Air le Mag n°122 décembre 2021
Air le Mag n°122 décembre 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122 de décembre 2021

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 30,8 Mo

  • Dans ce numéro : qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ILS ASSURENT ! 46 r M7Ogil -/-r Souvenez-vous… il y a un an jour pour jour, nous évoquions dans nos pages la création de l’Escalator, l’incubateur lancé par Maurice Lévy. Situé à Levallois-Perret, ce fleuron d’innovation a, depuis, accueilli sa première promo, rapidement suivie par de nouveaux arrivants. Et tout en haut des marches  : la réussite ! Texte  : Yanis Hachemi. Illustration  : Mariette Guigal pour Air le mag 46 FAUT QU’ON RÉCAP’ ! Retour aux sources Il y a un an de cela, Maurice Lévy* nous recevait pour une interview exclusive. À l’époque, quelques semaines le séparaient du lancement de l’Escalator, qu’il présentait déjà comme étant un incubateur « destiné à des gens qui ont les idées et l’envie d’entreprendre, mais qui n’ont ni les contacts ni les moyens pour le faire ». Le fer de lance de l’Escalator ? Son désir de rétablir l’égalité des chances dans le milieu entrepreneurial, en offrant formations, infrastructures, réseau et financements à des porteurs de projets prometteurs venant de tous horizons. Décembre 2021 - Janvier 2022
EN PARLE lif1,1101111111f1fIffil rIffPlIffiffnfe ffi flortflriftfirCITTIf fffrillffeffliffifill ffIfffflfrilliffirti fiffflfflifeff11111111, ffleffellfIffinnet ff IffliferfIlleffIliffI 111111fleffle fleffIfftlffferlfrnfl111111f11111 flii Iff1111111111111felee efffelfleffleffIllle iff11111111111111 f 1111 ffeleffelflIffillIM 111111fleffeelle fIffIll efillfffIff1111 ff1111 Tout pour grandir Les premiers porteurs de projet de l’Escalator ont découvert une multitude d’offres et de services, à leur disposition pour avancer vers le succès. Les trois quarts de la surface, réservés à l’incubation, regorgent de matériel, d’espaces et de ressources numériques. Le reste est partagé entre les espaces de coworking et les espaces de vie, pour ceux des entrepreneurs qui logent également sur place. Chaque année, l’Escalator compte accueillir deux promotions de 15 projets. Tous auront leur place pour six mois et pourront être prolongés, en cas de nécessité et de réussite. 47 47 BROAK AND ABROAD Air le mag a sélectionné deux projets parmi les premières start-up incubées à l’Escalator. Le premier ? Broak and Abroad  : cette plateforme révolutionne l’industrie de l’e-tourisme en rendant les voyages plus accessibles, intelligents et simples. Le pitch Au départ, c’est l’envie de rendre accessibles des voyages au plus grand nombre. Pour y parvenir, les trois TotalÉnergies C’est le nom de la première promo de l’Escalator. Parmi les heureux élus  : des projets de plateforme, comme PostExo, qui démocratise le soutien scolaire ; des projets sportifs, comme D-Techt, dont l’enjeu est de libéraliser la détection sportive ; ou encore des projets d’économie sociale et solidaire, comme Goods Station, qui entend réduire le nombre d’invendus détruits ou jetés. Autant de projets variés, qui ont tous néanmoins un point commun  : être portés par des entrepreneurs avec l’idée et l’envie. * Serial entrepreneur à la tête de Publicis Groupe pendant 30 ans. cofondateurs de la jeune pousse ont imaginé une plateforme qui propose de bons plans quotidiens de vols et de séjours à très bas prix. Leur plus ? Élaborer des programmes sur mesure, intelligents et conçus selon les goûts et les besoins de l’utilisateur. En plus, Broak and Abroad propose d’effectuer des matchs avec d’autres utilisateurs, pour trouver des compagnons de route. On adore ! LE GRENIER LUDIQUE En voilà un drôle de nom ! Et, à votre avis, quelle est leur idée ? Et dans quel secteur officient-ils ? Allez, on vous donne un indice  : le monde des loisirs… Le pitch Le Grenier ludique propose de développer une économie circulaire autour du jeu de société pour démocratiser le loisir. En d’autres termes, Marine Sanchez et Robin Rousset ont l’ambition de devenir le « Yuka - Leboncoin » du jeu de société en changeant notre manière de les consommer. L’idée est simple  : vous vous inscrivez sur leur application mobile et, en deux temps trois mouvements, vous pouvez louer les jeux de vos voisins ou leur vendre les vôtres. Intéressant pour passer des soirées d’hiver à jouer à de nouveaux jeux inconnus au bataillon ! Guilhem Touzery ; Noun Project Picto



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :