Aide et Action n°99 jui/aoû/sep 2006
Aide et Action n°99 jui/aoû/sep 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de jui/aoû/sep 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Mali, une école maternelle libère un quartier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Alexandra Kazan, comédienne Née à New York, Alexandra Kazan est tour à tour animatrice, comédienne ou chanteuse. Depuis seize ans, elle est marraine pour Aide et Action : « Il y a beaucoup de manières d’aider (…). Pour moi, la démarche qui me correspond le mieux, c’est d’essayer de rendre des enfants autonomes ». Les échanges de lettres avec ses filleuls lui ont beaucoup appris sur leur pays, leur culture, leur communauté. Elle veut leur transmettre le meilleur d’elle-même et continuer de les soutenir, tant qu’elle peut. 18 a Regards solidaires Notre anniversaire est celui de vingt-cinq ans de mobilisation en faveur de l’éducation, de vingt-cinq ans de lien de solidarité. L’exposition photographique créée à cette occasion traduit ce lien à travers une galerie de 14 portraits, entre célébrités et anonymes. En juin à Paris et en juillet à Lille et à Marseille, des regards se sont croisés… Elle est vulnérable Elle est forte Raphaëla Le Gouvello, navigatrice. Ela, 18 ans, professeur en maternelle. Elle est modeste Il est pudique Elle s’affirme Louis Chedid, musicien. Mullaiarasi, 22 ans, infirmière à l’hôpital Catherine Booth, Nagarkoil. Elle rêve Elle agit Diam’s, chanteuse. Benitta, 25 ans, professeur à l’institut polytechnique SCAD. Photo : B. Rix
Photo : A-E. Thion Un anniversaire pour mobiliser davantage Nous savions que nous n’étions pas seuls à vouloir soutenir la cause de l’éducation et défendre nos engagements. Aujourd’hui, des célébrités nous ont rejoints pour fêter notre 25 e anniversaire. Elles ont participé à une galerie de 14 portraits où leurs regards croisent ceux d’anciens filleuls. Car à l’image d’une célébrité en France, un enfant qui a reçu une éducation de qualité dans un pays en développement ne joue-t-il pas un rôle déterminant dans le monde qui l’entoure ? Le contraste interpelle délibérément. Ces filleuls, par la magie de la photographie, vont se mêler à l’univers de quelqu’un qui a travaillé longtemps pour réussir, sans jamais être sûr d’y arriver, mais qui est devenu aujourd’hui une célébrité. Elle qui sait d’expérience à quel point le chemin est long et difficile pour accéder à ce qu’il est convenu d’appeler la réussite et la reconnaissance sait également qu’ailleurs, Il est humble Il est fier Bernard Laporte, sportif. Daouda Sylla, 19 ans, mécanicien. Il est ambitieux Il apprend Il transmet Thierry Desroses, comédien. Maréus Tousseliat, 26 ans, assistant au projet scolaire dans une association haïtienne. là où l’on ne regarde pas forcément, il est des réussites extraordinaires et néanmoins anonymes. Et c’est à leur tour que les célébrités vont accrocher le regard d’une autre personnalité, issue d’un pays où aller à l’école, avoir accès à une éducation de qualité, a une signification bien éloignée de celle à laquelle nous sommes habitués. Chacun sait que leur effort et leur force sont équivalents. Dans leurs attitudes, nous lisons le respect mutuel et la reconnaissance de l’autre dans toute sa différence. Notre anniversaire est celui de vingt-cinq années de lien de solidarité. Cette galerie de portraits en est le miroir et je suis convaincue que les visages de tous, parrains et filleuls, s’y refléteront. Chinnasamy, 23 ans, chef du bureau de poste de Kudagipatti Avant de rencontrer le personnel d’ASSEFA, Chinnasamy gardait les chèvres et fuyait les étrangers. Il est le seul pensionnaire de sa promo à être allé au bout de ses études supérieures. Fort de ses connaissances, il a aidé son père à développer ses affaires. Aujourd’hui, il se consacre à son jeune frère et dirige le bureau de poste de son village. Heureux d’épauler sa famille, il a l’ambition de contribuer à développer l’école afin que d’autres enfants profitent des bienfaits de l’éducation. Il révèle Elles s’épanouissent Thierry Ardisson, présentateur et producteur. Claire Calosci, directrice générale Houssénatou et Hassanatou, 18 ans, couturières. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :