Air le Mag n°28 avril 2012
Air le Mag n°28 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58 Mo

  • Dans ce numéro : American Pie 4... ils ont grandi ou presque...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
CULTURE MUSIQUE & MARIAM CULTURE MUSIQUE Que signifie « Folila » ? Amadou & Mariam : « Folila » signifie « jouer », en bambara. On a choisi ce titre car on a reçu beaucoup d’invités sur l’album. On a toujours jugé essentiel de partager notre musique. Dans nos morceaux, on raconte qu’on est venu animer la cité pour donner de la joie à tout le monde, pour faire la fête ! Cet album témoigne encore plus de votre ouverture sur le monde des musiques… A. & M. : Oui. Que l’on vienne du Nord ou du Sud, on est tous pareils : on peut faire la même musique, chanter Amadou sur un même morceau, que ce soit en & Mariam anglais en bambara. C’est pour ça qu’on a fait appel à de nombreux musiciens issus d’autres continents. Quand on était au Mali, on écoutait souvent les Pink Floyd et Led Zeppelin, même si on ne comprenait pas les paroles ! Nous défendons l’idée que la musique est universelle. Parlez-nous de vos invités… A. & M. : Nous sommes très sensibles aux univers des autres et nous fonctionnons beaucoup au feeling. On aime le mélange. Nous avions déjà collaboré avec Manu Chao (Dimanche à Bamako) et Damon Albarn(Welcome to Mali). Pour Folila, nous avons enregistré à New York, à Bamako et à Paris, avec Santigold, TV on the Radio, Jake Shears, Ebony Bones, Amp Fiddler, Abdallah Oumbadougou, Theophilus London et Bertrand Cantat. Ce sont des artistes dont on a fait les premières parties ou qu’on a rencontrés dans différents festivals. De simple invité, Bertrand Cantat est devenu « résident » sur l’album… A. & M. : On appréciait déjà sa musique avant de le rencontrer à Bordeaux, en 2009, après un concert. Un an plus tard, on l’a invité à venir au Mali, et le pays lui a plu. Il a joué de l’harmonica, de la guitare, puis il a écrit des textes et chanté… La collaboration s’est faite naturellement. Vos textes traitent de sujets sociaux, politiques, mais aussi personnels… A. & M. : C’est très important pour nous de mélanger des ballades amoureuses à des textes plus engagés. Au Mali, les chanteurs sont considérés comme des messagers, des porte-parole. Dans cet album, on s’adresse beaucoup à la société. Chez nous, les gens vivent ensemble dans les familles ; les frères, les cousins et les voisins sont très liés. On leur parle pour faire régner l’entente, la paix, l’amour. On essaie de mettre en valeur la solidarité africaine, car il n’y a pas que la pauvreté au Mali. Il y a aussi des gens qui soutiennent des causes, qui œuvrent pour faire bouger les choses. La générosité, la rencontre, l’universalité nous font avancer. SORTIE LE 2 AVRIL FOLILA Because Music Vous êtes très courtisés par les stars anglo-saxonnes ! A. & M. : C’est vrai ! [Rires.] Les groupes Coldplay et U2 nous ont invités à assurer leur première partie. C’était très bien, mais très impressionnant car nous avons joué dans des grands stades remplis, avec beaucoup de monde. Ces concerts nous ont permis de nous faire connaître et d’apporter notre couleur musicale. Comment expliquez-vous votre succès ? A. & M. : Notre musique est très accessible. C’est une musique africaine avec des influences de blues et de rock dans laquelle les gens se retrouvent. 26 26 AVRIL 2012 EN TOURNÉE FRANÇAISE JUSQU’AU 28 JUILLET AMADOU Le goût des autres ILS CULTIVENT À MERVEILLE L’ART DE LA RENCONTRE. APRÈS LE SUCCÈS DE WELCOME TO MALI, AMADOU & MARIAM SONT DE RETOUR AVEC FOLILA, TROISIÈME OPUS OUVERT D’ESPRIT ET GÉNÉREUX. COMME EUX. PROPOS RECUEILLIS PAR VALÉRIE NESCOP Benoît Peverelli
27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :