Aïki Mag n°5 déc 02 à mai 2003
Aïki Mag n°5 déc 02 à mai 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de déc 02 à mai 2003

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'Aïkido de braise avec Olivier Gaurin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
aïkido Kisshomaru Ueshiba, le premier Doshu de l’Aïkido a codifié, tout au long de sa prestigieuse carrière, les fondamentaux de la pratique de l’Aïkido. Des exercices préparatoires, aux applications en assauts libres, aucun points n’a été laissé de côté à travers diverses publications. Nous présentons ici l’un de ces points essentiels de la pratique de l’Aïkido. ÉTUDE DYNAMIQUE de l'AÏKIDO Cours d’Aïkido dirigé par Kisshomaru Ueshiba. 4 D'un point de vue dynamique, les techniques de l'Aïkido ont une structure rationnelle. Elles suivent le schéma suivant : Le corps humain, en mouvement, ressemble à une toupie. Lorsqu'il ne bouge pas, le corps trouve son équilibre dans la structure stable d'un tétraède équilatérale. Cette garde triangulaire est la position idéale à partir de laquelle exécuter une technique d'Aïkido. Dès que le mouvement commence, le corps agit comme une toupie. C'est-à-dire que dans la technique, le centre du partenaire est entraîné dans un mouvement circulaire qui s'organise autour de l'axe de votre propre centre. Ce mouvement de rotation vous permet de le diriger à volonté pour finir par le renvoyer, comme une toupie renvoie tout ce qu'elle touche. Il existe un dicton ancien qui cache un des secrets du Jujutsu : "Poussez quand vous êtes tirés, et tirez quand vous êtes poussés". Au travers de ces pré-
ceptes, les maîtres des anciennes écoles de Jujutsu laissaient à découvrir les secrets de leur habilité technique. Flexible est l'esprit du saule Qui retourne la force du vent contre lui-même, Si souplesse et force étaient l'essence de la puissance L'enseignement s'en trouverait grandement facilité, La souplesse est le chemin de la force Apprenez donc son exquise utilité. Ces vers illustrent le principe de souplesse, Jujutsu signifie littéralement "les techniques souples". Lorsque les mêmes concepts sont expliqués en Aïkido, le principe devient : "Tournez quand vous êtes poussés et entrez quand vous êtes tirés". Pour bien comprendre le sens de ceci il convient au préalable de bien sentir le contenu des techniques. Ce mouvement circulaire diffère des mouvements linéaires du Jujutsu. Il permet une plus grande variété de techniques. En Budo, lorsqu'il en est fait bon usage, le niveau de maîtrise s'en trouve transcendé. Le mouvement circulaire, alliant force centrifuge et force centripète, devient celui de la spirale. C'est pour cela qu'en Aïkido votre partenaire et vous même n'êtes pas dans une opposition dualiste. Vous formez une unité dont les deux composantes se trouvent sous votre contrôle. Vous êtes soumis ensemble à la force centrifuge qui s'éloigne de vous et à la force centripète qui revient vers vous. Lorsque l'unité est maintenue dans la spirale, le caractère unique de l'Aïkido transparaît dans le rythme élégant du mouvement circulaire. Par exemple pour Shomen-uchi Irimi-nage (projection en entrant sur une frappe frontale), en garde droite, la force utilisée pour contrôler la main droite du partenaire avec votre Katate dori Sumiotochi. Projection avec prise d’angle sur saisie à une main. main droite ouverte en Te-gatana, entraîne le flux de son Ki sur l'extérieur dès que vous avancez le pied gauche derrière lui et que vous pivotez vers la droite sur votre pied gauche en reculant votre pied droit en un mouvement de balayage qui déséquilibre son corps. Vous pouvez alors inverser votre mouvement en pivotant vers la gauche tout en avançant le pied droit. Lorsqu'il émane de toutes les parties du corps, le mouvement circulaire est continu et puissant, car il conjugue la force de chaque élément en une rotation naturelle qui s'inscrit dans la spirale. La rotation doit être souple et précise, s'organiser autour d'un centre aussi solide et stable qu'un roc. C'est comme le moulin à vent qui réagit au moindre souffle, souvent imperceptible à l'homme, pour continuer à tourner. Ou comme la toupie dont la force de rotation entraîne toutes les parties, pendant que la masse se concentre et se stabilise autour de l'axe pour le soutenir et garder la toupie en équilibre. Elle peut alors continuer à tourner lorsqu'elle est repoussée par un objet qu'elle touche. Il existe des phénomènes similaires dans la nature, les tourbillons d'eau ou de vent notamment. Il est maintenant plus facile de comprendre pourquoi les techniques d'Aïkido sont basées sur le mouvement des hanches, que ce soit pour contrôler ou projeter. Le partenaire est entraîné dans l'action des forces centrifuges et centripètes générées « En Budo, lorsqu'il en est fait bon usage, le niveau de maîtrise s'en trouve transcendé. Le mouvement circulaire, alliant force centrifuge et force centripète, devient celui de la spirale. C'est pour cela qu'en Aïkido votre partenaire et vous même n'êtes pas dans une opposition dualiste. Vous formez une unité dont les deux composantes se trouvent sous votre contrôle. » 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :