Aide et Action n°97 déc 05/jan-fév 2006
Aide et Action n°97 déc 05/jan-fév 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de déc 05/jan-fév 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'éducation et les crises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Actus » Votre abonnement au magazine Le magazine Aide et Action vous tient informé de l’actualité de l’éducation pour le développement dans le monde. Votre abonnement annuel a été porté à 4 euros en 2005. Il couvre les frais de maquette, d’édition et de routage. Cette contribution nous permet de réaliser un trimestriel de qualité sans grever le budget dédié à nos actions. Comment régler votre abonnement annuel ? • Si le versement de votre parrainage s’effectue par prélèvement automatique, vous n’avez rien à faire : la somme de 4 euros sera automatiquement ajoutée à votre prélèvement de janvier. Par exemple, si vous versez par mois 25 euros au titre de votre parrainage, le prélèvement du mois de janvier sera de 29 euros.• Si vous vous acquittez de votre engagement par chèque, merci d’en tenir compte dans votre prochain versement, en ajoutant 4 euros au titre du magazine. Dernière précision : l’abonnement au magazine n’est pas un don, son montant ne figure pas sur votre reçu fiscal ! ■ » Des vœux solidaires pour l’éducation Retrouvez nos cartes de vœux 2006 sur www.aide-et-action.org » 30 » Crise alimentaire au Niger : point sur le projet tutorat Près de 200 familles d’accueil ont été sensibilisées sur la nécessité d’accueillir des enfants et leur permettre de poursuivre une scolarité dans de bonnes conditions. À ce jour, 50 villages/écoles ont été sélectionnés pour bénéficier du projet. Projet « tutorat » : » former les familles « tutrices » à l’accueil des enfants et leur distribuer les vivres nécessaires ; » appuyer les acteurs locaux dans leur participation au projet : accompagnement des Comités de gestion des établissements scolaires (COGES), comités d’achat et d’octroi de vivres et comités de suivi d’exécution ; » mettre en place, pour les acteurs locaux, un outil de gestion de suivi et d’analyse de l’expérience. ■ » Nouvelles mesures fiscales : 1 200 parrains ont augmenté d’euxmêmes le montant de leur contribution Parmonde : huit associations se regroupent autour du parrainage Huit associations actives dans le domaine du parrainage (Aide et Action, le Centre français de protection de l’enfance, Enfants d’Asie, Partage, Plan France, SOS enfants sans frontières, SOS villages d’enfants et Un enfant par la main) créent Parmonde. Cette initiative est un réel plaidoyer en faveur de l’enfance en difficulté dans le monde et du parrainage d’enfants. Fondé sur un code déontologique unique, Parmonde réunit des associations qui s’engagent sur les mêmes principes de fonctionnement et sur une démarche de transparence financière avec pour objectif final : mieux faire connaître le parrainage au grand public. ■ www.parmonde.org - Numéro vert : 3620 PARMONDE La réduction d’impôt relative à vos dons a été portée à 66% * de leur montant annuel depuis le 1 er janvier 2005 (contre 60% auparavant). Plus de 1 200 parrains et donateurs réguliers ont répondu positivement à notre appel lors de l’envoi du dernier reçu fiscal pour augmenter leur contribution et nous les en remercions. Si la somme de 20 euros par mois reste un minimum requis pour une correspondance personnalisée, le parrainage – lien de solidarité et fondement de l’association – doit pouvoir rester le plus ouvert possible. C’est pourquoi nous avons choisi de vous laisser la liberté d’augmenter ou pas le montant de votre engagement. Vous recevrez votre reçu fiscal au mois de février 2006. Ce sera donc pour vous l’occasion de mesurer l’économie réalisée grâce à la participation accrue de l’État et de choisir d’augmenter, le cas échéant, le montant de vos versements. ■ * dans la limite de 20% de votre revenu imposable annuel, pour les particuliers soumis à l’impôt sur le revenu en France, au-delà, l’excédent est reportable sur cinq années. Photo : A-E. Thion
Photo : A & A Vietnam Courrier des lecteurs Nous recevons de nombreuses lettres destinées au « Courrier des lecteurs ». Malheureusement, le comité de rédaction du magazine doit effectuer une sélection. Toutefois, sachez que même si vos correspondances ne sont pas publiées, elles suscitent tout notre intérêt et nous aident dans la rédaction de chaque numéro. Deux questions à M me Cayet, de retour d’Inde du Sud où elle a pu rencontrer sa filleule depuis 2002, Vinodhini, 10 ans : Comment s’est déroulée votre rencontre avec votre filleule ? Arrivée à l’école, les enfants m’ont offert un citron en guise de bienvenue. Il y avait une trentaine d’enfants rassemblés pour l’occasion avec leurs enseignants. Ils ont chanté, dansé puis m’ont posé des questions sur ma vie en France. J’ai ensuite partagé le repas avec Vinodhini et ses enseignants. Il est difficile de trouver mes mots tellement ce moment a été inoubliable et fabuleux. Ça a vraiment concrétisé mon parrainage. Au final, que vous inspire cette rencontre ? Elle me pousse à aller plus loin dans mon action. Avant, j’en parlais « Cette rencontre avec ma filleule me pousse à aller plus loin dans mon action. » beaucoup autour de moi. Maintenant, avec mon support photo, je ne manque plus une occasion ! Mais c’est difficile de faire basculer les mentalités, il m’a moi-même fallu longtemps pour me décider à parrainer. Il faut donc en parler tous les jours. J’essaie d’organiser des séances d’informations dans l’école de mes enfants. Je pense sérieusement à parrainer un autre enfant. JacquesC., Antony (92) : « J’ai actuellement 51 ans et j’envisage de faire un testament. Je suis célibataire et sans enfant et je voudrais faire profiter à Aide et Action d’une partie de mon bien (un appartement) ». Tout d’abord un grand merci pour cette nouvelle manifestation de votre solidarité et de votre confiance. Pour Aide et Action qui intervient sur le long terme pour défendre le droit à l’Éducation pour tous, le legs représente un acte fort et fondamental permettant de garantir la pérennité tant de votre soutien que des projets mis en place. Vous pouvez léguer à Aide et Action tout type de biens (mobiliers, immobiliers, financiers…) et notre statut d’association reconnue d’utilité publique nous permet de les recevoir sans payer de droits de succession. Dans le cas précis d’un appartement, celui-ci sera vendu et le montant ainsi collecté permettra de soutenir soit l’ensemble de nos actions soit des projets spécifiques que nous aurons identifiés ensemble dans nos pays d’intervention. Vous devez bien sûr faire un testament et nous vous conseillons de vous rapprocher d’un notaire pour vous assurer qu’il soit correctement rédigé. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter Catherine Leray : Tél. : 01 55 25 70 41 - E-mail : catherine.leray@aide-et-action.org Les legs peuvent financer un projet spécifique. Ici, une classe maternelle au Vietnam. Photo : ONG Conseil Hélène Q., Montpellier (e-mail) : J’ai été sollicitée pour un don en espèces au profit d’Aide et Action par deux personnes à Montpellier. J’ai demandé un reçu. Par la suite j’ai consulté votre site, sur lequel je lis que des petits malins usurpent le nom de votre association. Je confirme donc. Nous regrettons ces escroqueries et nous vous remercions de nous en faire part. L’image et la notoriété d’Aide et Action progressent et attirent les convoitises. Pourtant, venir à la rencontre des futurs parrains dans la rue, comme nous le faisons à Paris en ce moment, permet un contact direct et des échanges riches. Cette démarche est également très encadrée:• elle fait l’objet d’une déclaration de manifestation en préfecture ; • en aucun cas les collecteurs, habillés aux couleurs de l’association, ne vous demandent des espèces ou un chèque. Ils vous font signer un engagement de parrainage par prélèvement automatique. De même, quand les équipes bénévoles mènent des actions de collecte en province, elles le font dans le cadre d’actions de mobilisation officielles souvent relayées dans la presse locale et systématiquement annoncées sur notre site dans l’agenda des actions bénévoles. Si vous avez un doute Collecte de rue : une démarche positive et encadrée ! sur l’honnêteté de démarcheurs qui agiraient en notre nom, n’hésitez pas à nous contacter. Courrier des lecteurs N’hésitez pas à nous écrire en nous adressant vos courriers à : Aide et Action - « Courrier des lecteurs » 53, bd de Charonne, 75011 Paris ou par internet à : magazine@aide-et-action.org 31 Photo : I. Cayet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :