Air le Mag n°37 mars 2013
Air le Mag n°37 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : G.I. Joe Conspiration - 3D, l'action entre dans une nouvelle dimension !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
traitée avec autant de subtilité et de compassion. Scénarisé par et Joëlle, maladroite et stressée, d’écrire une nouvelle page de leur existence. CULTURE EN SALLES CULTURE les derniers jours de l’été avec ses amis avant son entrée à l’université. WHAT RICHARD DID Sportif émérite au physique agréable, Richard Karlsen passe SOUS LE FIGUIER On pense à Ensemble, c’est tout en voyant ce joli film réunissant trois adultes un peu paumés autour de Selma, une vieille dame bienveillante sur le point de mourir. Nathalie, chef gastronomique de cinquante ans, a démissionné de son poste sur un coup de tête. Son meilleur ami, Christophe, que sa femme EN SALLES Tout semble lui réussir, et le champ des possibles lui est grand ouvert. Jusqu’au jour où il commet un acte qui va bouleverser à jamais sa vie et celles de ses proches… En sélection officielle du prestigieux festival de Toronto, le troisième film du cinéaste irlandais Lenny Abrahamson aurait pu être une histoire ordinaire si elle n’était pas a abandonné en lui laissant leurs trois filles à charge, s’est fait virer du sien. Joëlle, jeune mère débordée, soupçonne que son mari a une aventure. Les trois déboussolés décident de passer l’été avec Selma. Cette parenthèse ensoleillée sur laquelle plane le spectre de la mort va être l’occasion pour Nathalie, qui veut tout maîtriser, Christophe, qui essaie de devenir un homme meilleur, Malcolm Campbell (Skins, Shameless) et porté par des personnages nuancés, ce drame inspiré nous démontre que la fragilité humaine ne se soucie guère de nos prédispositions ou de notre classe sociale. EN SALLES LE 3 AVRIL UN FILM DE Lenny Abrahamson AVEC Jack Reynor, Róisín Murphy, Sam Keeley, Lars Mikkelsen… DURÉE : 1 h 27 EN SALLES LE 27 MARS UN FILM D’Anne-Marie Étienne AVEC Anne Consigny, Gisèle Casadesus, Jonathan Zaccaï, Marie Kremer… DURÉE : 1 h 32 sélection LA RELIGIEUSE Ce film d’après le livre La Religieuse, de Denis Diderot, retrace le parcours de Suzanne Simonin, jeune fille de seize ans, placée au XVIII e siècle dans un couvent contre son gré, alors qu’elle n’est pas du tout résolue à vouer son existence à Dieu. Un récit émouvant et souvent révoltant au cours duquel l’héroïne doit faire face à des secrets familiaux, à la cruauté sans borne d’une Mère supérieure étroite d’esprit et à l’affection un peu trop développée d’une autre, tandis qu’elle essaie sans relâche de faire entendre sa voix. Happés par cette sublime ode à la liberté, on se laisse emporter par ce portrait d’une adolescente qui ne se résigne jamais face à l’injustice et refuse un destin tout tracé. EN SALLES LE 20 MARS UN FILM DE Guillaume Nicloux AVEC Pauline Étienne, Louise Bourgoin, Isabelle Huppert, Martina Gedeck, Françoise Lebrun… DURÉE : 1 h 54 SUBLIMES CRÉATURES Jeune étudiant dans une petite ville de Caroline du Sud, Ethan tombe amoureux de la nouvelle arrivée dans son lycée, l’énigmatique Lena Duchannes. Laquelle est la nièce d’un vieil ermite vivant à l’écart de la communauté. D’emblée, la jeune fille est rejetée de tous. Mais Ethan ne renonce pas à poursuivre la belle brune de ses assiduités, même lorsqu’il comprend qu’il a mis les pieds dans une famille de sorciers. Le film est adapté du best-seller Seize Lunes, premier tome de la saga Beautiful Creatures, de Kami Garcia et Margaret Stohl. S’il ne faut rien chercher d’original dans cette intrigue de romantic fantasy, proche du scénario de Twilight, le film est impeccable dans le genre, avec l’impressionnant numéro d’acteurs de Jeremy Irons et Emma Thompson, tandis que le couple Alden Ehrenreich et Alice Englert joue la partition attendue. EN SALLES LE 27 FÉVRIER UN FILM DE Richard LaGravenese AVEC Alden Ehrenreich, Alice Englert, Emmy Rossum, Jeremy 12 Irons, Emma Thompson… DURÉE : 1 h 57 12 MARS 2013 DR
AU BOUT DU CONTE Toute la magie de la vraie vie INUTILE DE REDOUTER QUE LE DUO JAOUI-BACRI, pour cette nouvelle collaboration, ne sombre dans le gnangnan du conte de fées modernisé. La mise en scène a beau multiplier les clins d’œil aux contes de notre enfance, le procédé, toujours enchanteur, ne pèche jamais par lourdeur. On s’amuse à regarder se débattre dans la vie bien réelle Agathe Bonitzer en Petit Chaperon rouge tentée par le chemin des aiguilles, son amoureux Arthur Dupont en prince Cendrillon étouffé par sa compagne, Benjamin Biolay en très sexy grand méchant loup dominant, Agnès Jaoui en bonne tante plus paumée que magicienne, Jean-Pierre Bacri en anti-Gepetto dans son armure d’indifférence ébranlée par la superstition. Les dialogues brillants d’humour conduisent cette comédie réaliste, qui nous apprend que si la vie n’est pas un conte de fées, ce n’est peut-être pas plus mal… EN SALLES LE 6 MARS UN FILM D’Agnès Jaoui AVEC Jean-Pierre Bacri, Agathe Bonitzer, Arthur Dupont, Benjamin Biolay, Agnès Jaoui… DURÉE : 1 h 52 (Voir aussi l’interview d’Agathe Bonitzer en page 6.) JAPPELOUP Ce biopic prend un pari risqué, celui de séduire le public au-delà des amateurs d’équitation, admirateurs du parcours de Jappeloup de Luze, petit cheval de génie, champion de saut d’obstacles, qui fut le dernier à remporter l’or pour la France à Séoul en 1988. Plus centrée sur la vie du cavalier Pierre Durand que sur sa légendaire monture, la mise en scène d’une parfaite sobriété de Christian Duguay y parvient, impliquant son spectateur, avec une passion communicative, dans cette histoire simple d’accomplissement, sportif et humain. Le jeu en finesse de Guillaume Canet dans ce rôle de champion tourmenté y est pour beaucoup. EN SALLES LE 13 MARS UN FILM DE Christian Duguay AVEC Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil, Lou de Laâge, Tchéky Karyo, Jacques Higelin… DURÉE : 2 h 10 20 ANS D’ÉCART Alice est belle. Alice est talentueuse. Mais Alice n’est plus assez « dans le coup » pour diriger le magazine Rebelle. Alors elle va remettre un peu de capital jeunesse dans son CV en draguant un petit jeune et ainsi faire croire à ses collaborateurs qu’elle est une vraie cougar. David Moreau, le réalisateur, a bien appris sa leçon : oui à l’inspiration américaine, non au mimétisme. Son film est frais comme un bon rosé. Virginie Efira prouve une nouvelle fois qu’elle est la reine des comédies made in France, quant à Pierre Niney, il n’a visiblement pas fini de nous faire craquer… Mention spéciale pour Charles Berling, qui en a encore visiblement pas mal sous le capot ! EN SALLES LE 6 MARS UN FILM DE David Moreau AVEC Virginie Efira, Pierre Niney, Charles Berling… DURÉE : 1 h 32 13 (Voir aussi l’interview de Pierre Niney en page 16.) 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :