Air le Mag n°34 novembre 2012
Air le Mag n°34 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : Kad et Olivier sauveront-ils l'Amérique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
(DÉ) CONNECTÉ LE LIP-DUB DE L’ANNÉE PROPOSAL « Isaac’s Lip-Dub 1. GANGNAM STYLE Proposal » À ceux qui pensaient que les lip-dubs étaient devenus ringards, voilà de quoi leur faire changer d’avis. Le 23 mai dernier, Isaac, un jeune homme de Portland, aux États- Unis, faisait sa demande en mariage sous la forme d’un lip-dub live, rassemblant famille et amis du couple sur la chanson de Bruno Mars Marry You, avec une chorégraphie millimétrée. La vidéo a été vue plus de neuf millions de fois en une semaine ! Pourquoi on aime ? Parce qu’au petit jeu de « qui fera la demande en mariage la plus originale » Isaac a frappé un grand coup ! Difficile de ne pas verser une larme devant la performance et le travail réalisé par le jeune homme et ses amis. Le challenger. Le plan-séquence imaginé par l’humoriste Gonzague, intitulé Hollande parle avec Sarkozy sur Facebook, où un (faux) François Hollande met à jour ses statuts sur le réseau social et tchatte avec Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, Carla Bruni et Barack Obama. Très drôle ! LE CLIP DE L’ANNÉE « Gangnam Style » (DÉ)CO Corée du Sud, un poil à l’étroit dans son costume. Le physique enrobé Avec plus de deux cents millions de vues depuis sa mise en ligne le 15 juillet dernier, ce clip est LE phénomène de cette fin d’année. Il est signé PSY, de son vrai nom Park Jae-sang, une mégastar en du chanteur, le titre de la chanson (une référence à un quartier huppé de Séoul) et le second degré omniprésent font inévitablement penser à nos Ça m’énerve, de Helmut Fritz, ou à Auteuil, Neuilly, Passy, des Inconnus. Le gros son énervé, faisant passer, en plus, Lady Gaga pour une communiante. Pourquoi ça buzze ? Ce titre s’inscrit dans nos cerveaux, et nous donne envie de yaourter du coréen. Quant à la chorégraphie, elle est suffisamment simple pour avoir été déjà parodiée de nombreuses fois. Le challenger. Le clip de la chanson de Carly Rae Jepsen Call Me Maybe. Aujourd’hui vue plus de deux cent soixante millions de fois, la vidéo a inspiré les chanteurs Justin Bieber et Katy Perry, l’acteur James Franco mais aussi une armée d’anonymes à l’imagination débordante, comme l’équipe de base-ball de Harvard, l’équipe de pom-pom girls de Miami et même un soutien de Barack Obama, qui a monté des discours de façon à donner l’impression que c’est le président américain lui-même qui chante. Les buzz tellement on se reconnaît tous dans les tics de LE TWEET DE L’ANNÉE Les 22 mots de Valérie Trierweiler Posté pendant la campagne des élections législatives, ce petit texte annonçait le soutien de la première dame de France à Olivier Falorni, candidat socialiste dans une circonscription de la Charente-Maritime. Petit détail : sa principale adversaire n’était autre que Ségolène Royal, ancienne compagne de François Hollande. Difficile de ne pas y voir un lien. Pourquoi ça a buzzé ? Parce que cet épisode, plus proche d’un épisode d’Amour, Gloire et Beauté que du débat politique, a permis aux journalistes de parler des législatives de manière plus fun et sexy que le permet le sujet. Le challenger. Le tweet raciste de la spécialiste grecque du triple saut Voula Papachristou qui lui a valu l’exclusion des Jeux Olympiques de Londres, malgré ses regrets exprimés sur sa page Facebook. 64 64 NOVEMBRE 2012 RIE TRIERWEILER LA VIDÉO DE L’ANNÉE « Ce que disent les Parisiens » La vidéo publiée par le site My Little Paris, un site spécialiste des bons plans à Paris, Lyon et Marseille, pourrait tout aussi bien s’intituler « Ce que disent les jeunes actifs vivant dans les grandes villes de France » langage et autres lieux communs évoqués. Pourquoi on aime ? Parce qu’on a tous dit un jour « J’ai besoin de vacances », « Demain, je monte ma boîte » ou « Les gens sont égoïstes » de manière hypersincère, en pensant dire quelque chose de très très fort. Variante : Sh*t Fashion Girls Say. Même principe mais interprété par un Américain barbu travesti en it-girl surlookée et hystérique. Ses analyses fashion à hurler de rire (« N’importe quelle fille de Coachella ressemble à Pocahontas qui reviendrait de Burning Man… ») ont renouvelé le genre des « Shit people say », qui commençait à s’épuiser outre-Atlantique. 3. CE QUI DISENT LES PARISIENS
NECTÉ 7...1181181 1 1 LE HASHTAG DE L’ANNÉE RADIOLONDRES Morgan Guégan pour Air le mag #radiolondres Année électorale oblige, la politique est restée au cœur des conversations sur Twitter. Mais le thème qui a enflammé la twittosphère est resté concentré sur deux petits week-ends, ceux de la présidentielle. Sous le hashtag #radiolondres, on pouvait en effet accéder aux premières estimations des résultats, dès 15 heures. de Ce qui était bien entendu 2012 illégal et a donné lieu à des messages codés très imaginatifs, tel celui-ci : « Selon le dernier bulletin météo suisse, la température à Amsterdam oscille entre 27 et 29 °C, à Budapest entre 25 et 26 °C ». Pourquoi ça a buzzé ? Parce que le suspense était plus insoutenable qu’à la fin d’un épisode de Homeland, parce que l’interdiction était facile à contourner et la tentation d’en parler à demi-mot bien plus excitante que les assommantes soirées électorales à la télé. Le challenger. Parce que ce qui buzze n’est pas toujours drôle, le mot-clé #ididnotreport (« Je n’ai pas porté plainte »), proposé par l’association féministe anglaise Mumsnet, a permis à des milliers de femmes dans le monde de faire part, anonymement ou non, de viol ou d’agression sexuelle dont elles ont été victimes. LINTON 1 LE TUMBLR DE L’ANNÉE « TextsfromHillaryClinton. tumblr.com » AU FAIT, UN BUZZ, C’EST QUOI ? Trois questions à Antonina Rebour, consultante en e-stratégie. Qu’entend-on généralement par buzz ? Un buzz est un mot un peu fourre-tout. Il est censé signifier « rumeur », « ramdam », mais la meilleure façon de le définir serait peut-être par « bruit médiatique ». Le Web est une caisse de résonance extrêmement puissante, et le buzz y fait du bruit. Comment naissent-ils ? Rien ne détermine l’origine d’un buzz. Il naît de l’engouement autour d’un contenu. Parce qu’il est drôle, surprenant, embarrassant… Il est parfois prévisible mais reste toujours le fait, et le choix, des internautes. Finalement, il fonctionne selon le principe du boucheà-oreille. Une vidéo fait rire, on la partage, et hop ! elle se propulse en une journée au rang de buzz parce qu’elle a été regardée des millions de fois. Mais pourquoi cette vidéo et pas une autre ? Il ne faut pas toujours chercher une raison. Dans les buzz, on trouve souvent les mêmes ingrédients, un peu comme il en existe pour créer un scoop : le plaisir de révéler le détail qui tue, l’humour – parfois cynique – du Web, la surprise… Ainsi, beaucoup ont vu Justin Bieber vomir sur scène, PSY connaît un succès planétaire inattendu, et certains ont même tenté de faire du pop-corn avec leur portable après avoir vu une célèbre vidéo… Mais la seule chose certaine, c’est qu’il n’y a aucune vraie recette pour faire le buzz. Imaginez la secrétaire d’État américaine, avec des lunettes de soleil, en train de regarder fixement son smartphone, assise dans un avion militaire. Seule, cette photo n’a pas grand intérêt. Associée à des clichés d’autres célébrités (Barack Obama, Sarah Palin, Mark Zuckerberg, Meryl Streep…) semblant dialoguer avec elle par SMS, la série devient carrément hilarante. Pourquoi on aime ? Parce que Hillary Clinton elle-même est fan (son « mème » préféré serait celui avec Ryan Gosling), et qu’elle l’a fait savoir en envoyant sa propre contribution et en souhaitant rencontrer les auteurs du site. Bref, grâce à ce tumblr, la secrétaire d’État est devenue cool. Variante. « RichKidsOfInstagram.tumblr.com ». Des clichés postés sur le réseau social Instagram par de jeunes nantis passant leur temps à faire du shopping, boire du champagne et voyager à bord de jets privés ou de yachts. Une plongée au cœur de la vie des riches, qui vaut toutes les études sociologiques du monde. 65 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 1Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 68