Aide et Action n°96 sep/oct/nov 2005
Aide et Action n°96 sep/oct/nov 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de sep/oct/nov 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : apprendre autrement aux 4 coins du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Photo : O. Jones des veuves, les mariages d’amour acceptés…). En matière de savoirs, les valeurs des Jenu Kurubas sont simples : « Partage tes connaissances avec moi et je partagerai les miennes avec toi ». L’éducation est un processus continu, dans l’école mais aussi dans la famille. Les Jenu Kurubas accordent beaucoup d’importance à la transmission d’une éducation au sein de la communauté. Les écoles, en forme de hutte, sont faites de matériaux locaux. Les enfants, assis à même le sol, se dirigent spontanément, à leur entrée dans la classe, vers un miroir qui leur permet de vérifier leur bonne présentation. Des petits papiers colorés sur lesquels se trouvent des dessins correspondant à des scriptes kanada (langue officielle de l’État du Karnataka) sont suspendus au plafond. Les murs sont ornés de déclarations sur les droits des tribus et des portraits du Mahatma Gandhi et de Birsa Munda, grand leader adivasi (premier peuple en Inde) du début du XIX e siècle, sorte de « Gandhi des Adivasis ». Les enfants rejettent le système formel Les premiers professeurs gouvernementaux délégués à de telles écoles n’avaient aucune connaissance de la culture tribale. En conséquence, les enfants ont lentement rejeté le système d’éducation conventionnel. Srikhant, directeur de l’ONG partenaire DEED (qui met en place le projet), explique que « le programme formel ne tient pas compte des cultures et de l’expérience tribales et, par conséquent, présente des dysfonctionnements et des décalages avec la façon de vivre des enfants ». Dorénavant, les enseignants C’est à la communauté de décider si l’enseignant convient. 14 La tribu des Jenu Kurubas vivent dans et de la forêt. – après avoir été sélectionnés une première fois sur la base de leurs connaissances académiques – viennent vivre une semaine dans le village. C’est alors aux communautés de décider si l’enseignant leur convient, « sur la base de l’observation de ses attitudes et rapports avec les enfants et parents. La réalisation d’un livre spécial, le Jenunudi Kaliyaku, vient compléter ce progrès éducatif car le manuel tient compte de la culture et des connaissances tribales. Le livre utilise le dialecte tribal jenu. Les matières incluent la culture tribale, leurs festivals et leurs habitudes alimentaires. Les professeurs sont formés à Il n’y a aucune comparaison entre ce qu’étaient les enfants il y a quelques années et aujourd’hui son utilisation et disposent également d’un manuel avec des détails sur la prononciation, les méthodes d’enseignement et le processus d’évaluation. Manjula, directrice de l’école de Tharikal avoue » Manjula, directrice de l’école de Tharikal que « les enfants apprennent plus vite. Les leçons sont apprises en chantant. Si on utilise les méthodes classiques, ils se déconcentrent ». Elle souligne qu’« il n’y a aucune comparaison entre ce qu’étaient les enfants il y a quelques années et aujourd’hui ». Jayappa, un enseignant du village d’Anemala, ajoute : « J’enseigne dans notre dialecte [jenu] parce que les enfants comprennent plus facilement et mieux. Nous enseignons également en kanada comme ça ils apprennent les deux langues, notre dialecte et la langue de l’État ». Un manuel qui tient compte de la culture tribale Sreekant précise que le livre crée un impact positif. Les enfants sont nombreux à avoir intégré ou réintégré l’école. « L’emploi du Jenunudi Kaliyaku motive les jeunes car ils apprennent les chansons et les histoires dans leur langue. L’éducation [devient] la propriété de la communauté qui supervise son fonctionnement (…) Les communautés tribales aiment l’autonomie et la liberté. » Le programme permet à la fois de valoriser les savoirs tribaux mais aussi de permettre aux enfants de suivre l’évolution du monde dans lequel ils vivent, évitant ainsi un ostracisme culturel dangereux pour la survie de la tribu. ■ Photo : O. Jones
DOSSIER Passerelles Cambodge : « La Boîte à outils », des jeux pour apprendre L’éducation nationale cambodgienne veut promouvoir une pédagogie adaptée aux besoins de l’enfant. « LaBoîte à outils », recueil d’activités pédagogiques, propose aux professeurs de compléter l’enseignement des sciences, des langues, des maths… par des jeux. Une pédagogie pleine de promesses qui s’évalue au plaisir d’apprendre des enfants. « Ce jeu où il faut trouver le chemin de sortie est très amusant ! » Nous ne sommes pas dans une cour de récréation mais dans une classe de maths. L’explorateur joué par un élève parle en « « La Boîte à outils », un livre ludoéducatif destiné aux enseignants cambodgiens. vérité d’un « labyrinthe des numéros ». Dans cette classe, les enfants apprennent et mémorisent la table de multiplication tout en s’amusant. Le labyrinthe des numéros n’est qu’une des nombreuses innovations proposées dans le livret La Boîte à outils. Ce recueil d’activités pédagogiques stimulantes est le fruit de la collaboration entre les ONG Mith Samlanh et Aide et Action, l’Institut national de l’éducation (INE) et la Coopération française. Des jeux pour apprendre Destiné aux enseignants du primaire, le manuel propose plusieurs activités pédagogiques, notamment en mathématiques, langues, sciences et éducation à la santé. Même si les élèves jouent pour apprendre, La Boîte à outils reste centrée sur l’enseignement. « Ces exercices sont fondés sur les exigences du système scolaire et sur l’intérêt des enfants », déclare Ly Sophat, directrice de Mith Samlanh. En fabriquant des glaces dans la classe de sciences, les jeunes gourmands observent les différents états de l’eau avant de dévorer leur gelato. D’une manière similaire, ils Ces exercices sont fondés sur les exigences du système scolaire et sur l’intérêt des enfants » doivent maîtriser l’addition pour gagner aux jeux de cartes. Cette formule a aussi été adaptée à l’éducation aux valeurs démocratiques et à la santé. Les élèves sont encouragés à exercer leurs droits de citoyens en organisant l’élection des représentants d’élèves. Chacun peut se présenter volontairement et sans discrimination. Les jeunes acquièrent également des connaissances en santé et hygiène. Ils participent à des jeux éducatifs, comme celui de la chaîne dans lequel l’enseignant leur explique les modes de contamination. Avec ses vingtsix ans d’expérience, M me Sokhom, institutrice à l’école de Preak Taten, remarque nettement l’amélioration dans l’apprentissage des élèves : « Ils sont très actifs car ils aiment ces jeux qui les aident à apprendre ». Néanmoins, La Boîte à outils ne remplace pas les manuels classiques. Le livret ne contient pas un programme scolaire complet : il donne des idées d’activités pratiques, ludiques et faciles à réaliser. L’utilisation et l’adaptation restent à l’unique initiative des enseignants. Un potentiel énorme En début d’année 2005, ce sont près de 4000 écoles primaires qui ont reçu La Boîte à outils. Auray Aun, responsable Aide et Action au Cambodge, souligne que « cette distribution reste avant tout une action ponctuelle. À nous, Aide et Action et nos consœurs ONG, d’influencer les autorités pour que puissent être utilisées les méthodes de pédagogie active centrées sur l’enfant. C’est un travail d’influence à moyen et long terme que nous démarrons aujourd’hui ». Les éducateurs cambodgiens restent cependant optimistes. Serge Martin, conseiller technique à l’INE, nous informe qu’un nouveau projet de Boîte à outils démarrera en fin d’année 2005 et présentera des modules entiers sur les sciences. De nouveaux jeux à venir pour les élèves cambodgiens… ■ Grâce aux activités proposées par « La Boîte à outils », les enfants peuvent apprendre tout en s’amusant. 15 Photo : A & A Cambodge



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :