Air le Mag n°28 avril 2012
Air le Mag n°28 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58 Mo

  • Dans ce numéro : American Pie 4... ils ont grandi ou presque...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
CULTURE PHÉNOMÈNE 22 CULTURE PH En 1999, la France découvrait avec stupeur les mœurs des lycéens américains. Relations garçonsfilles, fêtes décadentes, blagues potaches et gros, très gros appétit sexuel. American Pie fut un carton dans l’Hexagone, aussi bien que dans le reste du monde. Avec sa succession de gags stupides et de situations improbables, le film relançait le genre des teen movies pour un bon moment. Deux autres films nous ont permis, en 2001 et 2002, de suivre les aventures de ces adolescents américains « typiques » : American Pie 2 nous plongeait dans les vacances d’été de ces « héros », qui se retrouvaient dans une maison au bord d’un lac entre deux années de fac, et, finalement, American Pie 3, marions-les nous faisait vivre le mariage de Jim et Michelle. LES QUATRE LOSERS MAGNIFIQUES ENTRENT DANS LA LÉGENDE American Pie, c’est avant tout des personnages un peu bêtas, à qui les scénaristes font subir les pires outrages. Le héros principal, c’est Jim Levenstein (Jason Biggs), le type le plus malchanceux des États-Unis. Il a un fort penchant pour l’onanisme avec accessoires et a tendance à se faire toujours surprendre dans les situations les plus humiliantes, généralement à moitié nu. Le ton est d’ailleurs donné dès la scène d’ouverture du premier volet de la série, quand ses parents le trouvent devant un filmX, une chaussette à la main. Il finira par tomber amoureux de Michelle Flaherty (Alyson Hannigan, rendue célèbre, dans les années 2000, par son rôle de Willow dans Buffy contre les vampires), la timide joueuse de flûte de la fanfare – qui se révèle n’être pas si timide que ça –, et par l’épouser dans American Pie 3. Jim est très ami avec le leader de la bande, Kevin Myers (Thomas Ian Nicholas). C’est lui qui est à l’initiative du « pacte » originel, quand les quatre amis décident de perdre leur virginité avant la fin du lycée. Il est en couple avec la belle Vicky, mais ils doivent se séparer à la fin du premier épisode, s’étant inscrits dans des universités différentes. Il ne s’en remettra jamais vraiment. De son côté, Chris « Oz » Ostreicher (Chris Klein) est un sportif qui jouit d’une grande popularité. On l’imagine conquérir facilement le cœur des filles. Mais, au fond, c’est un grand sentimental, et il cherche le véritable amour. Quant à Paul Finch (Eddie Kaye Thomas), il s’agit sans doute d’un des personnages les plus intéressants. Un peu introverti, cibles de moqueries, il est pourtant La saga Am sophistiqué et cultivé. Il garde son sang-froid en toutes circonstances. Sauf quand il a besoin d’aller aux toilettes : là, il perd tous ses moyens. Mais ces quatre losers ne seraient rien sans le grand catalyseur, l’homme qui est à l’origine des pires situations, mais aussi de toutes les meilleures fêtes : Steve « Stiffmeister » Stifler (SeannWilliam Scott). Insupportable, méprisant et toujours adepte du sale coup derrière le dos, il réussit finalement à se rendre sympathique et à prouver qu’il a un bon fond. De haut en bas : Jim (Jason Biggs), Paul (Eddie Kaye Thomas), Kevin (Thomas Ian Nicholas) et Chris (Chris Klein), treize ans après leurs premières aventures lycéennes. 22 American Pie 1, 2 et 3 (ci-dessous) : on avait partagé leurs expériences (compliquées), aujourd’hui, ils ont grandi, mais leur présent (compliqué) est rattrapé par leur passé. AVRIL 2012 Universal Pictures | Collection ChristopheL | The Kobal Collection
ÉNOMÈNE Jeanine (Jennifer DES PARENTS IRREMPLAÇABLES ET IMPAYABLES Que seraient des adolescents sans leurs parents ? Et des parents qui mettent la honte, si possible. De ce côté-là, la palme revient sans conteste à Noah Levenstein et Jeanine Stifler. Le père de Jim est très certainement un brave homme qui aime son fils. Par erican contre, il devient très gênant quand il insiste pour le Pie conseiller sur sa vie sexuelle… Et c’est encore pis quand il se met à évoquer son expérience personnelle avec son épouse. Quant à la mère de Stifler, elle est la cougar même. C’est elle qui s’occupera de l’éducation sexuelle de Paul Finch, et ce dernier ne se privera pas de s’en vanter auprès de son ennemi SteveStifler. Coolidge) et Noah (Eugene Levy), une maman et un papa, plutôt « disponibles ». LA BELLE ÉQUIPE REMET LE COUVERT 23 Tous les ingrédients pour concocter un bon épisode sont réunis pour American Pie 4 : blagues crades, situations humiliantes, filles en string et fêtes invraisemblables. Les personnages secondaires ont également répondu présent, et de nombreux clins d’œil au film originel parsèment ce quatrième volet. Mais qu’en est-il de l’histoire ? Treize ans après la fin du lycée, il est temps pour nos héros de se retrouver et de faire le point sur leur vie. Jim et Michelle, mariés, ne s’éclatent plus autant qu’avant. Kevin s’ennuie dans sa vie d’homme au foyer. Chris est devenu un présentateur TV à succès et sort avec une bombe atomique, mais ce qu’il souhaite plus que tout c’est fonder une famille. Quant à Finch, il semble être devenu celui qu’il voulait être, en se baladant dans le monde entier et en pilotant sa moto, comme le plus cool des Américains. Cette fois, ils vont tous avoir l’occasion de rectifier leurs erreurs passées et remettre un peu d’ordre dans leur vie. Mais ça ne va pas être facile… SORTIE LE 2 MAI AMERICAN PIE 4, de Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg Dans American Pie 4, (ci-dessus) les jolies filles demeurent au centre des conversations de la bande de copains. Vous y reconnaîtrez notamment le sourire de Michelle (Alyson Hannigan), épouse de Jim. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :