Air le Mag n°105bis janvier 2020
Air le Mag n°105bis janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105bis de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : c'est reparti pour un stand-up de Norman !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
TOUT LE MONDE EN PARLE Ci Sur scène, il y a cette tolérance et cette écoute qui n'existent pas sur YouTube. t14 1 1 t'A Parisi jusqu'au 18 janvier. En tournée dès le 4 mars. 75 KaderAouner. DES POKEMON Voilà à quoi Norman compare les humoristes. « Chacun sa poésie, sa personnalité, sa capacité... Quand tu aimes l'humour, tu regardes plein de choses et tu veux toutes les voir, car toutes ces saveurs sont incroyables. » m'épanouir dans la fiction, au cinéma, pourquoi pas... Mais, en attendant, c'est clair que je suis heureux sur scène. C'est vrai que beaucoup te connaissent ; dus via YouTube que via tes scènes. N.  : Je peux te dire que ce qui est bizarre, c'est que la scène, c'est 90% de mon temps, et les vidéos, 10%. Pourtant, à 90%, c'est par les vidéos que les gens me connaissent. C'est absurde, tu vois ! Mais c'est la passion qui fait que j'accroche et que j'adore ça. Tu te souviens de ta première scène ? N. C'était au Paname, où je suis toujours. Je regardais mes pieds, je jouais face au mur latéral — ce qui n'avait aucun sens — et je parlais dans ma barbe. If y a eu un ou deux rires, mais bon, j'étais super mal à l'aise. Par hasard, Kader Aoun était dans la salle. C'est devenu mon producteur. Un an après, j'étais prêt et je n'ai pas arrêté depuis. Quand tu es sur scène, les gens sont là pour te voir. À ta première, les médias, la famille, les amis, la planète Terre, tout le monde est Norman n'est vraiment pas fan de cette appli I « J'y arrive pas... là. Et ce n'est pas  : « On te laisse faire, sois à l'aise. » Il faut faire avec les obstacles, les aléas. C'est le challenge de faire de la scène et d'accepter d'être vu par tout le monde ! Allez, on te donne un exercice  : tu nous pitches Le Spectacle de la maturité ? N.  : C'est un titre ironique, évidemment. Ça fait 10 piges qu'on me colle l'étiquette du mec coincé dans sa chambre, alors que j'ai 32 ans, une fille, bref, j'ai ma vie d'adulte, quoi ! Alors, l'idée, c'est de marquer un peu cette césure en disant  : « Regardez, maintenant, c'est terminé. » Je parle un peu de ma vie d'adulte, mais aussi de YouTube, des limites des réseaux sociaux. C'est vrai, au fond, qu'est-ce qu'on gagne et qu'est-ce qu'on perd avec tout ce virtuel ? Du grand Norman lait des vidéos en lb N.  : C'est la magie du stand-up I Quand Kader Aoun, mon co-auteur et metteur en scène, m'a proposé de faire une scène pour la première fois, je lui ai dit : « Non merci, trop Janvier 2020 i) Morg an Preieur - Ka der Aoun Pro ductions ; Noun Project Picto ; DR
timide pour l'instant. » (Rires.) Un an après, je commençais et ça yest  : j'étais piqué. Tu sais, sur scène, c'est pas comme dans les vidéos. Les gens sont face à toi, il y a cette tolérance et cette écoute qui n'existent pas sur You- Tube. Tu vois, finalement, ça fait 5-6 ans que je fais du stand-up. Et des vidéos, toujours. C'est complémentaire. Quelque part, tu as dû voir ton public évoluer avec toi " C'est ça. Je ne sais pas exactement qui est mon public, mais je sais qu'il est très divers. Oui, il y a toujours ces gens qui m'ont vu à mes débuts quand ils avaient 15 piges, et qui en ont aujourd'hui 25-3D. Mais il y a aussi des gamins qui viennent de tomber sur mes premières vidéos, des parents qui accompagnent ces gamins et des gens de tous les profils. C'est pas un spectacle de niche sur Tik Tok, qu'on se comprenne  : tout le monde peut apprécier, et les adultes en premier, évidemment. Est-ce qu'être un humoriste mature, c'est militer comme tu l'as fait vis-à-vis du climat ? Disonsqu'il y a des chosesqs_ii se passent, qui ont des répercussions et compagnie, bref  : le chaos. Alors oui, parfois, j'ai peutêtre un peu envie de faire rimer humour et militantisme. Je ne veux pas faire « Norman va à l'école », mais quand tu as une caisse de résonnance avec 12 millions d'abonnés, tu fais gaffe à ce que tu dis et, si tu peux, tu fais des connexions dans le cerveau des gens sur ce type de sujets. Nostalgique de l'époque où la capacité max sur YouTubf. 111. Forcément ! Tu te rends compte  : à l'époque, les vidéos étaient déjà carrées. Précurseur, les miniatures dans les vidéos finalement. Mais nous, on débarquait ! On était les petits Français sur le géant YouTube en anglais, on testait. On était un peu les explorateurs de YouTube, finalement.. (Rires.) Pixels par pouce. La cool attitude, c'est une nature. Mais, pour la scène, ça se travaille, et Norman bosse comme un fou pour son deuxième stand-up. Le premier avait attiré 400 000 spectateurs. 11 faut donc aussi gérer la pression. « Je connais Norman depuis ses premières vidéos. J'adore le personnage. Aujourd'hui, j'ai toujours cette image de lui, jeune et ado, mais sûrement parce que je le suis depuis 10 ans et que je l'associe à ça par nostalgie. Pour moi, Norman, c'est les vidéos avant tout. Je n'ai pas encore eu la chance de le voir en spectacle. Vu son actu, du coup, j'y pense. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 1Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 2-3Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 4-5Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 6-7Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 8-9Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 10-11Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 12-13Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 14-15Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 16-17Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 18-19Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 20-21Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 22-23Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 24-25Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 26-27Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 28-29Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 30-31Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 32-33Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 34-35Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 36-37Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 38-39Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 40-41Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 42-43Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 44-45Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 46-47Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 48-49Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 50-51Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 52-53Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 54-55Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 56-57Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 58-59Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 60-61Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 62-63Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 64-65Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 66-67Air le Mag numéro 105bis janvier 2020 Page 68