Aïki Mag n°25 déc 12 à mai 2013
Aïki Mag n°25 déc 12 à mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de déc 12 à mai 2013

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'Aïkido, une philosophie fine et subtile, un art de la relation ... (Céline Froissart).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ligue de picardie rené georges RENCONTRE la force de l’esprit Président d’une des plus petites ligues au sein de la FFAAA, René Georges, 3 e dan, n’a de cesse de faire progresser l’Aïkido de son territoire, avec un certain succès, à l’ombre de la grande Île-de-France. Avant tout, comment l’Aïkido vous est parvenu ? Pratiquant le Viet Vo Dao durant 10 ans, l'Aïkido m'est parvenu, ainsi que le Karaté-do, lors de ma rencontre avec Mochizuki Hiroo senseï en 1968, auprès de qui j'ai pris mes premières licences dans ces disciplines. Quelles ont été vos influences les plus marquantes ? Mochizuki Minoru senseï, élève direct de O senseï, Noro senseï, Kobayashi senseï, Saotome senseï, Christian Tissier shihan. Quand et comment avez-vous décidé de vous engager dans cette responsabilité de président de votre ligue ? Cette responsabilité m'a été transmise par Louis Speck, mon prédécesseur dans la ligue de Picardie. En 2002, Louis quittait la région et comme j'allais me trouver disponible avec ma retraite professionnelle, j'ai accepté cette marque de confiance. Concernant les effectifs, votre ligue est en plein développement, quelle est votre marge de progression ? Comment vous organisez-vous ? Nous étions une petite ligue par la quantité des effectifs. Louis Speck attachait une grande importance au développement des qualités techniques et pédagogiques des enseignants. Ce sont des facteurs primordiaux pour susciter l'intérêt, gagner de nouveaux pratiquants et les retenir. J'adhérais à ce choix et j'ai poursuivi le travail en ce sens. L'Aïkido est une discipline. A ce titre, elle
intéresse plutôt les adultes. Soit pour leur pratique personnelle, soit, en tant que parents, pour les valeurs éducatives qu'elle véhicule (respect, bienfait corporel, non-violence affichée, absence de compétition) auprès des enfants. Avec les clubs de la ligue nous avons essayé de faire découvrir aux jeunes (de 6 à 15 ans) cette activité. Je dois dire que nous avons fortement progressé sur ce créneau. Nous restons cependant réalistes. L'absence de compétition et donc de résultats visibles auprès du grand public ne favorise pas notre discipline au travers des médias. L'engouement de masse n'existe pas en Aïkido mais cet art répond à l'aspiration de tout un public soucieux d'une démarche de bien-être global. Quelles difficultés particulières rencontrez-vous ? La Picardie est une vaste région de trois départements : l'Oise (137 h/km²), la Somme (92 h/km²)et l'Aisne (73 h/km²). Les deux fédérations officielles y sont présentes selon une répartition liée à l'historique d'implantation pour chacune d'entre elles. Pour promouvoir l'Aïkido, il faut bien entendu qu'il y ait les structures (et les municipalités qui les ont sont bien souvent réceptives) mais, avant tout, il faut un enseignant. Une discipline exige des « disciples », des passionnés, capables de transmettre la forme et le fond. Nous avons des pratiquants dans la ligue qui le sont ou le deviendront mais, la mobilité professionnelle devenant incontournable, les savoir-faire se « délocalisent ». Je ne suis pas impatient pour l'accroissement des effectifs, cela viendra avec le temps. Des clubs peuvent-ils encore se créer en Picardie ? Entre 2010 et 2012 deux nouveaux clubs sont nés : un dans l'Aisne et l’autre dans l'Oise. D'autres ouvertures seront encore possibles dès que les enseignants L’Aïkido nous amène à avoir une attitude. Et même une Attitude avec un grand A, celle de la verticalité qui nous fait grandir à tous les niveaux. C’est, je crois, la richesse de cet art martial qui conjugue le travail sur le corps et l'esprit… seront là. Je n'oublie pas que nous avons quatre pratiquants FFAAA pour 10 000 habitants sur l'ensemble de la Picardie. C'est endeçà de la proportion nationale. Il n'y aucune raison que nous ne progressions pas. D'autant que nous bénéficions de la qualité de l'École des cadres de la région parisienne, dont Bernard Palmier est le promoteur et l'animateur avec ses assistants. De plus, notre DTR, Pascal Norbelly (6e dan, élève de Christian Tissier) intervient sur notre ligue depuis que j'en ai pris la présidence. Cette continuité dans l'enseignement nous semble préférable. Elle ne sera, certes, pas éternelle mais elle donne jusqu'à présent de bons résultats. Et puis les pratiquants et enseignants sont toujours libres de diversifier leurs connaissances par les nombreux stages dispensés par tous les experts de notre fédération ou invités par elle. Quels sont les points forts d’une saison dans votre ligue ? Le stage national, longtemps animé par Christian Tissier et maintenant par Bernard Palmier, les stages de ligue dirigés par Pascal Norbelly. Pour maintenir la notoriété de notre discipline, les diverses manifestations locales, auxquelles nos clubs peuvent être amenés à participer, sont aussi des moments importants. René Georges, président-pratiquant, entouré de quelques-uns des techniciens de Picardie et de leurs élèves, de tous âges, de tous niveaux, lors du cours du samedi matin. A titre personnel, qu'est ce qui vous impressionne le plus dans l'Aïkido ? C’est, je crois, la richesse de cet art martial qui conjugue le travail sur le corps et l'esprit. L’Aïkido nous amène à avoir une attitude. Je dirais même une Attitude avec un grand A, celle de la verticalité qui nous fait grandir à tous les niveaux. Une attitude verticale qui n'est jamais statique ou figée puisque nous pratiquons en utilisant la spirale ; notre esprit se doit d'être constamment ouvert, sans crainte, pour recevoir l'attaque du partenaire. Ni catégorie, ni genre, ni âge sont des caractéristiques de l'Aïkido. u Propos recueillis par Albert Wrac’h 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :