Aide et Action n°93 déc 04/jan-fév 2005
Aide et Action n°93 déc 04/jan-fév 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°93 de déc 04/jan-fév 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'alphabétisation des adultes, une clé du développement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Actus Haïti, l’élan de la reconstruction En septembre 2004, Haïti était la proie du cyclone Jeanne. Aujourd’hui, la population se mobilise pour relancer les activités paralysées, dans l’un des pays les plus pauvres du monde. En dévastant tout sur son passage et en provoquant la mort de plus de 3 000 personnes, le cyclone Jeanne a aussi ruiné les espoirs de milliers d’Haïtiens qui voulaient un avenir meilleur pour leurs enfants. Les séquelles du passage du cyclone sont profondes, notamment sur le système éducatif. Il faudra beaucoup de temps pour que le pays se remette de ce nouveau cataclysme. Il y a huit mois à peine, lors de la crise liée au départ de l’ex-président Aristide, Aide et Action faisait part de son inquiétude : le pays risquait de passer de la précarité à l’urgence humanitaire. À peine relevée de cette crise, Haïti se retrouve de nouveau au cœur d’une urgence. Un lourd bilan pour le département de l’Artibonite En quelques heures, l’Artibonite a perdu le fruit de plusieurs années d’efforts de développement. Tout ou presque est à reconstruire. Ce département est l’un des plus touchés par le passage du cyclone Jeanne. La seule ville des Gonaïves, cheflieu du département, a enregistré plus de 2 000 disparus. Des villes plus petites comme Ennery et Gros Mornes sont également très touchées. Le secteur agricole a été durement atteint, autant par la destruction des cultures que par la destruction du cheptel. M. M me Mlle : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Adresse : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Code postal : I_i_i_i_i_I Ville : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Tél. : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Une partie de la population s’est réfugiée dans des communes telles que Saint-Marc, Dessalines ou Desdunes. Le mouvement de solidarité des populations hôtes, malgré son ampleur, ne peut faire face à toutes les demandes : la prise en charge des enfants orphelins reste faible, les écoles n’arrivent pas à faire face aux demandes d’inscriptions, nombre d’entre elles doivent être restaurées, les familles qui ont tout perdu arrivent difficilement à satisfaire leurs besoins de base et une partie de la population est encore sous le choc. Les Haïtiens se mobilisent pour restaurer leur droit à l’éducation Pour faire face, le Comité d’urgence de Dessalines a mis en place un projet de relance des activités éducatives dans les zones touchées par le passage du cyclone Jeanne. Ce Comité est constitué d’organisations locales et internationales : Aide et Action, Pays de Savoie Solidaires, Save The Children, la Vice- Délégation (sous-préfecture), la mairie de Dessalines, Fondessa, l’école nationale Jacques 1 er, le programme de santé communautaire de Dessalines, l’hôpital Claire Heureuse, la Plate-Forme des jeunes. Il travaille en partenariat avec les autorités éducatives et sanitaires de l’Artibonite. Coupon et chèque à renvoyer à : Aide et Action - 53, boulevard de Charonne - 75545 Paris Cedex 11- Tél. : 0811 001 003 (coût d’un appel local) ✂ E-mail : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I Si vous êtes déjà parrain, merci d’indiquer votre référence : I_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_i_I ❑ OUI, je parraine le projet d’Aide et Action pour permettre aux enfants d’Haïti de retrouver les chemins de l’école et je joins mon 1 er chèque de 20 € à l’ordre d’Aide et Action correspondant à mon 1 er mois de parrainage. ❑ Je ne souhaite pas parrainer mais je participe au retour des enfants à l’école et je fais un don de : ❑ 30 € ❑ 60 € ❑ 75 € ❑ autre:. €. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information vous concernant, figurant sur notre fichier. Il suffit pour cela de nous écrire. Les dons en faveur d’Aide et Action sont déductibles à 60%, dans la limite de 20% de vos revenus imposables. (MHM01) ✂ Gros Morne Gonaïves Estère Desdunes Saint Marc Légendes Zones hôtes qui accueillent les familles réfugiées Zones touchées par la tempête Jeanne Ses principaux axes de travail sont : • l’assainissement, la réhabilitation et l’équipement des écoles ; • l’accompagnement matériel et psychologique des élèves et enseignants ; • l’appui pour l’accès aux premiers soins de santé ; • le soutien de la relance des activités économiques des parents. Le projet « Appui à la relance des activités scolaires pour les victimes du cyclone Jeanne » se déroule sur dix-huit mois et couvre 8 communes dont les villes sinistrées directement touchées, ainsi que les villes hôtes qui accueillent des familles réfugiées : Gonaïves, Gros Mornes, Ennery, l’Estère, Desdunes, Dessalines, Petite Rivière, Saint-Marc. ■ Ennery Dessalines Petite Rivière de l'Artibonite Carte des départements les plus touchés par le cyclone. Un mini-site pour Haïti Afin de mobiliser au maximum les volontés, Aide et Action a conçu un minisite Haïti, intégré au site www.aide-et-action.org. Vous y retrouverez les actualités de la région suite à la catastrophe et des informations concernant le parrainage proposé, de dix-huit mois.
• ACTIONS LOCALES » > Vie associative » > Près de chez vous » >• PAROLE DE… » > Inde : d’une culture à l’autre » > Togo : en route pour l’école formelle » >• PASSERELLES » > Solidarité : la générosité des Français » >• ACTIONS INTERNATIONALES » > Cambodge : partenaires pour l’éducation à Poïpet » >• ÉTATS GÉNÉRAUX• RÉALITÉS » > L’alphabétisation des adultes, un atout pour l’éducation des enfants » >• CULTURE » > Bollywood : l’Inde fait son cinéma » >• ACTUS » > Haïti, l’élan de la reconstruction » > Madagascar : la mission continue » > Cadeaux solidaires… un geste pour l’éducation ! » >• ÉCHO DES MÉDIAS » > Des initiatives saluées dans la presse du monde » > Les enfants, premiers bénéficiaires du redémarrage éducatif. D. R. Madagascar : la mission continue L’appel post-urgence en faveur du quartier d’Antsararay lancé en décembre 2003 a porté ses fruits. Grâce à une forte mobilisation, les actions ont pu démarrer sans retard. Il y a tout juste un an, nous vous sollicitions dans le magazine pour soutenir un projet à Antsararay, Madagascar. Ce quartier a été victime comme toute l’île de la grave crise politique et économique de 2002. Antsararay souffre du manque d’infrastructures, particulièrement dans le domaine scolaire. Privés d’école, les enfants sont marginalisés et succombent rapidement à l’appel de la rue. Pour y remédier, une « plate-forme de l’éducation » est née. Elle est constituée d’enseignants, de parents d’élèves, du chef de quartier, de représentants d’associations de jeunes, des différentes commissions du quartier (social, sécurité, développement, santé…) et d’Aide et Action. Des actions variées Elle a pu fixer des objectifs éducatifs et coordonne également les différents travaux d’aménagement. Ainsi, la construction d’un nouveau bâtiment scolaire s’est achevée au mois d’octobre. La construction d’un espace sportif multifonction a permis l’émergence de plusieurs équipes dans différents sports, ce qui développe le sens civique et citoyen. ■ Brèves… Brèves… Brèves… Brèves… Cambodge Édition du livre Les Cages aux oiseaux de Phnom Penh Le Sipar a invité Aide et Action à assister au lancement du dernier livre éducatif produit. Depuis 2000, le Sipar édite des livres éducatifs et des livres de littérature pour la jeunesse en langue khmère afin d’offrir aux enfants, aux professeurs et aux éducateurs un large choix d’ouvrages de qualité. Photo : K. Gougerot Votre soutien a permis aux 2360 habitants d’Antsararay de se mobiliser pour améliorer la situation éducative de leur quartier. Vous avez agi aux côtés des communautés pour leur permettre de recréer un environnement favorable à une éducation de qualité. Nous vous remercions chaleureusement de votre confiance et de votre soutien. Krousar Thmey : suivi des échanges de compétences Cet échange de compétences portait sur l’intégration sociale par le biais de l’éducation des enfants sourds et aveugles. Le premier échange a eu lieu en Inde en 2002 et le deuxième en mars 2003, où Krousar Thmey a reçu nos partenaires indiens. Un rapport de ces échanges entre Krousar Thmey et Aide et Action Inde qui ont eu lieu en 2002 et 2003 sera bientôt disponible sur le site http://doc-aea.datapps.com/D. R. Partenariat avec Renault France Automobiles Un partenariat novateur a été réalisé cette année avec Renault France Automobiles. Cette filiale de Renault, spécialisée dans la distribution en France des véhicules du groupe Renault dans les grandes agglomérations, a créé un fonds d’aide sociale et humanitaire qui permet de soutenir différentes activités de solidarité de par le monde. Ce fonds est prévu par l’accord d’intéressement du groupe, qui alloue 2% du montant global de l’intéressement aux résultats financiers de l’entreprise (auquel l’entreprise abonde d’un montant équivalent) à des dossiers sélectionnés par une commission. C’est dans ce cadre qu’un partenariat a été conclu entre la filiale de Renault et Aide et Action. Un premier versement de 2400 euros a ainsi contribué à la scolarisation de 10 filleuls et à soutenir le projet éducatif de leur communauté en Inde, au Bénin, au Niger, au Togo et au Burkina Faso. Merci à Renault France Automobiles et à ses salariés pour leur confiance et leur soutien. Pour plus de renseignements, contactez Florent Marcoux au 01 55 25 70 19, florent.marcoux@aide-et-action.org 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :