Aïki Mag n°15 déc 07 à mai 2008
Aïki Mag n°15 déc 07 à mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de déc 07 à mai 2008

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : entretien avec Luc Mathevet, la rencontre des corps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
AÏKIBUDO festation du principe Aïki-in- Yo, principe d’union des énergies positives et négatives. On retrouve donc dans ce texte, qui constitue l’une des racines fondamentales la souplesse et la disponibilité dans l'art de l'ukemi sont la clé de la progression. de la culture nippone, l’idée que la force brutale peut être vaincue par la souplesse et le principe Aïki. De l’histoire à la pratique Plus près de nous, à la fin du XIX e siècle, l’histoire de Shiro Saïgo, qui inspira l’un des premiers films de Kurosawa, La légende du grand Judo, est porteuse du même esprit. Shiro Saïgo était le fils adoptif de Saïgo Tanomo, héritier des techniques du Han d’Aïzu dont on suppose qu’elles sont à l’origine du Daïto ryu de Takeda Sokaku (au moins dans ses principes), luimême à l’origine des différents courants Aïki qui se développèrent au XX e siècle. Shiro Saïgo fit le succès du Judo naissant de Jigoro ▼…En Aïkibudo l’on ne se heurte pas à l’action adverse mais on s’inscrit dans le mouvement qu’elle produit et,de cette position, on la conduit… Pensées en mouvement, Alain Floquet. ▲ Kano lors d’un célèbre combat contre le géant Kouchi, surnommé le démon de l’école Tozuka. L’une des clés de sa victoire fut sa capacité à esquiver les attaques frontales de Kouchi grâce à sa maîtrise de la roulade, qu’on appelle couramment et à tort la « chute ». Cette « chute » est en réalité l’art de l’ukemi, l’art de se recevoir (et donc d’éviter la chute !), le neko no myo jutsu, littéralement « art du chat qui retombe sur ses pattes ». Cet art de l’ukemi est fondamental dans le rôle d'uke. Dans la pratique à mains nues, uke n’est pas un opposant ou un adversaire. Il attaque pour les besoins du mouvement, mais son véritable rôle est d’apprendre grâce à sa capacité à recevoir, à ressentir. Par ailleurs, en maîtrisant l’art de l’ukemi, il est en mesure d’échapper à tout assaut, à toute technique et de percevoir le mouvement du partenaire, à l'instar de Shiro Saïgo dans son combat contre Kouchi. Paradoxalement, en Katori shintô ryu, les rôles semblent inversés. Uke dachi est le professeur : il fait les ouvertures, crée les opportunités (comme lorsque uke attaque à mains nues) et reçoit, réceptionne les assauts de l’élève qui apprend à couper ou frapper (kiri komi ouuchi komi). On voit donc que la nature du rôle d’uke est la même, tant dans la pratique à mains nues qu’avec armes : recevoir, réceptionner, s’adapter en faisant preuve de disponibilité et de souplesse. Mais franchissons une nouvelle étape : au fur et à mesure qu’il avance dans la pratique de l’Aïkibudo, uke devra progressivement maîtriser le kaeshi waza.qui exprime, finalement, l’étape ultime de son rôle. Le kaeshi waza n’est pas un contre comme on a parfois coutume de l’entendre : c’est une technique de renversement ou uke perçoit la faille du mouvement qu’il subit et « entre » dans ce mouvement pour renverser la situation. Le kaeshi waza ne s’effectue pas en bloquant, tout au contraire : c’est grâce à sa souplesse et sa disponibilité qu’uke est en mesure de renverser le mouvement. À un niveau avancé, les pratiquants pourront enchaîner les kaeshi waza, chacun étant apte à ressentir les opportunités offertes par le mouvement de l’autre, à travers l’étude, par exemple, de l’ura no kata. De la pratique à l’art de vivre Nous voyons donc que la pratique de l’Aïkibudo n’est pas fondée sur la force, la rigidité, le blocage. Elle s’appuie avant tout sur la souplesse, la 22 ▼ « Sachez qu’il serait vain d’essayer de battre le courant de la rivière. L’eau n’en garderait pas de trace. » Poème de SaigoTanomo adressé à Takeda Sokaku, 12 mai 1898.▲ disponibilité et c’est le « délicat équilibre entre la fermeté et la flexibilité », comme dirait la courtisane Yoshino, qui rend le pratiquant plus libre et plus apte à s’adapter à la multitude des situations qui s’offrent à lui. C’est finalement le fondement même du principe Aïki, cher à nos disciplines. Ce principe constitue également un principe d’existence applicable au quotidien, dans nos façons de gérer nos relations aux autres. Il m’arrive, dans le cadre de ma profession, d’avoir à former des jeunes enseignants. Devant des élèves qui ont entre 15 et 20 ans, le réflexe est très souvent de s’opposer ou de chercher « à se faire respecter » par l’autorité, la raideur, ce qui, très souvent, génère des climats de tension, d’opposition et de conflit. En réalité, il semble beaucoup plus efficace, dans la gestion d’un groupe, de trouver, là encore le « délicat équilibre entre la fermeté et la flexibilité ». Un enseignant ne peut pas s’opposer frontalement à 35 personnes : les élèves sont plus nombreux et ont la force du nombre. À l’opposé, en trouvant une certaine souplesse, tout en affirmant une certaine fermeté, on peut à la fois créer un climat de bien-être et de confiance et « emmener », conduire les élèves là où l’on veut les emmener. C’est par la confiance et la disponibilité que l’on peut créer un climat de respect propice au travail ; la force et la brutalité génèrent de la défiance et de la méfiance. On voit donc que nos pratiques martiales ne nous apportent pas seulement du plaisir et du bienêtre par l’échange sur le tatami. Le budo japonais peut constituer également un modèle de relation aux autres permettant de mieux vivre en harmonie avec son environnement. ● Christophe Gobbé
GO SECONOES CHf ? ONO "ENGAGEZ -VOUS" QU'ILS 0/SAIENT... TV A/KI f ? IVETS MAOE IN..JAPAN OANS t:.AflMf ; f ; OUI... IL DéVAIT S UI ? éMéNT OCCUPE ! ? UN POSTé Wt:S IMPOI ? TANT... 0 SENSEI 6 fiLS 23 HUMOUR Par Guillaume Guérillot LI8AI@HOTMAIL.Ff ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :