Air le Mag n°36 février 2013
Air le Mag n°36 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 38,4 Mo

  • Dans ce numéro : Hansel & Gretel Witch Hunters !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
CULTURE INTERVIEW Pas si méchant que ça FINI LES RÔLES DE BAD BOY ? AVEC MARIAGE À MENDOZA ET COMME DES FRÈRES, SORTIS DERNIÈREMENT, NICOLAS DUVAUCHELLE N’EN FINIT PAS D’ENRICHIR SA PALETTE D’ACTEUR. Vos deux derniers films, Comme des frères et Mariage à Mendoza, sont des road movies. N’en avez-vous pas assez de passer votre temps sur les routes ? Nicolas Duvauchelle : Au contraire ! J’aime changer de lieu tous les jours, je ne tiens pas en place. Je n’ai pas l’impression d’aller au bureau, c’est pour cela que je fais ce métier. Dans Mariage à Mendoza, l’histoire de deux frères en route pour un mariage en Argentine, on vous voit pleurer. Est-ce que c’est facile de se mettre à nu comme cela devant une caméra ? N. D. : Pour moi, ce n’est pas difficile de pleurer parce que je pense à des choses qui me sont arrivées. Rire est bien plus compliqué, plus impudique. Mariage à Mendoza est aussi et surtout une comédie. J’angoissais beaucoup parce que j’avais peur de me forcer à rire dans certaines scènes. Ça se sent tout de suite quand on rigole faux. Êtes-vous soulagé que les metteurs en scène vous proposent des choses différentes aujourd’hui ? Est-ce parce que vous êtes vous-même plus adulte ? N. D. : Oui, c’est peut-être ça. J’ai envie de changer de registre, de faire des choses différentes. Peut-être que cela vient de la maturité ou de la paternité, mais j’avais surtout envie de montrer que je pouvais faire autre chose que des séries comme Braquo ou des choses violentes. On a tous plusieurs facettes, c’est important de les montrer. Ça ne peut m’apporter que du positif parce que les gens me verront autrement… Les gens sont-ils surpris quand ils vous rencontrent ? N. D. : Oui, ils sont surpris et un peu distants parce qu’ils s’imaginent que je vais les insulter ou les taper tout de suite. Mais je ne suis pas comme ça…, j’attends un peu [rires]. Ma réputation vient aussi des films que j’ai faits, je ne vais pas leur en vouloir de me voir tel qu’ils me voient. Mariage à Mendoza, d’Édouard Deluc, parle de la famille, la sienne ou celle qu’on se choisit. Ça ressemble à votre vie ? N. D. : Je me suis beaucoup rapproché de ma famille après la naissance de ma première fille, encore plus depuis la deuxième. Dans la vie, j’ai aussi des amis qui font quasiment partie de ma famille : Karole Rocher [lieutenant Roxane Delgado dans Braquo], par exemple, est comme une sœur ou un frère pour moi. CULTURE IN Vous êtes également devenu très ami avec François-Xavier Demaison, avec qui vous avez tourné dans Comme des frères [bientôt en DVD], d’Hugo Gélin… N. D. : Avant le début du tournage de ce film, on a passé un week-end chez lui. On a mangé, on a bu et on est sortis. On a construit dix ans d’amitié en quarante-huit heures ! J’ai adoré cette rencontre. Avez-vous un mentor ? N. D. : Oui, Daniel Auteuil. Je l’ai rencontré sur Le Deuxième Souffle, d’Alain Corneau. Il a été comme un grand frère ou un père pour moi. Même si on ne se voit pas souvent, c’est quelqu’un qui est dans mon cœur. Il m’a beaucoup appris sur le métier, il a lui aussi un parcours atypique. Il m’a superbement dirigé dans La Fille du puisatier. Je peux dire que je lui dois beaucoup. Nicolas Du « Mariage à Vous faites du karaoké dans vos deux derniers films, est-ce une passion secrète ? N. D. : Tout à fait. Je suis un chanteur frustré ! [Rires.] J’ai écrit quelques chansons avec un ami, j’espère sortir un album un jour car je connais beaucoup mieux la musique que le cinéma. Chanter au sein d’un groupe, est-ce quelque chose qui vous aurait plu ? N. D. : Ah ouais ! Mais bon, tout n’est pas fini, je n’ai pas encore atteint l’âge limite ! [Rires.] Vous avez deux enfants. Être papa, c’est s’inquiéter pour quelqu’un d’autre que soi-même… N. D. : C’est penser à quelqu’un d’autre que soi ! Quand j’étais plus jeune, je me battais souvent. Maintenant, je ne peux plus, je ne suis plus tout seul. On n’agit plus sur des coups de tête. Je pense toujours à mes filles et à ma femme. On fait des choses pour son enfant, et c’est très bien. La paternité vous a complètement changé… N. D. : Oui, complètement. J’ai pris conscience de beaucoup de choses. Je suis trop bien avec mes filles. Dès que je peux leur faire plaisir, je n’hésite pas une seconde. PROPOS RECUEILLIS PAR AMANDINE SCHERER NICOLAS DUVAUCHELLE 18 18 FÉVRIER 2013
vauchelle Mendoza » Richard Schroeder pour Air le mag terview 19 2013 : L’ANNÉE NICOLAS DUVAUCHELLE c’est au huitième festival du film de la réunion que Nicolas Duvauchelle nous a dévoilé ses projets cinématographiques. On le découvrira en 2013 au côté de Manu Payet dans un long-métrage encore tenu secret, mais nul doute que la rencontre entre l’humoriste et le bad boy au cœur tendre fera des étincelles ! Nicolas tiendra aussi le haut de l’affiche dans le prochain film d’Élie Chouraqui, L’Origine de la violence, avec Michel Bouquet et André Dussollier, et retrouvera Mélanie Thierry, sa camarade de Comme des frères dans Pour une femme, de Diane Kurys. En route pour la gloire ! 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 1Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 2-3Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 4-5Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 6-7Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 8-9Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 10-11Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 12-13Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 14-15Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 16-17Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 18-19Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 20-21Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 22-23Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 24-25Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 26-27Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 28-29Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 30-31Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 32-33Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 34-35Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 36-37Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 38-39Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 40-41Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 42-43Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 44-45Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 46-47Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 48-49Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 50-51Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 52-53Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 54-55Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 56-57Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 58-59Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 60-61Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 62-63Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 64-65Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 66-67Air le Mag numéro 36 février 2013 Page 68