Air le Mag n°25 janvier 2012
Air le Mag n°25 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 34,2 Mo

  • Dans ce numéro : Underworld, Nouvelle Ere... les vampires montrent les dents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
CULTURE MUSIQUE DÉCOIFFANT ! Trio power rock, Shelby fonctionne comme un métronome : sans temps morts ! Fondé en 2007 par Michel Liberman et Lionel Pradines, le groupe a baladé sa bonne humeur et ses textes fun sur les scènes du Printemps de Bourges, du Gibus, etc., sortant un premier EP dans la foulée. Shelby sort aujourd’hui un premier album composé de onze titres légers (La Femme de Columbo, Je suis un abruti…), entraînants et cuivrés. À écouter « en buvant de l’alcool de riz frelaté et en se brûlant les doigts sur des ailes de requin sauce gribiche ». C’est du moins ce que le groupe vous conseille… Nous, on évitera quand même l’alcool frelaté… shelby, RED ROCK ARMY, MW RECORDS. POP CHANSON FRANÇAISE Pleins feux sur Benjamin Biolay Il fut longtemps le mal-aimé du métier, avant que celui-ci ne le consacre avec deux victoires de la musique pour La Superbe. Amoureux des mots, artiste prolifique, Benjamin Biolay sort son premier best of retraçant dix années de carrière ponctuée par cinq albums studio, le projet Home et deux BO de films. L’album rassemble dix-neuf titres. Au menu : les classiques (Les Cerfs- Volants), les ballades intemporelles (Novembre toute l’année), les tubes populaires (Dans la Merco sorties musique Benz), les symphonies de poche (La Superbe) et un inédit (L’Eau claire des fontaines). Un bel objet pour les fans et l’occasion pour les autres de le découvrir enfin. benjamin biolay, BEST OF, NAÏVE/VIRGIN MUSIC. Tigresse pop tempérament de feu, look extravagant et sourire ravageur, l’Australienne Nadéah s’impose comme une des sensations de cette fin d’année. Si le single Odile l’a définitivement installée sous les feux des projecteurs, la fan de Tom Waits et de Tori Amos n’en est pourtant pas à son coup d’essai. C’est avec un guitariste français, en Angleterre, qu’elle fonde son premier groupe The Lovegods. Repérée par l’influente Radio One, la formation électrique se produira au côté de Nick Cave ou Franz Ferdinand. La grande blonde, arrivée à Paris, officie ensuite au sein de Nouvelle Vague, insufflant pendant trois ans son énergie débordante sur les scènes du monde entier. Cette tournée lui permet de peaufiner les chansons de Venus Gets Even, premier opus solo tout en finesse, entre confidences mélancoliques (Suddenly Afternoons) et pépites euphoriques (Whatever Lovers Say). Onze titres irrésistibles aux arrangements classieux et à l’orchestration riche sertie de cuivres tranchants, de guitare, de piano et de contrebasse. Mais c’est surtout sur scène que Nadéah fait triompher sa pop chaleureuse. Ne la manquez pas ! BLUES, SOUL Mademoiselle chante le blues Attention, talent ! À dix-neuf ans à peine, la charmante Nina Attal est l’étoile montante de la scène soulblues française. Après un EP très remarqué, Urgency, et une centaine de dates dont les prestigieux festivals Jazz à Saint-Germain et Jazz à Montréal, la jeune demoiselle et son alter ego guitariste Philippe Devin sortent Yellow 6/17. Soul, funk, rhythm’n’blues…, efficace, cette première galette mêle toutes les influences de la musique noire américaine, le tout teinté de mélodies pop. En une cinquantaine de minutes, Nina Attal démontre son potentiel et séduit l’auditeur avec sa voix digne des plus grandes divas. Une véritable machine à swinguer. nina attal, YELLOW 6/17, MDC/PIAS. CHANSON FRANÇAISE Douce mélancolie Il lui aura fallu deux ans pour parcourir La Distance : le nouveau Da Silva est arrivé ! Après le succès de La Tendresse des fous, l’écriture de livres-CD pour enfants et diverses collaborations, le chanteur à la voix mélancolique présente son nouvel opus, qu’il a souhaité « plus atmosphérique et synthétique, le moins acoustique possible ». Réalisé par YannArnaud (Air, Syd Matters) et composé de douze titres et deux interludes, La Distance est plus pop, plus orchestré mais aussi plus singulier que ses précédents opus. Sur des mélodies entêtantes et soignées (Les Stations balnéaires), Da Silva plaque des textes poétiques, voire déchirants. Un bel album. da silva, LA DISTANCE, PIAS RECORDINGS FRANCE. 28 28 DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012 nadéah, VENUS GETS EVEN, CINQ/7. EN CONCERT LE 12 DÉCEMBRE À LA MAROQUINERIE, À PARIS. DR
Andrew Gura CULTURE MUSIQUE CHARLIE WINSTON charlie winston L’état de grâce un hobo chantant… Chapeau de travers façon Chaplin, barbe de trois jours et look dandy, Charlie Winston, le chanteur à la voix de bluesman a conquis l’Hexagone avec Like a Hobo, tube imparable à l’introduction sifflée, façon Ennio Morricone. Assurément un des plus gros succès de l’année 2009, immortalisé dans l’excellent album Hobo, qui affola les compteurs avec six cent mille exemplaires écoulés en France. Le Britannique y faisait valser les étiquettes, baladant l’auditeur au son d’une guitare sèche, d’un piano ou de sa seule voix. Hommage aux travailleurs nomades qui parcouraient les routes américaines en quête d’un avenir meilleur dans les années 1930, célébration des esprits libres, l’album mettait en lumière le parcours atypique de son auteur. … au parcours romanesque Fils de chanteurs un poil excentriques, élevé dans un hôtel du Suffolk, Charlie Winston a usé ses semelles sur les routes du monde entier. À dix-sept ans, il s’échappe à Londres où, entre deux cours de musique à la fac, il compose pour des compagnies de ballet, empoigne une basse pour jouer dans le groupe de son frère (Tom Baxter) et devient le chanteur d’un groupe de reggae. Il n’a que vingt et un ans quand il part bourlinguer en Inde pour un Un artiste exigeant, qui nous embarque dans des voyages sonores éclectiques… 29 CHARLIE WINSTON running still Atmosphériques voyage initiatique pendant lequel il s’initie à la musique indienne et apprend à jouer des tablas (percussions traditionnelles). De retour en Angleterre, il compose pour le cinéma et le théâtre, puis se met à la guitare pour écrire ses propres chansons. Au studio Real World, il fait la connaissance d’un certain Peter Gabriel, qui, charmé par ses textes, l’invite sur sa tournée et lui assure le succès avec Like a Hobo. Mais c’est finalement en France que triomphera sa pop vagabonde, grâce au label Atmosphériques et une rencontre avec le célèbre producteur Mark Plati. nouveau coup d’éclat Après une tournée multicontinentale et une escapade en Australie, le chanteur est de retour avec un nouvel album. Enregistré entre Los Angeles et Paris, produit par Tony Berg (Beck), Running Still s’ouvre sur Hello Alone, morceau entêtant qui assure le lien avec l’album précédent. L’écoute des autres titres lève le voile sur un artiste exigeant, qui embarque son auditeur dans des voyages sonores éclectiques avec une facilité déconcertante. Sonorité électronique (Where Can I Buy Happiness ?), énergie rock (l’excellent Rockin in the Suburbs), ballades intimes (She Went Quietly), touche baroque (The Great Conversation)… Running Still, foisonnant, entraînant et addictif, sonne comme l’album de l’état de grâce. Chapeau, l’artiste ! VALÉRIE NESCOP 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 1Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 2-3Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 4-5Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 6-7Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 8-9Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 10-11Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 12-13Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 14-15Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 16-17Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 18-19Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 20-21Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 22-23Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 24-25Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 26-27Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 28-29Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 30-31Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 32-33Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 34-35Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 36-37Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 38-39Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 40-41Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 42-43Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 44-45Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 46-47Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 48-49Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 50-51Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 52-53Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 54-55Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 56-57Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 58-59Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 60-61Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 62-63Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 64-65Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 66-67Air le Mag numéro 25 janvier 2012 Page 68