Aide et Action n°93 déc 04/jan-fév 2005
Aide et Action n°93 déc 04/jan-fév 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°93 de déc 04/jan-fév 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'alphabétisation des adultes, une clé du développement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
✂ ❏ M. ❏ M me ❏ Mlle Prénom : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Nom : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Adresse : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Code postal : I_i_i_i_i_I Ville : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Tél. : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I E-mail : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Si vous êtes déjà parrain, merci d’indiquer votre référence : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I 18 Réf. Article Quantité Prix Prix total LIV Les Carnets de la Salangane 12 € LIV Le Livre des Je t’aime 7 € 2005-1 Cartes de vœux série Prestige « L’Écriture » 7 € 2005-2 Cartes de vœux série Prestige « La Musique » 7 € 2005-3 Cartes de vœux série Classique « Noir et Blanc » 5 € 2005-5 Cartes de vœux série Classique « Portraits » 5 € 2005-6 Cartes de vœux série Classique « Activités » 5 € Total de ma commande Cadeaux solidaires… un geste pour l’éducation ! Les Carnets de la Salangane Voyage autour de l’éducation. De Marseille à Haïti, en passant par l’Afrique, l’Inde et le Cambodge, la Salangane, vieux voilier en bois, va emmener nos 6 jeunes aventuriers à la découverte des problématiques de l’éducation dans le monde. Pour les 8-14 ans, superbement illustré par Geneviève Marot. 48 pages - format 19,5x26 cm, 12 €. Les cartes de vœux : il est encore temps ! Notre nouvelle série « Prestige » de cartes de vœux 2005 a été dessinée par un artiste antillais, Henri Guédon. Elle est composée de deux séries de 5 cartes : l’une sur le thème de l’écriture, l’autre sur celui de la musique, particulièrement chère à l’artiste. Grâce à ces cartes, vous participerez à une action solidaire et sensibiliserez votre entourage à la cause de l’éducation de qualité pour tous. Vous pouvez aussi commander des cartes de la collection « Classique », en fonction des stocks disponibles. Nous disposons également d’une collection « Entreprise ». Bonne année ! Pour toute information complémentaire, appelez le 01 55 25 70 00 ou rendez-vous sur www.aide-et-action.org Je joins à ma commande un don complémentaire de* Série « la Musique » Série « Noir et blanc » Série « Portraits » Le Livre des Je t’aime Le plus petit des livres pour le plus grand des messages. Apprenez à dire « Je t’aime » en 73 langues ! 93 pages, 10 photos noir et blanc, édité par Médiacom Promotion, 7 €. Série « l’Écriture » Série « Activités » Participation aux frais de traitement et d’envoi : 2,50 € Montant du chèque joint à Aide et Action Aide et Action, 53, bd de Charonne - 75545 Paris Cedex 11 - www.aide-et-action.org - 01 55 25 70 00. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information vous concernant, figurant sur notre fichier. Il suffit pour cela de nous écrire. * Les dons en faveur d’Aide et Action sont déductibles à 60%, dans la limite de 20% de vos revenus imposables. (CV019)
ÉCHO DES MÉDIAS L’arrivée d’Aide et Action en République dominicaine est annoncée et commentée par le quotidien dominicain Listin Diario, dans son édition du 16 novembre 2004. L’article est titré « Éducation pour tous les enfants ». Le chargé de mission d’Aide et Action, Rodrigo Olavarria Tapia répond aux questions concernant la vocation de l’association et son intention d’impliquer les communautés locales dans leur propre développement. L’auteur rappelle quelques données fondamentales : « 140 millions d’enfants dans le monde, dont 60% de filles, n’ont pas accès à l’éducation. 250 millions d’enfants âgés de 5 à 14 ans sont obligés de vendre leur force de travail pour Des initiatives saluées dans la presse du monde Petit à petit, l’association ouvre de nouveaux espaces. L’extension géographique se poursuit en République dominicaine et au Laos et les domaines d’intervention s’élargissent au Sénégal. Revue de presse… vivre ou survivre (150 millions d’entre eux dans des conditions dangereuses), 875 millions d’adultes, dont les 2/3 de femmes, sont analphabètes » et souligne qu’« Aide et Action considère l’éducation comme un pilier du développement, comme un droit fondamental qui doit être accessible et adapté à tous ». Le programme laotien De l’autre côté de la planète, le Laos. Ce petit pays de 5 millions d’habitants encore fragile fait partie des nations les plus pauvres du monde. Aide et Action y est présente depuis 2004 et travaille pour tenter d’endiguer un inquiétant phénomène naissant dans la capitale (Vientiane) : les enfants des rues. Le Rénovateur, journal francophone, rappelle dans son édition du 25 mai les conditions de vie de certains enfants. Puean Mit est le programme lao en faveur des enfants des rues, de leurs familles et de leurs communautés, développé par Aide et Action en collaboration avec Amis d’enfance, l’Unicef, le ministère des Affaires sociales et la municipalité de Vientiane. Poursuivons le tour du monde en passant par l’Afrique. Le 31 juillet, Le Soleil, quotidien de Dakar, fait le bilan des activités d’Aide et Action au Sénégal et souligne que « l’ONG a réaffirmé sa volonté de contribuer au développement de l’éducation et à l’atteinte des objectifs de l’Éducation pour tous (EPT) ». Enfin, le 8 novembre, Walfadjri, un autre quotidien sénégalais, se penche sur la protection des droits de l’enfant au Sénégal. Il relève dans l’article « La face cachée de l’iceberg » que la mendicité est loin d’être la seule situation de violation des droits de l’enfant au Sénégal. Ainsi, dans l’ouest du pays, « c’est l’extrême pauvreté des familles qui demeure un facteur d’exposition des enfants ». Début novembre s’est tenue à Thies (Ouest) une rencontre pendant laquelle « les enfants venus des onze régions du Sénégal ont réfléchi sur leurs problèmes et besoins avant de proposer des solutions ». Tiké Ndiaye, chargée de communication à Aide et Action Sénégal, souligne que « pour une fois, les enfants ne sont pas laissés en rade par les adultes qui ont tendance à réfléchir à leur place ». Cette première réunion était une étape avant les assises nationales sur les droits de l’enfant prévues en décembre à Dakar. Ces assises « verront la naissance d’une entité qui regroupera l’ensemble des organisations travaillant dans le domaine de l’enfance ». ■ 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :