont les États-Unis raffolent, l’université étant le lieu d’affirmation par excellence des normes et de la marge de la société américaine. Au fil de ces pages passionnantes, on prend plaisir à apprendre les secrets de fabrique de ces films qui ont participé à l’histoire du cinéma plus souvent qu’à leur tour, y contribuant par bon nombre de chefs-d’œuvre. Les Films de campus, d’Emmanuel Ethis et Damien Malinas, Armand Colin, 128 p., 15,80 €. 30 MARS 2013 DR
peau de romancier contre celle MÉMOIRE COLLECTIVE Victimes et bourreaux Interviewées par Haruki Murakami, des victimes de l’attaque au gaz sarin par la secte Aum dans le métro de Tokyo, en mars 1995, racontent. IVRES/BD L’auteur de 1Q84 troque ici sa RENAISSANCE La vie petit à petit Clara, sculptrice, laisse tomber Paris après une rupture amoureuse et se réfugie dans un atelier à la campagne, au bord de la Loire, à deux heures de la capitale. L’artiste y refait sa vie, sculptant à tour de bras dans une solitude joyeuse, entourée d’un silence ami que ne viennent rompre que de rares amis – Omar, un vieux voisin, Bertrand, un promeneur solitaire, Ameline, la pharmacienne divorcée, Plume, le chat. Et la nature tout autour. Loin de tout, elle se reconstruit, à l’abri des regards. Un beau tion texte sensible qui nous installe au côté d’une belle âme, qu’on a plaisir à connaître et à accompagner. La Silencieuse, d’Ariane Schréder, Philippe Rey, 217 p, 17 €. de journaliste pour donner un visage aux témoins, montrant les effets de l’agression sur chaque existence. Au fil des récits, se dessine une société japonaise figée, tardant à s’intéresser aux victimes. Dans un second temps, Murakami interroge des adeptes de la secte, qui révèlent jusqu’où le culte de la hiérarchie et la foi soumise les menèrent. On se passionne pour cette reconstitution fouillée mettant au jour les traumatismes de la mémoire collective. Underground, de Haruki Murakami, Belfond, 600 p., 22 €. ENQUÊTE Montalbano amoureux Voici une nouvelle enquête de Salvo Montalbano sous le soleil de Sicile, par le maître du polar Andrea Camilleri. Tout commence quand une fausse paumée mène le débonnaire commissaire par le bout du nez, d’abord, sur les traces d’un cadavre en mer, ensuite, d’un trafic maritime international, enfin. Entre-temps, Montalbano tombe éperdument amoureux du lieutenant de la capitainerie, la dame Belladona, qui porte trop bien son nom. C’est alors que les choses se gâtent, entraînant toute l’enquête dans la tragédie, le tout servi dans une langue toujours savoureuse. L’Âge du doute, d’Andrea Camilleri, Fleuve Noir, 248 p., 20,20 €. L’ENFANCE DE L’ART « Vous pouvez faire sortir un gars du ghetto mais vous ne pourrez jamais faire sortir le ghetto de ce gars. » Ainsi parle Zlatan, dans sa biographie déjà best-seller en Suède et enfin traduite en français. Un succès à la mesure de la fascination pour ce génie du foot réputé incontrôlable, aussi célèbre pour sa facilité à piquer des crises de rage et à faire le coup de poing que pour celle de claquer les buts comme il respire. On découvre ici un « Ibra » grandissant à la va-comme-jete-pousse dans un quartier pourri – la cité de Rosengård, en Suède –, rejeton mal nourri d’une famille d’immigrés bosniaques, battu par sa mère divorcée, puis récupéré par un père alcoolique et versatile, se défoulant au foot entre deux vols de bicyclette avant d’être repéré dès ses quinze ans par le Malmö FF et de devenir le champion mal élevé et assoiffé de reconnaissance que l’on connaît. Moi Zlatan Ibrahimovic, de Zlatan Ibrahimovic et David Lagercrantz, JC Lattès, 440 p., 20 €. 31 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :