Air le Mag n°26 février 2012
Air le Mag n°26 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58,1 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité Rapprochée, Denzel défie la CIA !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
CULTURE INTERVIEW « Chaque personnage existe vraiment, avec son histoire… » CULTURE IN LA VÉRITÉ SI JE MENS ! 3 Le Sentier, c’est fini. Eddie, Dov, Yvan, Patrick et Serge ont rejoint la banlieue, à Aubervilliers, qui a repris la main sur le marché du textile. Ils doivent faire face à la rude concurrence des grossistes chinois… Roulé dans la farine par un concurrent peu scrupuleux, Eddie fait face, avec l’aide Garcia/So La vérité si de Dov, toujours entre deux filles, d’Yvan, très énervé, et de Serge, empêtré dans ses propres ennuis. Mais l’adversité et de vieilles rancunes menacent la belle camaraderie… On retrouve avec plaisir la bande d’Eddie, qui parvient encore à nous surprendre et à nous faire rire franchement jusqu’à la fin, sans recours pénible aux blagues faciles et aux gags éculés. 8 8 FÉVRIER 2012
TERVIEW lo/Melki… je mens 3 Mars Distribution Racontez-nous… B. S. : Yvan, mon personnage, est toujours aussi boutefeu, va-t-en-guerre et plein de préjugés. Il est le chien fidèle d’Eddie, son gourou, son maître à penser. Quand Eddie se croit victime de concurrence déloyale, il est prêt à faire le coup de poing pour le défendre, même s’il n’a pas tout à fait les moyens de ses ambitions. Sur le plan des sentiments, il est moins fier. Il n’ose pas s’avouer son amour éperdu pour Karine, toujours sous le joug de Dov, son ex. [À Vincent Elbaz] Dans le rôle de Dov, vous vous montrez particulièrement antipathique… V. E. : Ah bon, vous trouvez ? Pourquoi vous dites ça ? Non, en vérité, Dov traverse une crise. Il n’arrive ni à mûrir ni à tirer un trait sur sa relation avec sa femme. À l’épreuve de la dure réalité, le groupe d’amis traverse une crise. Même Patrick Abitbol (Gilbert Melki) s’y met : il est, pour une fois, amoureux… de sa contrôleuse des impôts ! J. G. : Quant à Serge, il est toujours aussi généreux avec l’argent des autres. Mais, cette fois, il a trop joué, il est au bord de la faillite… V. E. : Il est désespéré, d’accord. N’empêche, on va en prison pour ce qu’il a fait ! J. G. : On craint qu’ils sabotent leur camaraderie. On a peur pour eux, comme pour des amis. V. E. : Mais il faut souvent mettre une grande claque dans la gueule du spectateur pour le rassurer ensuite. Donc, les Chinois débarquent… J. G. : La bande s’aperçoit qu’elle a pris un coup de vieux, elle risque d’être ringardisée par cette nouvelle concurrence. B. S. : Thomas Gilou et les auteurs du film ont mené un vrai travail d’enquête sur cette nouvelle donne, ils s’en sont imprégnés… On ne tombe pas dans la caricature stupide. Il y a pas mal de fausses pistes, des solidarités qui s’installent. Même si, sur le fond, on reste dans une logique d’ultralibéralisme, bien éloignée de mes propres convictions. Comment était Shanghai ? V. E. : José et moi, on n’est pas trop des aventuriers. À moins de 800 mètres de l’hôtel, on était perdus ! J. G. : Shanghai, c’est une ville bordélique, géniale, dans l’excès, d’une modernité à faire peur. Un des acteurs chinois nous a entraînés dans une boîte tenue par un ami à lui, avec des décors ahurissants. Notre scène du restaurant karaoké est timide à côté. Si on avait montré la moitié de ce qu’on y a vu, on nous dirait qu’on a exagéré. Vincent, qui est maniaque sur l’hygiène, avait un peu de mal à se faire à certains usages. Imaginez sa tête quand il a vu la vendeuse chez qui il s’était fait faire des chemises les lui rapporter en les traînant par terre dans la rue. Il a dû toutes les passer à l’eau de Javel ! B. S. : C’était la première fois que je mettais les pieds dans ce pays. [Lyrique] Ça m’a fasciné de voir ces échoppes d’un autre âge dont les vapeurs de raviolis remontaient le long des buildings d’acier high-tech… Je me suis beaucoup perdu dans la ville, en prenant des taxis. C’était une occasion unique de la découvrir. J’ai profité des restos de luxe, et je me suis baladé dans les quartiers populaires. J. G. : Il visitait les quartiers les plus pollués ! Il a dû s’intoxiquer pour le reste de ses jours ! B. S. : Ils se sont beaucoup moqués de moi, mais c’est ma nature. Me faire faire des manteaux pour pas cher, je m’en fous. Moi, je rentrais le soir avec des sachets de thé ! 9 PROPOS RECUEILLIS PAR DOMINIQUE VALOTTO L’amitié, le business, les femmes (ci-dessus, Aure Atika), des vestes roses et des cravates à pois, que demander de plus pour être heureux ? 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 1Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 68