Air le Mag n°28 avril 2012
Air le Mag n°28 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58 Mo

  • Dans ce numéro : American Pie 4... ils ont grandi ou presque...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
CULTURE MUSIQUE ÉLECTRO SWING Ça va swinguer ! Ils sont fans de Django Reinhardt et de Massive Attack, manient avec brio le jazz manouche et l’électro… Estampillée « électro swing », la joyeuse formation Caravan Palace creuse et enrichit le sillon tracé par l’opus précédent, vendu à cent cinquante mille exemplaires. Porté au chant par la pétulante Colotis Zoé, le chaleureux Panic, aux rythmiques plus variées et sophistiquées, plonge l’auditeur dans l’univers du swing jazz des années 1930 et 1940 sans oublier de lorgner vers d’autres horizons (pop, trip-hop…). Électro affûtée (Clash), ballade sur tempo délicieusement alangui (12 juin 3049), échappée frénétique (Beatophone), escapade pop (Cotton Heads)…, Panic devrait faire chauffer les iPod tout l’été ! sélection MUSIQUE DU MONDE CULTURE Rap cartoon ON NE PRÉSENTE PLUS LE LÉGENDAIRE GROUPE AMÉRICAIN de hip-hop De La Soul, spécialiste des interludes et pionniers du « rap cool ». Jamais à court d’idées, Pos et Dave, deux ses membres du groupe répondant aux pseudos de Plug 1 & Plug 2, rempilent avec First Serve, un groupe de hip-hop dynamique, mais aussi un album-concept, avec, à la production, les Français Chokolate & Khalid. « C’est funky, hip-hop, disco, et c’est une réussite », préviennent d’emblée les vétérans du rap ! First Serve raconte l’histoire de Deen et Jacob (interprétés par Pos et Dave), deux jeunes garçons du quartier du Queens, à New York, en passe de percer dans le monde impitoyable du hip-hop. L’album met en scène les tribulations des acolytes : de l’euphorie des débuts (le funky We Made It) à la rupture (Clash Symphony), en passant par la réconci liation (l’irrésistible Tennis, aux rimes diaboliques) jusqu’au titre final au sommet sur une scène parisienne (Move’Em In, Move’Em Out, un hit en perspective !). Le résultat, tordant, est un voyage plein d’humour sur fond de hip-hop, de sketchs et de beats, dont l’action se déroule dans un univers de dessin animé. Un disque cartoonesque et potache haut en couleur ! DE LA SOUL, DE LA SOUL’S PLUG1 & PLUG2 PRESENT FIRST SERVE, PIAS. 28 28 AVRIL 2012 CARAVAN PALACE, PANIC, WAGRAM. CHANSON FRANÇAISE Indignez-vous ! « Je ne suis pas un artiste engagé, j’aspire à ce que mes chansons soient engageantes. » Quatrième album de Ridan, Madame la République dresse en douze chansons un constat de la France d’aujourd’hui et invite les citoyens à réfléchir sur des questions de société comme la diversité et le racisme (Les Enfants de colonies ou encore Ah les salauds !), les retraites ou le pouvoir d’achat (Le Manège enchanté)… Avec la dérision d’un Brassens ou la fougue d’un Renaud – chanteurs qu’il admire –, Ridan lance un appel à l’entente et à l’indignation en plaquant des textes rentre-dedans sur des mélodies douces et entraînantes. Madame la République pourrait s’inviter dans le débat à quelques jours de la présidentielle. RIDAN, MADAME LA RÉPUBLIQUE, PIAS. HIP-HOP Best of festif Tenez-vous prêt ! Un an après le succès de Toutè Kalé, certifié disque de platine, les joyeux lurons de Magic System sont de retour sur le devant de la scène et entament une grande tournée des Zénith de France. Une première pour un groupe africain ! Et, comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le groupe publie son premier best of. D’Abidjan à Paris rassemble dans un double album les plus grands tubes du groupe (1 er Gaou, Bouger Bouger, Ambiance à l’africaine, Chérie Coco…) et quatre inédits (Akwaba, Tango Tango, Viens faire le show, Kele Magni). Plus qu’un recueil, c’est une invitation au voyage entre les continents ! MAGIC SYSTEM, D’ABIDJAN À PARIS, BEST OF DOUBLE ALBUM, EMI. DOUX REBELLE Réputé pour sa poésie grinçante et ses concerts en forme de bals survoltés, Java, le groupe de rap musette le plus célèbre de France, a insufflé une fraîcheur bienvenue à la scène hexagonale. R.wan, son leader, n’a rien perdu de sa verve. Parolier hors pair, il revient avec Peau rouge, troisième opus au mélange de styles (musette, hip-hop, chanson…) et aux textes truculents, qui donnent naissance en dix chansons à une série d’étonnants personnages. Sorciers vaudous, mélomanes en uniformes ou fées narcotiques peuplent ainsi son monde de l’invraisemblable. Débordant d’humeurs et d’humour, Peau rouge est un album généreux et atypique. Comme son auteur. R.WAN, PEAU ROUGE, CHAPTER TWO RECORDS/WAGRAM MUSIC. DR
MUSIQUE Antoine Rozes CULTURE MUSIQUE SPORTO KANTES 4 Green United Music/PIAS SPORTO KANTES L’électro libre 1- Un duo de longue date Leur hit sifflotant résonne dans toutes les têtes ! Repris en boucle dans les spots publicitaires de Renault, Whistle a pro- Sporto Kantes pulsé Sporto Kantes sur le devant de la scène. L’univers foutraque du duo électro parisien, joyeux fourre-tout malaxant dub, soul, rock, jazz, hip-hop et samples chiadés, mérite qu’on s’y attarde plus longuement. Derrière Sporto Kantes, Nicolas Kantorowicz et Benjamin Sportès, deux encyclopédies vivantes du rock qui ont fourbi leurs armes sur la scène alternative française. Le premier comme bassiste des Wampas, le second comme batteur pour les Moonshiners. Ensemble, ils jouent dans les Torpedo pendant trois ans. En 1998, c’est d’électro qu’il s’agit : récemment formé, Sporto Kantes (mélange de leurs patronymes) a quatre morceaux dans son escarcelle quand Nicolas rencontre un type dans la rue qui veut les produire. En 2000, après deux maxis réussis, l’excellent Act 1, porté par le tube Car Video, connaît un succès immédiat. 2- Faux frères ennemis Malgré l’engouement, le duo connaît des turbulences créatives. Les deux loustics finissent par prendre leur distance et se séparent pendant quatre ans. La réconciliation sonne comme un duel au sommet avec 2nd round, deuxième album hybride à l’électro joyeuse. S’ensuit une nouvelle dispute. Benjamin préfère écrire des chansons et sort deux disques sous le nom de Sportès. En 2006, le duo ne se parle plus du tout. Mais le jour des quarante ans de Benjamin, Nicolas l’appelle. Ils se revoient… et rempilent ! Le résultat : 3 at last, troisième volet inclassable, baigné de rocksteady, d’opéra, de soul, de new wave, de hip-hop et d’électro aux tubes implacables. On en retiendra, entre autres, l’énervé Da Rock, l’irrésistible Concrete et le canaille Whistle. 3- Un album « fourmidable » Trois ans plus tard, le plaisir est intact à l’écoute du corrosif 4. Assoiffé de musique de tous horizons, le duo continue de brouiller les pistes, sautant des Ruts à Élisa Point et de Tutti à Frutti, comme du coq à l’âne. « On a passé trois ans à faire, défaire, couper, coller, vider, tordre, étirer, aplatir, inviter, effacer, aimer, s’envoler, puis s’écraser, pour repartir de plus belle et graver treize morceaux qui nous ont collé à la peau ! » Si cet opus dynamite toujours avec brio les styles et les genres, la nouveauté réside dans la large place accordée aux chanteurs et chanteuses d’horizons divers (de la Laotienne Sourya à la Marocaine Hindi Zahra en passant par la Russe Yelena Neva et l’Américain Mandel Turner) et dans la fabrication et le choix des titres, taillés pour le live et mixés par Pascal Garnon (Rita Mitsouko, NTM…). Original, festif, inclassable, 4 pourrait bien être la bandeson idéale. Vivement le live ! 29 EN TOURNÉE À TRAVERS LA FRANCE (LE 7 JUIN À LA CIGALE, À PARIS) VALÉRIE NESCOP 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :