Air le Mag n°122 décembre 2021
Air le Mag n°122 décembre 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122 de décembre 2021

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 30,8 Mo

  • Dans ce numéro : qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
INSPIREZ-VOUS ! 44 LE BON CONSEIL cr Profession  : pilote de drones agricoles Luc, 24 ans, est pilote de drones d’épandage. Un métier qui demande des compétences de pilotage, mais aussi une bonne connaissance du monde agricole. LE BON CONSEIL Le secteur audiovisuel est, lui aussi, très en demande de professionnels de la prise de vue par drone. Qualités requises ? Une bonne maîtrise de son appareil, pour être capable de prendre des images à proximité du sol ou de certains obstacles, mais aussi une bonne connaissance des techniques de prise de vue et de la réglementation en vigueur. Texte  : Claire Lefebvre Illustration  : Jean Mallard pour Air le mag Peux-tu nous parler de ton métier ? Luc  : Il consiste à réaliser des vols au-dessus de parcelles de blé, de colza, de pommes de terre ou de vigne pour réaliser des cartographies agronomiques. Un capteur multispectral embarqué mesure la lumière refl étée et absorbée par le feuillage des cultures. Cela permet de déterminer, avec une précision de 25 centimètres, l’état de santé des plantes, leur niveau de stress hydrique et leurs besoins en azote. L’agriculteur reçoit ces informations sous forme de carte, qu’il peut transférer à l’ordinateur de bord de ses machines-outils, de manière à doser avec précision les apports en produits phytosanitaires. L’intérêt pour l’agriculteur est de mener une agriculture raisonnée, moins coûteuse en intrants, donc plus respectueuse de l’environnement. Il m’arrive aussi de faire de l’épandage directement par voie aérienne, ce qui évite le piétinement des cultures, ou encore la compaction des sols due aux passages des tracteurs. Quel est ton parcours ? L.  : Je suis fils d’agriculteur. Après mon CAP, j’ai décidé de travailler avec mon père, afin de reprendre un jour son exploitation. C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu’il y avait quelque chose à faire autour des drones. De plus en plus d’agriculteurs les utilisent, en agriculture aussi bien bio que raisonnée. J’ai donc décidé de passer mon Certificat d’aptitude théorique des télépilotes, et d’investir dans un appareil, au départ pour répondre à nos propres besoins, puis en réalisant des prestations pour des 44 FAUT QU’ON agriculteurs qui me le demandaient. Aujourd’hui, Tit je possède ma propre entreprise, Rep-air, et je réalise des prestations pour le compte de géants du secteur, comme Delair, Phytodrone, Wanaka, ou encore Alteia. Quelles sont les choses à savoir avant de se lancer ? L.  : Le métier de pilote de drone est, sans conteste, un métier d’avenir. Les jeunes agriculteurs s’y intéressent beaucoup, mais tout le monde n’est pas encore initié. Il faut donc savoir aller chercher la clientèle, en allant taper à la porte des exploitants, mais aussi des coopératives, des chambres d’agriculture, ou encore des grands groupes de l’agroalimentaire, qui vous feront bénéficier de leur réseau. Il ne faut pas avoir peur non plus de faire des kilomètres. Il m’arrive de traverser la France pour mener une mission. Enfin, il faut se souvenir que l’agriculture est un métier saisonnier. Il faut donc savoir se diversifier, aller vers d’autres secteurs, comme la topographie des mines et des carrières, le suivi de chantier ou l’inspection de poteaux électriques, pour pouvoir travailler toute l’année. « C’est, sans conteste, un métier d’avenir. » Décembre 2021 - Janvier 2022 Noun Project Picto
re EN PARLE La Fondation Ronald McDonald construit et anime des Maisons à proximité des hôpitaux pour leur permettre de rester ensemble. Vous aussi, soutenez-les. 45 Rendez-vous sur www.fondation-ronald-mcdonald.fr yndation Ronald McDonald" Sous l'égide de La Fondation de France Prendre soin des familles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :