Air le Mag n°32 septembre 2012
Air le Mag n°32 septembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 25,2 Mo

  • Dans ce numéro : Les Seigneurs, l'équipe qui va vous faire enfin rêver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
CULTURE JEUX VIDÉO World of Warcraft : Mists of Pandaria. Jouer à plusieurs était déjà possible il y a vingt ans. La première console de Nintendo parvenue en France, la NES, offrait cette fonctionnalité. Il suffisait de brancher deux manettes et le tour était joué. Toutefois, le phénomène a pris une tout autre ampleur aujourd’hui grâce à Internet. Comment pouvait-il en être autrement ? Avec l’évolution des technologies, la couverture de plus en plus grande du territoire et la qualité croissante des connexions, jouer en multijoueur est devenu un acte banal. À l’exception de certains types de jeux bien précis, il est quasiment obligatoire, si l’on veut toucher un large public, de proposer des modes permettant à plusieurs personnes de s’amuser ensemble. Certaines séries ont même intégré sur le tard une composante multi afin de s’ouvrir aux nombreux joueurs qui ne jurent que par cela. CULTURE J avec FIFA, de tennis avec Top Spin, de course automobile avec Gran Turismo ou Forza Motorsport, on trouve à chaque fois une partie solo et une autre pour se mesurer à des adversaires, qu’ils soient en ligne ou assis sur le même canapé. Logique puisque ces jeux sont naturellement tournés vers la compétition. C’est ce même principe qui s’applique aux FPS. Les deux références du moment, Call of Duty et Battlefield, réputés pour leur mode multi joueur, disposent également d’une aventure conçue pour les plus solitaires. Les jeux de stratégie permettent aussi aux joueurs de s’opposer et de faire ainsi étalage de leur sens tactique. La série des Total War excelle à ce niveau en proposant de gigantesques batailles au cours desquelles sont impliquées des milliers d’unités. Plus récemment, Diablo III a prouvé que les hack’n slash n’étaient pas en reste. Riche en solo autant qu’en multi, le jeu a fait un véritable carton. L’OPPORTUNITÉ FAIT LE LARRON Le succès des jeux multijoueur a poussé plusieurs studios de développement à s’y mettre alors que la nature de leurs productions ne s’y prêtait pas forcément. L’exemple le plus criant demeure probablement Dead Space. À l’origine, il s’agit d’un jeu horrifique misant exclusivement sur le sentiment de solitude, la tension et l’ambiance oppressante régnant dans les niveaux. Histoire d’aller chercher un nouveau public et de faire grimper significativement le chiffre des ventes décevant du premier épisode, les concepteurs de la série ont succombé à la mode du multi. Dès le deuxième épisode, les joueurs pouvaient ainsi s’affronter en ligne en incarnant à la fois les humains et les monstres contre lesquels ils luttent pour leur survie. Une idée assez saugrenue qui n’a d’ailleurs pas rencontré le succès. Il faut donc s’attendre à ce que de plus en plus de jeux se tournent vers le multijoueur. Quitte parfois à se renier. Les jeux multi j PIERRE-ALEXANDRE CONTE DU MULTI, SINON RIEN Évidemment, quand on dit multijoueur, on pense tout de suite aux MMO (jeux massivement multijoueur en ligne). Ces derniers rassemblent des millions de personnes chaque jour à travers le monde. Bien sûr, la particularité de ces jeux réside dans le fait qu’ils ne se jouent qu’en ligne. Impossible donc de se promener seul à travers les prairies verdoyantes de World of Warcraft et de Rift ou encore d’affronter des méchants Siths sans aucune aide dans Star Wars : The Old Republic. Dans un tout autre genre, Counter Strike possède lui aussi sa cohorte de fidèles qui se retrouvent chaque jour pour des joutes endiablées en ligne. Massivement pratiqué depuis la fin des années 90, ce jeu de tir en vue subjective (FPS) est l’un des succès multijoueur les plus retentissants de l’histoire de l’industrie du jeu vidéo. Plus récemment, un titre tel que Tribes Ascend tente de perpétuer la tradition des jeux de tir en vue subjective en misant tout sur la compétition en ligne. Une belle réussite. Sur console, les jeux exclusivement multijoueur sont beaucoup plus rares que sur PC. En 2010, M.A.G. proposait toutefois des affrontements guerriers à 128 contre 128. Un sacré record. SOLUTION HYBRIDE Plutôt que de proposer un contenu exclusivement multijoueur, certains jeux ont pris le parti de combler tout le monde. C’est notamment le cas des titres sportifs. Que l’on parle de football 36 36 SEPTEMBRE 2012 Rift. Forza Motorsport. Electronic Arts I DR
EUX VIDÉO Star Wars : The Old Republic. oueurs en ligne XBOX 360 – PS3 – PC/ELECTRONIC ARTS/Call of Duty : Modern Warfare 3. CALL OF DUTY : MODERN WARFARE 3 Call of Duty, c’est sans conteste la référence du FPS multijoueur sur console. En tout cas, si l’on se fie à la quantité de personnes qui le pratiquent. Le dernier épisode en date, Modern Warfare 3, connaît, comme ses prédécesseurs, un succès fou. Tous les jours, des millions de joueurs se livrent des batailles enragées en ligne. Il faut dire que les concepteurs du jeu prêtent une attention toute particulière à cet aspect si déterminant. Et on les comprend, puisque cela permet de fidéliser un public qui en redemande chaque année. XBOX 360 – PS3 – PC/INFINITY WARD – ACTIVISION/08 NOVEMBRE 2011 DIABLO III Dans un style complètement différent, Diablo III propose un aspect multijoueur coopératif. Dans ce hack’n slash, de deux à quatre joueurs peuvent partager l’aventure. Le but : découper des monstres à la chaîne et récupérer sur leurs dépouilles encore fraîches des récompenses permettant d’améliorer son personnage. Pour s’en sortir, il faut faire preuve d’esprit d’équipe en faisant jouer la complémentarité des différents personnages. Avec ce jeu, Blizzard livre une nouvelle fois une expérience unique, à découvrir de préférence à plusieurs. PC/BLIZZARD ENTERTAINMENT/15 MAI 2012 37 LE TOP 5 FIFA 13 Avec un sport qui suscite autant de réactions passionnées que le football, il n’est pas difficile d’imaginer combien la compétition fait rage en multijoueur. Et en particulier en ligne. Autant dire que le fair-play n’a pas vraiment sa place au cours des milliers de matchs qui sont joués chaque jour en un contre un. Le jeu propose par ailleurs un mode insolite permettant à deux équipes de onze footballeurs virtuels, soit à vingt-deux joueurs, de s’affronter simultanément. Une ambiance un peu folle se dégage de ces matchs souvent anarchiques. 27 SEPTEMBRE 2012 BATTLEFIELD 3 Si Call of Duty règne en maître sur console, Battlefield 3 fait la loi sur PC du côté des first person shooter multijoueur. Le jeu, conçu en Suède par le studio DICE, propose une expérience extrêmement complète avec la possibilité de se battre à 64, soit deux équipes de 32 joueurs. Une ambiance unique se dégage des champs de bataille grâce au travail effectué sur le son, au réalisme des animations, et aussi parce qu’il est possible de détruire un nombre important d’éléments du décor. Battlefield 3, c’est aussi le plus beau FPS qui existe aujourd’hui, tous supports confondus. PC – XBOX 360 – PS3/DICE – ELECTRONIC ARTS/27 OCTOBRE 2011 Battlefield 3. STAR WARS : THE OLD REPUBLIC Il nous fallait impérativement un titre massivement multijoueur online pour compléter ce Top 5. Notre choix s’est porté sur le plus marquant des MMO sortis récemment. Il dispose bien entendu d’un background incroyablement riche grâce à la licence Star Wars. Mais son atout principal reste ses quêtes scénarisées avec soin. Bien sûr, tout est fait dans le jeu pour vous forcer à former des groupes et à évoluer en équipe. L’avantage, c’est que The Old Republic devient gratuit cette automne. Impossible donc de passer à côté. PC/BIOWARE – ELECTRONIC ARTS/20 DÉCEMBRE 2011 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 1Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 32 septembre 2012 Page 68