Air le Mag n°30 juin 2012
Air le Mag n°30 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 54,5 Mo

  • Dans ce numéro : mobilisation générale pour « Medal of Honor: Warfighter ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
CULTURE INTERVIEW CULTURE INTERVIEW SEXION D’ASSAUT Sexion d’Assaut (L’Apogée) Deux cent mille albums vendus ! Vous êtes contents ? Sexion d’Assaut : On est super heureux, mais on vise encore plus haut : le million ! Il va falloir se battre, mais on est déterminés. Et on en profite pour remercier tous les gens qui nous sont restés fidèles, même dans les moments difficiles ! Qu’est-ce qui a changé depuis votre premier album, L’École des points vitaux ? S. d’A. : C’est beaucoup plus poussé musicalement. Chaque membre de l’équipe s’est amélioré. Et puis on chante à sept sur certains morceaux, c’est quelque chose que l’on n’avait pas encore essayé. Au niveau des thèmes, c’est vraiment profond, ça ressemble à ce qu’on vit. On a changé, on a grandi, donc on a un nouveau regard et plus de recul sur la vie. Est-ce que vous avez envie que l’on vous reconnaisse enfin artistiquement ? S. d’A. : Sur le nouvel album, il y a tous les styles, mais ça reste du Sexion d’Assaut, avec des touches rap, hip-hop. On pensait qu’avec un projet comme ça on pouvait toucher un public très large. Et ça a marché ! On veut prendre un nouveau départ et ne montrer que l’artistique, loin des polémiques. Pourquoi L’Apogée ? S. d’A. : C’est un défi qu’on s’est lancé. Nous, on n’avance que comme ça. On s’est dit qu’il fallait aller à l’apogée de notre art. Un Palais omnisports de Paris-Bercy complet, c’est un rêve qui se réalise… S. d’A. : Partir sur un Bercy, c’était un risque. Finalement, ça s’est vite rempli, on en prépare même un deuxième. Donc, oui, c’est un « On a grandi » SEXION D’ASSAUT REVIENT APAISÉ, MAIS SURTOUT PLUS BRILLANT QUE JAMAIS. LEUR DEUXIÈME ALBUM, L’APOGÉE, À PEINE SORTI EST DÉJÀ DOUBLE DISQUE D’OR ! RENCONTRE AVEC UN CREW FORT SYMPATHIQUE… gros rêve qui se réalise. La scène, c’est chez nous, limite on a envie d’y aller en chaussettes ! Comme dirait Kool Shen, il y en a qui vivent la scène et ceux qui subissent la scène. Nous, on la vit. Est-ce que votre public a changé ? S. d’A. : Il est plus familial, grâce à notre chanson Avant qu’elle parte, qui a touché beaucoup de mamans. On reçoit des messages, il y a des mères qui viennent nous voir pour nous remercier, des personnes qui se sont réconciliées avec leur maman après avoir écouté le morceau, notamment beaucoup de prisonniers. Comment est née cette chanson ? S. d’A. : On avait la mélodie depuis un moment, le thème est venu après. Certains membres du groupe ont perdu leur maman… C’est directement une chanson pour les mères, c’est spécial. Est-ce que le discours du rap a changé ? S. d’A. : À l’époque du rap « contestataire », il y avait un contexte social nouveau, le dénigrement des immigrés, les cités… On a grandi avec ça, donc on a moins envie d’en parler. Qu’est-ce que vous retenez de ces dernières années ? S. d’A. : Que le succès est fragile, que les gens peuvent s’identifier à nous et qu’il faut faire attention à l’image qu’on renvoie, qu’il faut travailler beaucoup, donner le meilleur artistiquement, avant de penser au reste. PROPOS RECUEILLIS PAR AMANDINE SCHERER SEXION D’ASSAUT L’APOGÉE Jive 22 22 JUIN 2012 EN TOURNÉE DANS TOUTE LA FRANCE. LE 22 MAI À BERCY (PARIS). Fifou
23..



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :