Aide et Action n°98 mar/avr/mai 2006
Aide et Action n°98 mar/avr/mai 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mar/avr/mai 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : la mobilisation pour l'éducation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Photo : A & A Aide et Action : Pierre-Bernard Le Bas, comment vous est venue l’idée Aide et Action ? Pierre-Bernard Le Bas : Comme souvent, à l’origine de tout projet on trouve une rencontre. Dans mon cas, ce fut la rencontre avec un pays, et quel pays, quelle différence ! L’Inde, découverte juste après mes études. De cette rencontre est née l’envie d’agir concrètement : après ma coopération, je suis donc resté en Inde pour travailler auprès de l’association ASSEFA (Sarfa Seva Farms). C’est là que m’a trouvé Rip Hodson, alors directeur d’ActionAid. Cette deuxième rencontre, cette deuxième prise de conscience a été tout aussi déterminante ! Tout en me félicitant pour mon travail sur place, il m’a demandé si je ne serais pas plus utile dans mon pays, en France, à mobiliser les personnes et les ressources pour les actions sur le terrain ! L’idée a fait son chemin… Je sortais d’une grande école de commerce et j’avais été formé au management, à la gestion, au marketing et à la finance. L’idée de mettre ces compétences au service de mon engagement est devenue une évidence. Un an après cette rencontre, de retour en France, je prenais mon bâton de pèlerin pour constituer le premier conseil d’administration d’une association qui allait s’appeler Aide et Action ! A & A : Vous êtes aujourd’hui directeur des ressources privées au Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), mais vous êtes toujours parrain : quel est votre regard sur Aide et Action aujourd’hui ? Que lui souhaitez-vous pour ses vingt-cinq ans ? P.B.L. B. : Il me paraît essentiel qu’Aide et Action continue à relever le défi de combiner le professionnalisme des origines et la construction permanente de ce lien de solidarité très fort et très spécifique, entre les enfants, leur entourage et les parrains et donateurs. Pour paraphraser Saint-Exupéry, je souhaite à tous les parrains et marraines, à tous les enfants et acteurs sur le terrain de continuer longtemps encore à s’enrichir de leurs différences ! ■ 28 a Le fondateur et le président d’Aide et Action reviennent sur 25 ans pour l’éducation Vingt-cinq ans au service de l’éducation. Aide et Action a grandi, évolué, changé depuis sa création en 1981. Mais personne n’a perdu de vue l’objectif premier, la promotion de l’éducation. Pierre-Bernard Le Bas, son fondateur, et Frédéric Naquet, l’actuel président, reviennent sur ces vingt-cinq ans d’engagement et évoquent l’avenir. Pierre-Bernard Le Bas a fondé l’association Aide et Action en 1981 Pierre-Bernard Le Bas inaugurant une école de notre partenaire indien ASSEFA. Frédéric Naquet est le président d’Aide et Action depuis sept ans A & A : Frédéric Naquet, vous êtes président d’Aide et Action depuis sept ans, quel regard portez-vous sur le chemin parcouru depuis les origines ? Frédéric Naquet : Au départ association de parrainage pour « les enfants du bout du monde », Aide et Action se définit aujourd’hui comme une association de développement par l’éducation. Au cours de ces années, elle n’a cessé de se transformer, ce qui est pour moi la vraie fidélité aux principes fondateurs que je retiens du message de Pierre-Bernard : professionnalisme, pragmatisme, esprit d’entreprendre, volonté de rendre compte ! Dans un monde qui bouge et qui s’ouvre de plus en plus, de même qu’il fallait en 1981 le courage et oserais-je dire le culot de se lancer dans l’aventure du parrainage en France, il fallait aujourd’hui le cran de s’interroger sur nos modes de décision, sur le modèle de solidarité que nous promouvons… Frédéric Naquet ici au Cambodge lors de l’inauguration d’une bibliothèque avec notre partenaire le SIPAR. A & A : Et pour demain ? F. N. : Les États Généraux nous ont mis sur la voie. Avec la charte de l’association, avec les dernières résolutions, nous avons les guides. À nous maintenant, bénévoles, salariés et partenaires d’entreprendre avec rigueur, avec sérieux et de rendre compte pour traduire ces principes en actions… pour que toujours plus de jeunes et de moins jeunes de par le monde puissent bénéficier d’une éducation de qualité, porteuse d’avenir ! ■ Photo : C. Calosci
Photo : A & A France Ensemble, examinons vingt-cinq années de mobilisations pour l’éducation. a Mobilisation : ensemble, examinons les pratiques d’hier et imaginons celles de demain Un projet qui veut analyser le passé pour préparer l’avenir. Pari tenu pour Aide et Action qui lance un appel à vous parrains, marraines, donateurs… pour qu’ensemble nous passions en revue toutes nos mobilisations pour préparer, améliorer et adapter celles de demain. Répondez présent à vingt-cinq années de mouvements pour l’éducation ! Mobiliser les particuliers, les entreprises ou les collectivités locales, sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à l’existence d’un ailleurs où l’école n’est pas une évidence, rassembler autour de nous toujours plus de parrains et de militants de l’éducation… que d’aventures avons-nous vécues ensemble ! Manifestations, concerts, collectes en entreprise, projections de films, interventions en classe, plaidoyers, marches parrainées… dans les écoles, dans les entreprises, sur les marchés… ou dans les stades. La liste de nos réalisations serait sans doute trop longue à établir. Mais vingtcinq ans de mobilisation du public français pour la cause de l’éducation dans le monde, c’est un vrai capital. Ensemble, nous vous proposons d’examiner ce capital et d’imaginer les démarches de demain. Si vous souhaitez y réfléchir avec nous (bénévolement) et mettre à profit votre expérience personnelle de la mobilisation, inscrivez-vous ! ■ À quoi vous engagez-vous ? • À partager et réagir par mail aux propositions du groupe pilote• À participer à un ou deux ateliers de travail en commun au mois de septembre ou octobre Pour proposer votre aide, écrivez-nous par courrier (lettre de candidature) à Aide et Action - Projet Revue participative - 53, boulevard de Charonne - 75545 Paris Cedex 11 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :