Aïki Mag n°33 mar à oct 2017
Aïki Mag n°33 mar à oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de mar à oct 2017

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : les furoshiki font fureur !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VN ART MARJIAL, VN ART DE VIVRE S O M M A I R E AÏKIDO ET CULTURE • Les Furoshiki font fureur Fédération Française d’Aïkido Aïkibudo et Affinitaires www.aikido.com.fr ffaaa@aikido.com.fr P.03 VIE FÉDÉRALE P.04/05 • Les Assemblées générale et élective de votre Fédération • Ça bouge au Collège Technique National • Une rencontre très attendue FFAB- FFAAA ACTUS P.06/08 • Les brèves de la formation • Du côté de nos événements • Le Congrès de la FIA • Aïki Mag : votre avis nous intéresse ! • Les bons comportements : le trophée du Fair Play • Le projet Handi-valide dans le cadre d’une visite ministérielle • Sport Responsable : “En avant les féminines !” - Table ronde sur l’Aïkido HOMMAGE À UN AMI P.09 • Témoignages NOS DISCIPLINES P.10/11 • Du côté de l’Aïkibudo : Entretien avec Daniel DUBREUIL • Stage International de Kinomichi : Formation technique et pédagogique LE DOSSIER P.12/13 • “Les bienfaits de l’Aïkido” Paroles de techniciens, d’enseignants et de pratiquants ENTRETIEN AVEC P.14/16 • Arnaud WALTZ et Éric MARCHAND Aïkido et Enseignement : le corps et l’esprit FOCUS MEDICAL P.17/19 • Adieu Gérard • L’alimentation et l’hydratation du sportif AÏKIJEUX Jeux et coloriage P.20 11, rue Jules Vallès 75011 Paris Tél. : 01 43 48 22 22 Fax : 01 43 48 87 91 Membre pour la France de la Fédération Internationale d’Aïkido La voie nous est ouverte Chères licenciées, chers licenciés, Édito En ce début mars, je m’associe aux élus du Comité Directeur et du Collège Technique de la Fédération, et vous présente mes salutations les plus chaleureuses pour ce premier éditorial de notre Aïkimag de la nouvelle olympiade à présent bien lancée : puisse cette olympiade 2016- 2020 vous apporter satisfaction et réussite dans les projets en cours ! Car notre volonté est de rénover ensemble notre Fédération, et ce grâce à une gouvernance démocratique et participative, capable d’élever les individus sur des valeurs de confiance, de respect et de partage : un véritable projet solidaire, constructif et ambitieux. Et il nous faut partir d’un constat franc et lucide : dans une société aux mutations rapides et complexes, nous devons nous adapter à notre tour, accepter de changer de rythme en modifiant certaines habitudes, tout en préservant nos valeurs traditionnelles, qui sont aussi notre force. Concevoir de nouvelles perspectives et élaborer des projets réalistes passe par la mise en œuvre d’une nouvelle démarche, définissant de nouveaux objectifs et se donnant les moyens d’entreprendre et de réfléchir ensemble. Conscients des difficultés, nous sommes prêts à relever le défi pour associer tradition et modernité. Car pour ouvrir la voie et diriger, il faut accepter de partager et de responsabiliser, il faut savoir déléguer et faire confiance : donnons un véritable sens à la structure fédérale et favorisons l’engagement de chacune et de chacun ! Ainsi nous mettons en oeuvre avec vous un calendrier de rencontres et de consultations sur l’ensemble du territoire, métropole et Dom Tom, où nous pourrons aborder tous les sujets : déjà se mettent en place des commissions spécifiques, des sondages par mail, des réactions sur les réseaux sociaux, pour prendre en compte les idées et les suggestions de tous, licenciés, techniciens, clubs, comités départementaux et ligues ; car l’avis de tous est important, votre avis est capital : notre Fédération se doit d’être d’abord au service de ses licenciés, et non l’inverse. La voie nous est donc ouverte, large et lumineuse, une voie de progrès et d’avenir où nos disciplines martiales traditionnelles, qui restent plus que jamais un repère fort, doivent aussi s’adapter aux exigences modernes. Nous devons aussi avoir une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés, toujours trop tôt et cruellement, et j’y associe naturellement l’ensemble de notre Fédération : en particulier récemment Pascal NORBELLY, dont la perte brutale nous a profondément affectés, de même que le discret Gérard BERLING, notre ancien médecin fédéral, si courageux dans un combat qu’il savait perdu d’avance; une pensée pour nos chers disparus, qui eux aussi ont contribué à ouvrir le chemin et nous montrent la voie. Francisco DIAS, Président Fédéral Aïki Mag ® . Edition de février 2017 éditée par la FFAAA. Directeur de la Publication : F.DIAS, Président Fédéral. Comité de lecture: B.NAVARRO, H.FLADER, F.DIAS, J.V.SZELAG, F.Z.GUEYDAN. Conception FFAAA : C.DEMEURE. Conception Graphique : Studio KLC. Crédits photos : FFAAA, G.RETTEL, D.DORGLER, H.RICHARD, Ligue FFAAA Picardie, Aïkido Club Saint Pierre, Aïkido club Nancy. Remerciements à tous les rédacteurs pour leurs contributions. Imprimé et distribué par Fleximail. Toutes reproductions interdites sans autorisations au préalable.
Aïkido et culture Les Furoshiki font fureur ! Noël est passé, la poubelle déborde de papiers cadeaux, et quoi de mieux qu’un début d’année pour démarrer du bon pied avec ces fameuses bonnes résolutions ? Non, pas celles que vous ne tenez jamais, car trop désagréables ou contraignantes, mais celles qui vous remplissent de joie et que vous souhaitez partager parce qu’elles révolutionnent votre vie. Mais si, elles existent ! Vous allez me dire : mais de quoi s’agit-il ? Vous ne connaissez pas le Furoshiki ? Il s’agit de cet art japonais, ancestral, original, rapide et en plus écologique, qui consiste à utiliser un carré de tissu pour emballer et transporter vos paquets. Le Furoshiki signifie littéralement “baluchon pour le bain” ou “étaler (quelque chose) au bain”. Son existence remonte à l’ère Nara : il permettait d’emballer ou de transporter des vêtements, cadeaux, casse-croûte, ou autres objets du quotidien. Mais après la Seconde Guerre mondiale, les Furoshiki sont tombés peu à peu en désuétude au Japon, pour être massivement remplacés par les sacs plastique. Le Ministère de l’Environnement ainsi que les associations japonaises ont alors tenté, à plusieurs reprises, de relancer la mode de ce carré de tissu par souci environnemental. Il faut aussi savoir qu’en France, au cours de l’année 2014, pas moins de 17,7 milliards de sacs plastique à usage unique ont été distribués, soit 539 sacs plastique chaque seconde, dont 12 milliards pour emballer les fruits et légumes au détail, 700 millions en grande distribution, 5 milliards en magasin de proximité. Un Français a ainsi utilisé en moyenne 80 sacs plastique sur l’année 2014. (cf site web planetoscope.com) De quoi donner sacrément le tournis… leLs Le tissu quant à lui est réutilisable à souhait dans toutes ses formes au-delà même du Furoshiki (paréo, nappe, bandeau, lange, etc.) Il remplace de façon esthétique et pratique les sacs plastique, et il est souvent très résistant. Pour le transport, privilégiez plutôt le coton résistant, pour les cadeaux la soie ou aujourd’hui, le synthétique (polyester). Lorsque vous faites un cadeau, à vous de décider de récupérer le Furoshiki pour le réutiliser, ou alors de l’offrir avec le cadeau lui-même et d’inciter le bénéficiaire à s’initier à cet art pour l’offrir à nouveau. Une façon subtile aussi de lui donner, à ce petit bout de tissu, une âme. Plus qu’un simple outil ou technique d’emballage écologique, le Furoshiki est aujourd’hui devenu une mode et une tendance. Ses utilisations sont extensibles à souhait : sac à main, cabas, sac pour ordinateur portable ou instrument de musique, porte-bouteille, emballage cadeau ou bouquet, porte livre, nappe, bandeau à cheveux, housse de coussin, foulard. Bref vous l’aurez compris, il suffit d’un peu d’imagination et le tour est joué. Les Furoshiki peuvent être de plusieurs tailles, légèrement rectangulaires traditionnellement, bien que l’on parle de carrés. Vous trouverez à foison des tutoriels, sites internet, livres et même ateliers pour vous initier au Furoshiki. Alors faites preuve de créativité pour mettre définitivement au placard vos sacs plastique et banals papiers cadeaux. Et n’oubliez pas de partager les photos de vos réalisations sur la page Facebook de la FFAAA : alors maintenant…à vos Furoshiki ! 03 4.4°W



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :