Air le Mag n°26 février 2012
Air le Mag n°26 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 58,1 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité Rapprochée, Denzel défie la CIA !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
CULTURE INTERVIEW CULTURE IN Elisabet Martha Marcy ELIZABETH OLSEN Bombe à retardement 22 22 FÉVRIER 2012
TERVIEW IL AURA FALLU ATTENDRE SES VINGT-DEUX ANS POUR QU’ELLE S’EXPOSE ET EXPLOSE ENFIN. QUELQUE PEU ÉTOUFFÉE PAR LE SUCCÈS PHÉNOMÉNAL DE SES FRANGINES MARY-KATE ET ASHLEY, ELIZABETH OLSEN A CHOISI LA VOIE DE LA DISCRÉTION ET DU CINÉMA INDÉPENDANT. RENCONTRE. SORTIE LE 29 FÉVRIER MARTHA, MARCY, MAY, MARLENE, de Sean Durkin h Olsen May Marlene APRÈS LES « FILS DE », VOICI LES « FRÈRES ET SŒURS DE » ! On connaissait le succès des « fils de » au cinéma, voici venue l’ère des « frères et sœurs de ». Chez les Fanning, le talent se cultive en famille et surtout très tôt ! La sensation du moment s’appelle Elle Fanning, quatorze ans, sœur cadette de Dakota Fanning, dix-huit ans (La Guerre des Mondes, The Runaways). La petite créature aux yeux bleu piscine, qui a débuté à l’âge de dix-huit mois, a déjà charmé son monde dans Somewhere, de Sofia Coppola, et Super 8, de J. J. Abrams. Autre « frère de » à suivre : Kieran Culkin. Alors que son frère Macaulay, ex-enfant star (Maman, j’ai raté l’avion !), s’embourbe dans une carrière au point mort, Kieran explose ! Drôlissime dans Scott Pilgrim vs le monde, aperçu au bras de Scarlett Johansson…, 2012 sera sans conteste SON année. Fred R. Conrad/The New York Times - Redux – REA Martha, Marcy, May, Marlene est votre premier film. C’est un film très fort et difficile pour le spectateur… Elizabeth Olsen : Ça l’était pour moi aussi. Je veux que chacun de mes films présente une part de difficulté. Je trouve cela plus gratifiant. Mon prochain projet est un film d’horreur. Je suis fan de ce genre. Je pense que la peur est une émotion authentique et intéressante à explorer. Votre personnage semble pris au piège entre son passé cauchemardesque dans une secte et sa vie présente… E. O. : Oui. Elle est incapable de se rappeler comment elle doit évoluer dans la société. Elle est persuadée que la meilleure façon de se comporter, c’est d’agir comme dans la secte. On lui a appris le soutien mutuel, la générosité, la sousconsommation. Ce sont des valeurs nobles mais, une fois reprises par un leader, elles perdent de leur nature première. Martha ne sait plus ce qui est bien ou mal. Le découvrir est son nouveau combat. Pourquoi avez-vous décidé d’être actrice ? E. O. : Aussi loin que je puisse remonter, je me souviens que je voulais imiter les performances de mes acteurs préférés devant le miroir de ma mère. Puis j’ai participé à des ateliers de théâtre dès l’âge de huit ans et je n’ai plus arrêté… J’ai aussi joué dans les films de mes sœurs. Je sortais de l’école et on me disait : « Tiens, tu ne voudrais pas jouer dans ce film-là ? » Et, quelques minutes après, je me retrouvais avec le visage peinturluré ! Vos sœurs Mary-Kate et Ashley [héroïnes de la célèbre série La Fête à la maison] ont été médiatisées très jeunes et sont aujourd’hui de véritables icônes. Les gens sont-ils surpris de vous découvrir ? E. O. : Oui ! Les gens se disent : « Je ne savais pas qu’ils avaient une famille si grande, les Olsen ! Je pensais qu’on avait tout vu ! » [Rires.] C’est difficile d’être « la sœur de… » ? E. O. : Je n’ai aucune maîtrise sur ce que les gens peuvent penser de ma famille ou de moi. Certains jours, je ne vous cache pas que c’est un ticket d’entrée, dans d’autres cas, cela peut être un handicap. Je m’en suis rendu compte très tôt lors d’une audition à Broadway : un directeur de casting a carrément refusé de me voir ! Alors que j’ai été formée dans l’un des plus grands conservatoires de New York… Choisir une formation théâtrale, était-ce un moyen de vous démarquer de vos sœurs ? E. O. : C’est surtout parce que j’ai toujours eu l’impression que les acteurs de théâtre étaient bien moins épiés que ceux de Hollywood. Le théâtre était pour moi un endroit sûr où les gens n’étaient pas harcelés. Mais des élèves ont quand même frappé une fois à la porte de ma chambre parce qu’ils avaient entendu du bruit : ils étaient persuadés qu’une sœur Olsen était forcément une fêtarde ! Votre film était présenté cette année à Cannes. Quel a été votre meilleur souvenir du festival ? E. O. : Marcher jusqu’au grand escalier avec tous mes amis. C’est une expérience que je n’oublierai jamais, je pense. Vous êtes maintenant une icône de la mode. On vous voit sur tous les tapis rouges. Comment le vivez-vous ? E. O. : Sincèrement, je ne me vois pas comme ça. J’ai toujours vu la mode comme une expression de soi. Je porte donc exactement ce que j’aime et ce que je suis. Vous savez, je suis la sœur Olsen qui a le plus de formes… [Sourire.] 23 PROPOS RECUEILLIS PAR AMANDINE SCHERER 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 1Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 26 février 2012 Page 68