Aïki Mag n°22 jun à nov 2011
Aïki Mag n°22 jun à nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de jun à nov 2011

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre... Hubert Thomas, président de la Kiia

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
AIKIDOPédagogie et médiation rapidement un passage vers la lecture, à partir du moment où il perçoit un lien, si ténu soit-il, avec un texte et son auteur, parce qu’une rencontre authentique prend forme et ne demande qu’à se prolonger. Un jeune homme m’a dit un jour : « J’ai compris : il faut lire avec le cœur. » Cela confirme que la rencontre ne se situe pas au niveau d’un code, mais, au-delà du code, dans la complicité de deux sensibilités. Sibony* parle de « l’entre-deux » que le médiateur invite ces personnes à retisser avec elles-mêmes, par la prise de conscience du possible entre rupture et potentiel d’évolution, indispensable pour retrouver l’entre-deux avec autrui : « l’entre-deux concerne l’articulation à l’autre », dit Sibony. J’ai participé à plusieurs actions-recherches sur la médiation pédagogique, auxquelles s’est parfois associé mon mari qui, après avoir enseigné dans une classe préparatoire parisienne, a choisi d’officier en banlieue, pour y accompagner des élèves issus de milieux peu favorisés. J’ai toujours relié pratique de l’Aïkido et réflexion sur la médiation à mettre en place auprès de personnes en rupture avec la communication sociale. En Aïkido, comme en lecture ou dans la vie, la confrontation entre deux individus reste à l’état de rupture, ou de non-rencontre, quand la dissension entre protagonistes est trop forte et ne peut être modulée par un médiateur. Mais à chacun son histoire, ses raisons obscures de rupture. Et au médiateur d’accompagner l’individu vers l’émergence de sa propre intégrité, parfois « enfouie », comme le souligne Franck Noël* : « Le senseï comme un sourcier… tout entier dévolu à son rôle de médium… Le sourcier n’a rien créé… il n’a fait que désigner ce qui était profondément enfoui, inaccessible ». Vygotski* recommande d’accompagner l’apprenant dans sa « zone proximale de développement », la zone légèrement au-dessus de celle où il a l’habitude d’évoluer, qu’il pourra ensuite investir par lui-même. Le shoshin aide à accueillir avec humilité de nouvelles personnalités aux ruptures inédites, dont il faut chercher la clé qui ouvrira l’entredeux où ils apprendront à évoluer par eux-mêmes. Là réside le point fort de la médiation, tant en Aïkido que dans tout apprentissage ou confrontation accompagné. Cela rejoint l’objectif de Pascal Durchon, quand il souhaite que « chaque pratiquant se sente acteur et devienne auteur de sa formation ». Autant de notions...Étonnante est l’ouverture de cet art martial,où chacun trouve sa place,sans distinction de sexe,de gabarit, d’âge,ou de niveau,voire de certains handicaps... à la fois garantes de la densité de l’Aïkido et de l’efficacité en médiation. Mais cela nécessite disponibilité et patience chez le médiateur, ce que nous démontre Pascal, au fil des entraînements, et qui fait que, comme il aime à le dire : « l’impossible devient possible ». Ainsi l’Aïkido m’a permis d’intérioriser réflexion et pratique de la médiation tant par l’exemple du médiateur qu’était pour moi mon professeur, ce dont je le remercie, que par les effets que produisaient en moi cette médiation, dans mes propres difficultés et résistances à ré-explorer constamment par ma pratique. Cela ouvrait mon champ d’investigation comme un laboratoire où je pouvais expérimenter sur moi-même ma démarche professionnelle. Mon statut d’experte en pédagogie de la médiation est le fruit de cette double expérience. 18 L’Aïkido, un art de la médiation Une double opération des hanches m’a fait récemment interrompre ma pratique pendant 18 mois. Mais un retour sur le tatami me fait d’autant plus apprécier la souplesse de l’Aïkido qui permet, en cas de problème, de pratiquer sans chuter. De ce fait, actuellement, je me consacre essentiellement à la pratique du Kenjutsu, d’autant plus que, même lors de séances à mains nues, certains membres du club acceptent de le travailler avec moi. Là encore, nous mesurons l’adaptabilité permanente de notre dojo à tout pratiquant, y compris à une pratique heureuse pour séniors. En raison de mon problème de hanches, j’ai ainsi pu pratiquer longtemps sans travailler à genoux. Actuellement, sur les techniques à mains nues, mes camarades conçoivent que je puisse, pour le moment, ne pas chuter, et en profitent volontiers pour approfondir un autre aspect de leur recherche. Étonnante est l’ouverture de cet art martial, où chacun trouve sa place, sans distinction de sexe, de gabarit, d’âge ou de niveau, voire de certains handicaps. Pascal Durchon nous invite à tisser du lien social en transcendant les handicaps, à évoluer sur le tatami avec un aïkidoka non-voyant, un jeune trisomique, des jeunes en rupture sociale, des ados, et accueille toujours les enfants avec joie, comme l’un de mes petit-fils qui vient nous regarder en rêvant de devenir lui-même aïkidoka, quand il aura l’âge. L’art de la médiation se concrétise aussi dans la qualité intergénérationnelle de l’Aïkido, qui permet aux jeunes de découvrir l’impact de la maturité chez les séniors, et aux séniors de redécouvrir la fougue de la jeunesse, tout en l’accompagnant parfois vers une efficace modération. Ce type d’activité plurielle quant à la diversité des pratiquants donne toute leur force aux dernières paroles d’O sensei Moriheï Ueshiba : « L’Aïkido appartient à tout le monde ». À l’occasion de ses 25 ans d’enseignement, Pascal Durchon nous propose un futur voyage au Japon, aux sources de cet art de la médiation, qui m’a accompagnée avec bonheur tout au long de ma vie d’adulte, tant dans ses chaos que dans ses réussites. Art de la médiation en effet, car la médiation intervient habituellement pour résoudre un problème tangible. Or par sa médiation, l’Aïkido accompagne ses adeptes à sonder et traiter les problèmes existentiels et relationnels qui couvent en chacun de nous, ce qui permet de sublimer une attaque en rencontre harmonieuse. Ainsi se met en musique le paradoxe de notre art, comme le note Vermersch* explicitant un acte de médiation : « Je ne vois pas de meilleure métaphore pour représenter ce mélange de délicatesse et de rigueur que la pratique de l’Aïki-do ». ● Monique Huot-Marchand, 2 e dan *Daniel Sibony, philosophe, mathématicien, psychanalyste, L’Entre-deux. *Lev Vygotski, psychologue russe, Pensée et langage. *Franck Noël, Fragments de dialogue à deux inconnues. *Pierre Vermersch, chargé de recherche en psychologie au CNRS, L’entretien d’explicitation.
KATORI SHINTO RYU Héritage et tradition Risuke Otake L’intégralité du savoir de l’école dans les domaines aussi divers que l’art de dégainer ou le combat au sabre, à la lance ou à la hallebarde, ainsi qu’au bâton. 59,00 € - Budo Éditions VERTUS MARTIALES Courage et sagesse des plus illustres guerriers d’Occident et d’Orient Charles Hackney Ce livre explore la place qu’occupent les arts martiaux dans le développement et la formation des personnalités. Des Grecs anciens à Bruce Lee, en passant par les samouraïs et Confucius, l’auteur met en valeur les vertus de courage, sagesse et justice. 15,00 € - Budo Éditions Le Shiatsu essentiel Yuichi Kawada et Stephen Karcher Le shiatsu est une thérapie corporelle et énergétique. En favorisant la libre circulation du ki, de l’énergie, il aide à rétablir l’équilibre naturel entre corps et esprit pour prévenir et guérir les maladies. L’auteur, Yuichi Kawada, est maître en shiatsu, héritier d’une tradition ancestrale. Il enseigne et pratique dans le monde entier depuis de nombreuses années. 246 pages, 17 € - Guy Trédaniel éditeur ÊTRE ZEN, 365 petits moments de sérénité par Laurent Alexander Offrez-vous chaque jour, des petits moments de sérénité. Ce guide pratique vous donne 365 conseils pour chasser le stress et l’anxiété, pour accéder à l’harmonie et la paix intérieure, et ce à toute heure de la journée, même avec un emploi du temps chargé. Grâce à ce livre votre vie sera ponctuée d’îlots de sérénité. 394 pages, 11,90 € - Éditions Contre-Dires EN KIOSQUE Le nouveau hors-série AïKIDO est en vente dans les bonnes librairies et en kiosque. Des articles de fond, des infos, des entretiens avec de grands senseï (Yasuno Masatoshi, Okamoto Yoko, etc.), ainsi que des techniques développées par les plus grands experts. À ne pas manquer pour prolonger votre pratique dans le cadre de vos vacances. www.karatebushido.fr 19 LIRE VOIR ÉCOUTER MYO-ÉNERGÉTIQUE Hiroshi Iwaoka La myo-énergétique vise à décontracturer les tensions musculaires du corps pour faciliter le fonctionnement harmonieux du système nerveux, tout en améliorant la circulation du sang et de la lymphe, pour préserver et rétablir l’équilibre corporel. L’auteur, Hiroshi Iwaoka, acupuncteur diplômé au Japon, enseignant de la fédération de shiatsu traditionnel. 222 pages, 22 € - Guy Trédaniel éditeur LES ROUTES DU BUSHIDO Reportages au Japon Trois ans de suite, Cyril Guénet a parcouru tout le Japon afin de vous faire vivre une épopée unique : ce qui subsiste du Bushido dans des temples et lieux mythiques à travers les arts martiaux, les traditions et les rituels. Découvrez le Yabusame, le plus ancien art samouraï créé il y a plus de 1500 ans. Vivez l’art du tir à l’arc japonais au mythique temple des arts martiaux : le Butokuden. Partez sur les traces de Me Funakoshi au temple de Engaku-ji, où il pratiquait zazen, et où l’histoire du Karaté a été changée à jamais. Assistez au « Master Tournament », le plus important tournoi des grands maîtres du Japon ! Un film unique, des images rares qui vont vous faire vivre le temps pas si lointain du Japon des traditions. 100% filmé au Japon. DVD 1h25min. - code 8198 - prix : 25 € l’unité Commander par tél. : 01 49 52 14 10, par fax : 01 49 52 14 44, par internet : www.karatebushido.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :