Air le Mag n°111 novembre 2020
Air le Mag n°111 novembre 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°111 de novembre 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 26,4 Mo

  • Dans ce numéro : cyberpunk 2077, le futur sera incroyable !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
FAUT QU’ON EN PARLE S’inscrire pour participer à un tirage au sort qui donnera le droit d’acheter des sneakers ? Oui, ça existe ! « Ça va aussi bien avec un jeans qu’avec une jupe ou une robe. » 48 Lli Environ 800 euros  : voilà jusqu’où David, un designer parisien de 35 ans et sneakers addict autoproclamé, serait prêt à monter pour avoir certaines baskets numérotées. À ce prix-là, pourtant, il ne les porterait pas. Ou alors très peu, et en en prenant le plus grand soin. Ses chaussures de sport, il préfère les exposer dans un coin de son deux-pièces, sur leur boîte, en attendant que leur cote monte et de pouvoir les revendre deux à six fois leur prix. Et encore ! Si on le compare à certains, David est un petit joueur. L’année dernière, des acheteurs avisés ont pu revendre 2 500 euros leurs Air Jordan 1 Travis Scott achetées trois semaines plus tôt, au prix de… 170 euros ! Et lorsqu’en 2016, Nike a lancé en 89 exemplaires sa Nike Air Mag – les mêmes que celles arborées par Marty McFly, dans le film Retour vers le futur –, leur prix a atteint la somme inouïe de 32 275 dollars. INCONTOURNABLE La raison d’une flambée des prix ? La rareté organisée par les marques, sur fond de passion généralisée pour la basket. Entre 2013 et 2017, les ventes de chaussures de sport ont ainsi progressé de 5% par an, au point de représenter désormais la moitié du marché des chaussures, estimé à 9 milliards d’euros par la Fédération française 48 de la chaussure (FFC). Aujourd’hui, quel que soit l’âge ou le milieu social, tout le monde en porte. Question de confort, de mode de vie, mais aussi d’esthétique. « C’est confortable, facile à trouver, et puis ça va aussi bien avec un jeans qu’avec une jupe ou une robe », souligne Chiara, 18 ans, qui possède une quinzaine de modèles. Sans oublier le prix  : 40 euros en moyenne pour une paire de marque. Moins de 10 euros dans certaines enseignes de grande distribution. Difficile de trouver plus compétitif ! STREET CULTURE Mais alors, comment est-on passé de la chaussure de sport confortable, abordable et grand public à des modèles à plusieurs milliers d’euros ? Tout remonte aux années 1980, lorsqu’Adidas a l’idée de sponsoriser, comme cela se fait déjà avec les grands sportifs, le groupe de rap américain Run–DMC. Avec comme clip phare My Adidas, dans lequel les chanteurs, tout d’Adidas vêtus, vantent les célèbres Superstar blanches à bandes noires de la marque. Très vite, les ventes explosent. Pendant les concerts du groupe, le public se déchausse pour brandir ses Adidas. Dès lors, la marque aux trois bandes – et, plus largement, les fabricants de sneakers – devient symbole de la street culture. Mais le vrai tournant a eu lieu en 2015 avec la collaboration entre Adidas (toujours) et le rappeur, producteur et designer, Kanye West. Bien que historiquement associé à Nike, c’est avec elle qu’il sort un modèle devenu culte  : la Yeezy Boost 750. Lancée au terme d’une campagne marketing menée tambour battant, et vendue en quantité ultra-limitée et au prix de 350 dollars, la Yeezy Boost 750 reste inaccessible pour le commun des mortels… Le rappeur et la marque décident alors de sortir une version « grand public »  : la Yeezy Boost 350, toujours vendue en quantité limitée, mais à partir de 200 euros et dans de nombreuses déclinaisons. Et ça marche ! Chaque nouvelle édition conduit les fans à faire la queue pendant des heures devant les magasins ou à recharger frénétiquement leur page internet dans l’espoir de dégoter une paire avant épuisement des stocks. Une stratégie de la rareté reprise par la concurrence et boostée par des campagnes agressives sur les réseaux sociaux. Certaines n’hésitant pas à s’associer à des maisons de luxe pour faire monter Novembre 2020
Leonardo ampuero - Getty Images ; Noun Project Picto encore davantage leur cote. Ainsi, les modèles nés de la collaboration entre Louis Vuitton et Supreme fi gurent parmi les plus inaccessibles. RAFFLES Mais on n’achète pas des sneakers rares comme une baguette de pain. Pour avoir une chance de dégoter une paire numérotée en quantité limitée, il faut s’inscrire à des « raffles », des tirages au sort donnant le droit ou pas d’acheter le modèle tant convoité. Souvent à prix d’or. L’intérêt ? Posséder un produit rare, un peu comme on collectionne les montres ou les objets d’art. Et, surtout, les revendre 1,5 à 30 fois leur prix selon la rareté. Loin des réseaux traditionnels, le sneaker a ainsi créé un nouveau marché mondial constitué d’acheteurs, de vendeurs, de revendeurs, d’influenceurs et de sites de cotation, comme StockX, surnommé « le Wall Street des sneakers ». Revers de la médaille, la contrefaçon est importante et seul un spécialiste fera la différence entre un modèle original et une vulgaire copie. Alors, un conseil  : astreignez-vous aux revendeurs sérieux ayant pignon sur rue, comme OP 2.0, Larry Deadstock ou Clockers, à Paris. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter une paire à plus de 180 euros, ne désespérez pas. Cet été, Lidl a créé le buzz en proposant 2 000 modèles numérotés, floqués de son logo, à 12,99 euros. Des dad shoes (littéralement chaussures de papa), pile dans la tendance des baskets moches, qui se sont revendues jusqu’à 755 euros sur eBay ! Kanye West n’a qu’à bien se tenir. 49 Les sneakers, c’est à la fois du confort, un mode de vie et une question d’esthétique. 49 Ino ni » tiod nit go% el 0 lote 011" t Ida il% e te DIS-MOI QUELLE BASKET TU PORTES, JE TE DIRAI QUI TU ES 1 Stan Smith, Adidas. 2 V10, Veja. 3 Flex, Décathlon. 4 Air Jordan 1, Nike. 5 Yeezy Boost 350, Adidas x Kanye West. a Vous ne quittez plus les baskets bon marché que votre père utilise pour sortir les poubelles. Elles sont lourdes et vous donnent l’air d’avoir un parpaing à chaque pied ? Tant mieux ! La mode, c’est vous qui la faites. b Vous êtes capable de faire le pied de grue une journée entière devant un magasin pour acheter un modèle numéroté et signé par une star du rap. Vos sneakers coûtent plus cher que votre loyer. La vie est une question de priorité. Réponses:Ic ; 2d ; 3a ; 4e ; 5k,  : 1c ; ; ; ; 5b ELLE SE RÉFRÈNE ! c Suiveur mais esthète, vous ne jurez que par ce modèle immaculé à la forme parfaite. Un bestseller qui a traversé les générations. Fin du débat. d Comment rester présentable tout en consommant responsable ? Créé il y a cinq ans, ce modèle permet de résoudre l’équation avec dignité. e Vos parents ont toujours refusé de mettre le paquet dans une paire de chaussures. Même celles de Jordan, que vous avez fantasmées toute votre adolescence. Cette paire, c’est une revanche sur la vie. à « En général, côté budget, je gère plutôt bien les priorités. Même ma mère le pense ! Mais, pour les sneakers, j’ai du mal… Pour ne pas craquer, ben c’est direction Maman  : elle aime bien me rappeler ‘la valeur des choses’ ! (Rires.) » Julie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 1Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 2-3Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 4-5Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 6-7Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 8-9Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 10-11Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 12-13Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 14-15Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 16-17Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 18-19Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 20-21Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 22-23Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 24-25Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 26-27Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 28-29Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 30-31Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 32-33Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 34-35Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 36-37Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 38-39Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 40-41Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 42-43Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 44-45Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 46-47Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 48-49Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 50-51Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 52-53Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 54-55Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 56-57Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 58-59Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 60-61Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 62-63Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 64-65Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 66-67Air le Mag numéro 111 novembre 2020 Page 68