Air le Mag n°28 avril 2012
Air le Mag n°28 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58 Mo

  • Dans ce numéro : American Pie 4... ils ont grandi ou presque...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
AIR DU TEMPS AIR DU ENGAGEZ IENGAGEZ V PLUS PARTICIPATIF, PLUS CONCRET, MOINS DISCIPLINÉ, L’ENGAGEMENT CITOYEN FAIT SA MUE, À L’ÉCART DES PARTIS ET DES ASSOCIATIONS CLASSIQUES. DOMINIQUE VALOTTO L’engagemen des idéologies. Ils ne se prennent pas non plus pour Superman, DIX-HUIT MILLIONS DE BÉNÉVOLES, ET MOI… « Beaucoup de jeunes nous rejoignent aujourd’hui. Ils en ont marre mais ils veulent agir concrètement », analyse Bruno Tardieu, délégué national du Mouvement ATD Quart Monde France, qui recrute des « militants solidaires », aux côtés de ses volontaires permanents. Alors, fini le désengagement de la jeunesse, terminé la montée des égoïsmes et du repli sur soi par temps de crise ? Selon une récente étude de France Bénévolat, le nombre de bénévoles augmente de 3 à 4% par an et atteint aujourd’hui dix-huit millions, dont onze millions dans les associations. Et, contrairement à une idée reçue, parmi les bénévoles, les jeunes ne sont pas tellement moins nombreux que les seniors : selon une enquête BVA de 2010, 29% des 15-24 ans s’engagent à donner de leur temps, alors que le taux est de 36% pour la population totale de plus de 15 ans. AGIR POUR LES AUTRES, C’EST AUSSI SE FAIRE PLAISIR S’engager pour la bonne cause, d’accord. Mais les jeunes bénévoles attendent de leur engagement un « retour sur investissement » qu’ils jugent légitime. « Être utile, me faire plaisir, être utile à la société, c’est être utile à soi-même, en fait », affirme Laure, trente-quatre ans, bénévole à Amnesty International, dans un rapport de recherche de la Fonda, une fondation pour le développement de la vie associative. « Pour moi, ce n’est pas un gros mot d’être individualiste, d’être dans une société où on puisse penser à son épanouissement personnel, à son bonheur », précise-t-elle.• Patrick Forget/SagaPhoto 44 44 AVRIL 2012 I
TEMPS OUS I t aujourd’hui 45 Opération nettoyage sur les bords de Marne, par les volontaires de l’association OSE (Organe de sauvetage écologique). 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :