Aïki Mag n°10 jun à nov 2005
Aïki Mag n°10 jun à nov 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jun à nov 2005

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Nishio Shoji, un grand maître nous a quittés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
AÏKIDO LIGUE DE CORSE corse, île d’amour, terre d’harmonie… La voie de l’harmonie a trouvé en Corse des hommes et des femmes remplis de cette énergie, aussi mystérieuse que leur île, pour se développer dans un univers où nature et humain se retrouvent, parfois, dans une confrontation extrême. Rencontre avec son Président de Ligue, Philippe Matteï. A À QUAND REMONTE LA CRÉATION DU PREMIER CLUB D'AÏKIDO EN CORSE ? L'Aïkido club Bastiais fut le 1er club créé par un judoka en 1975, Joseph Gentilli, qui par la suite a été le Président de la ligue Corse Judo pendant de nombreuses années jusqu'à l'année dernière ; il a toujours été un interlocuteur privilégié pour notre discipline quant aux démarches pluridisciplinaires. QUELS SONT LES CLUBS PHARES DE VOTRE LIGUE ? Bastia, Biguglia et Paese Nuovo (jumelé avec Sisco). La situation géographique de ces 3 clubs de Haute-Corse met en évidence la carence qu'il y a dans le sud de l'île où seul le club de Porto- Vecchio est dans une politique dynamique. Chaque adhérent des 3 clubs jumelés a la possibilité, avec une seule licence, d’aller s’entraîner dans les 2 autres clubs ; ce qui lui permet de pratiquer tous les jours de la semaine. COMBIEN COMPTEZ-VOUS DE PRATIQUANTS ? 110 pratiquants dont un quart de femmes. QUE FAUDRAIT-IL POUR FAIRE PROGRESSER SENSIBLEMENT L'AÏKIDO EN CORSE ? Le maître mot est « fédérer », mais la spécificité géographique est un lourd handicap sur toute l'île. Dans le rural, notre discipline apparaît souvent comme marginalisée. Faire progresser l'Aïkido en Corse, passe par la qualité de la formation et l'investissement des enseignants. Nous avons d'ailleurs un relais, qui n'est pas des moindres, Christian Mouza, 5 e dan, DTR de Corse, qui répond à notre demande et qui nous permet d'être des relais, pour la discipline, à tous les niveaux (techniques, pédagogiques). La mise en place d'une école des cadres permet d'ailleurs d'avoir une cohérence technique et pédagogique vis-à-vis des actuels et futurs enseignants qui la suivent. L’école des cadres se déroule toute l’année. Pour la saison 2003-2004, des modules techniques, pédagogiques, législatifs, ont été mis en place et ont été animés lors de week-ends spécifiques. Cette saison, la démarche est différente car ces modules ont lieu lors des weekends où se déroulent des stages régionaux, ce au vu de nos modestes moyens afin d’optimiser la présence de Christian Mouza 8 sur l’île, pour laquelle il s’investit beaucoup. DANS UN PAYS PLUTÔT TOURNÉ VERS LES SPORTS DE COMPÉTITION COMME LE FOOTBALL, COMMENT L'AÏKIDO EST-IL VÉCU ? Les disciplines de masse, comme le football et le judo sont souveraines sur l'île et posent le problème des structures sportives. Les structures accueillantes imposent le partage de cellesci avec d’autres disciplines compétitives souveraines telles que le Judo et l’exploitation des créneaux restants pose un problème de gestion aléatoire pour nos manifestations. En effet, l’Aïkido corse n’ayant pas un dojo régional, je me retrouve à jongler avec celui du Judo, qui, outre la mise en place tardive d’un calendrier sportif, ne respecte pas toujours les accords initiaux d’utilisation des locaux. Notre non compétitivité et le phénomène précédemment décrit, auquel, je suis convaincu, sont confrontées d’autres régions, nécessiteraient, à mon sens, une réflexion et une démarche nationale, au-delà du simple constat. COMMENT S'ORGANISE LA VIE DE LA LIGUE ? Pratique entre Philippe Matteï et Philippe Cimino à mains nues et avec tanto contre le jo insulaire, arme caractéristique de la Corse, taillée dans du bois de bouleau.
Du Japon à la Corse, d’une insularité à l’autre, l’Aïkido a trouvé ses pratiquants et ses pratiquantes également. L'INSULARITÉ EST-ELLE HANDICAPANTE ? Comme je l'ai abordé plut haut, notre spécificité insulaire n'est pas comparable avec les clubs continentaux qui peuvent bénéficier, à moindre coût, de moyens de transport vers d'autres régions, pour suivre des stages et ce toute l'année. Le Bureau de la Ligue Régionale Corse d'Aïkido met en œuvre toute son énergie à proposer, toute l'année, une palette de manifestations pour que chaque adhérent puisse bénéficier au mieux de l’enseignement de hauts gradés. En ce qui concerne l'information, un site Internet (www.aikido-corse.com) a été créé pour que tout à chacun puisse suivre les orientations et les activités de la discipline sur l'île. De plus, une revue trimestrielle, « La lettre de la ligue » est éditée et envoyée à chaque pratiquant afin d'optimiser la communication entre tous. QUELS SONT LES ÉVÉNEMENTS MAJEURS QUE VOUS PARTAGEZ AVEC LES AÏKIDO- KA DE CORSE ? La Ligue Régionale Corse d'Aïkido mène un véritable combat avec les différents partenaires financiers pour mettre en place un stage par mois en moyenne. Christian Tissier et Christian Mouza viennent animer des stages nationaux et régionaux. Jeunes aïkidoka, Philippe Cimino, Jean-Pierre Parrocchetti et moi-même, tous les trois 2 e dan, nous nous investissons dans le Bureau de la Ligue, et sur le tatami en tant qu'enseignants pour insuffler une réelle dynamique constructive L'investissement des dirigeants, des enseignants et des animateurs a d'ailleurs été récompensé en juin 2004 par l'obtention de quatre ceintures noires 1 er dan et de trois 2 e dan. Les stages amènent toujours une bonne ambiance sur le tapis et en dehors. De plus, nous les articulons, depuis cette saison, de 9h00 à 13h00 afin qu’à l’issue, toutes et tous puissent se retrouver au repas et privilégier des relations autres que sur le tapis. En ce qui concerne le cadre, il est évident que nous sommes privilégiés, la montagne dans le dos et la mer devant…d’ailleurs, à cette période de l’année, on peut aussi bien aller à la montagne trouver la neige ou bronzer à la plage (les photos en extérieur ci-jointes ont été prises première quinzaine de mai). Autre manifestation qui tient au cœur de tous ici, le stage d’été du mois de juillet, organisé par Christian Mouza, à Sainte-Lucie de Porto- 9 Vecchio qui connaît, chaque année, un franc succès mobilisateur et fédérateur. LE PRÉSIDENT DE LIGUE QUE VOUS ÊTES NE RENTRE-T-IL PAS PARFOIS EN CONFLIT AVEC LE PROFESSEUR QUE VOUS ÊTES ÉGALEMENT ? En tant que Président de Ligue, je suis le représentant de la Fédération (je fais partie depuis peu du Comité Directeur) sur l'île. En qualité d'enseignant, j'applique la politique nationale et régionale en m'imposant rigoureusement, ce que je prône à tous les clubs : (9 au total) transparence et recherche de compétence pour le bien de tous les pratiquants. Je ne suis qu'un relais, représentatif et administratif d'un côté, technique, dans l'échange et l'esprit de notre discipline, de l'autre. ▼ L’Aïkido est né dans une île et quelques décenies plus tard on le retrouve dans une autre île à l’autre bout du monde,la Corse.▲ PEUT-ON PARLER D'UNE APPROCHE CORSE DE L'AÏKIDO ? L'Aïkido est né dans une île et quelques décennies plus tard on le retrouve dans une autre île, à l'autre bout du monde, la Corse On peut effectivement parler d'une approche insulaire de la discipline. Le Japon, par son histoire, est initialement une civilisation guerrière ; notre île également, son histoire le montre bien est passée elle aussi par des phases de tourment et d'apaisement, forgeant ainsi une identité culturelle très forte avec une notion de respect des traditions bien ancrée. Pour ce qui est de la mentalité des Corses, leur aspect fermé, parfois reproché, est souvent une pudeur quant à la démonstration des sentiments, alors qu'en fait, ils sont très chaleureux, comme la plupart des méditerranéens, d'ailleurs l'humour Corse est un humour froid, pince sans rire (la magagne). En ce qui concerne notre discipline, pour l'aspect technique, notamment pour l'Aïki- Jo, les photos ci-jointes montrent une pratique typiquement insulaire visant à développer puissance de tori et vigilance du uké. ●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :