Air le Mag n°34 novembre 2012
Air le Mag n°34 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : Kad et Olivier sauveront-ils l'Amérique ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
PROFIL RECHERCHÉ JULIEN-ANTOINE ET SES COMPÈRES CHRISTIAN ET MAXIME, TRENTENAIRES AMOUREUX D’ARTS GRAPHIQUES, ONT CRÉÉ DÉBUT 2012 UNE MARQUE DE TATTOOS TEMPORAIRES À L’HUMOUR DÉCALÉ, BERNARD FOREVER. À RETROUVER SUR LE NET. MM IIIIIIIIIIIIIII ILS ONT PLEIN D’IDÉES julien-antoine b fondateur de be site de de tataouage Qu’est-ce qui vous a donné envie de lancer ce site d’e-commerce, bernardforever.fr ? Julien-Antoine Bayaval : Il y a quelques années, j’ai acheté un bouquin sur les tatouages, et ça m’a rappelé les décalcomanies des chewing-gums Malabar d’autrefois. Je me suis dit : pourquoi ne pas en créer des temporaires, un nouvel accessoire de mode, mais éphémère ? Cela faisait aussi un moment que j’avais envie de lancer une activité d’e-commerce. J’en ai parlé à deux membres de l’agence de communication dont je suis gérant, et c’était parti ! Comment fonctionnez-vous tous les trois ? J.-A. B. : On peut tout gérer nous-mêmes ou presque. On dessine et on a « designé » l’ensemble du site. On sait faire vivre les réseaux sociaux. C’est facile car nous nous connaissons bien puisque nous travaillions déjà ensemble. Christian et moi développons le site et créons le rédactionnel. On forme le team créatif. Maxime gère plutôt la partie administrative car il fait les choses très proprement. Notre boîte est une SARL [société à responsabilité limitée] dont nous sommes tous les trois associés. Pourquoi ce nom désuet « Bernard Forever » ? J.-A. B. : On cherchait un nom old fashion, plus du tout à la mode. Bernard, c’est un peu kitsch, à l’image de ces tatouages d’autrefois avec un cœur signé « À ma maman » qu’on plaçait sur le bras. Ça nous correspondait bien. UMM « On cherchait un nom old ashion,•lus du tout à la mode. Bernard, c'est un•eu kitsch, à l'ima•e 111111111111 de ces tatoua-es d'autrefois... » PROFIL RE BERNARD FOREVER Tattoos, juste pour un temps « On cherchait un nom old fashion, plus du tout à la mode. Bernard, c’est un peu kitsch, à l’image de ces tatouages d’autrefois… » Pourquoi avoir lancé une affaire en plus ? J.-A. B. : Notre concept, ici : s’amuser avant tout ! Pour nous, c’est une récréation par rapport au quotidien professionnel. Nous n’avons de compte à rendre à personne. Nous jouissons d’une totale liberté. On monte, par exemple, des partenariats ou on donne carte blanche à des artistes que nous aimons pour la création de planches de tatouages, comme avec Jeanspezial, un collectif d’illustrateurs que je suis depuis longtemps. Comment avez-vous procédé pour concrétiser votre projet ? J.-A. B. : On a d’abord regardé comment fonctionne l’e-commerce. On s’est inspirés d’autres sites. Ensuite, on s’est posé plein de petites questions : où produire nos tattoos, comment envoyer les produits ? Etc. C’est la production et la logistique qui ont nécessité le plus de démarches, essentiellement menées sur Internet. Pour le reste, c’était simple car nous connaissions bien notre cible, plutôt urbaine, qui elle nous ressemble. 80% des acheteurs sont des filles, parisiennes et âgées de vingt-cinq à trente-cinq ans. Ça marche bien ? J.-A. B. : Depuis le lancement, ça buzze pas mal. Le site a été vite rentable, ce qui est rare dans l’e-commerce. Attention, on ne roule pas sur l’or ! Notre mise de départ était minime. On réinvestit tout ce qu’on gagne. C’est un projet excitant. Et c’est plaisant de plaire ! 60 60 NOVEMBRE 2012 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.BERNARDFOREVER.FR COMMUNIQUER POUR SE FAIRE CONNAÎTRE « Nous avons touché nos premiers clients grâce à la presse, Elle et Cosmo notamment, et aux blogs de mode, se réjouit Julien-Antoine Bayaval. Incroyable à quel point les blogueuses de mode sont influentes ! » Betty, Estelle, d’autres filles et quelques garçons font la pluie et le beau temps des tendances sur le Web. Une image des tattoos sur un blog de mode, et les ventes explosent ! « Je ne fais pas de communication de masse car les mailings énervent les journalistes. J’adapte mon message en fonction du style du support. » Un exemple ? « Un jour où je déjeunais chez McDo, j’ai vu plein de jeunes lire Air le mag. J’ai trouvé que son ton décalé correspondait bien à notre marque. J’ai envoyé un e-mail à la rédac chef, dont j’ai trouvé le nom dans le magazine, pour lui faire connaître nos produits. » D’autres conseils ? « J’utilise aussi Twitter pour accrocher les journalistes et je mets en avant ce qui fait l’originalité de notre produit. Enfin, pour faciliter le travail des journalistes et des blogueurs de mode, nous disposons d’un espace presse très riche. » À l’instar de Julien- Antoine, n’hésitez pas à nous faire découvrir votre jeune boîte. Peut-être fera-t-elle l’objet d’un prochain « Profil recherché » dans Air le mag… PROPOS RECUEILLIS PAR VICTOR DAMERVAL William Beaucardet pour Air le mag
CHERCHÉ oyaval and co, nardforever.fr, vente temporaires 61 Maxime, Julien-Antoine, Christian/Créateurs de Bernard Forever. 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 1Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 34 novembre 2012 Page 68