Aide et Action n°92 sep/oct/nov 2004
Aide et Action n°92 sep/oct/nov 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de sep/oct/nov 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : minorités, l'éducation en question

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 La Campagne mondiale pour l’éducation : expériences africaines Alexandra Kazan, l’ours Baptiste et le projet indien Aide et Action et La Redoute unissent leurs forces pour l’éducation des enfants en Inde. Alexandra Kazan est la marraine de Karthik, un enfant indien. Mais son engagement va plus loin, à travers la promotion de l’ours Baptiste dans le catalogue automne-hiver 2004/2005. Sur chaque vente d’un ours ou de l’un de ses accessoires, La Redoute reversera 10 € pour soutenir un projet de scolarisation de 3 000 enfants issus de communautés tribales du sud de l’Inde. L’Asie du Sud-Est en direct Afin de simplifier le cheminement de l’information entre les marraines, parrains, donateurs et les filleuls ou projets, un nouvel outil est né en Asie du Sud-est. Face aux aléas de la poste, il était urgent de réagir ! D’un simple clic sur le site www.aide-et-action-ase.org, vous voilà en direct avec le pays dans lequel vous agissez. Vous découvrirez la vie quotidienne des programmes et des communautés par le biais d’une actualité régulièrement mise à jour. Si vous êtes curieux des méthodes éducatives pratiquées, des problématiques de développement dans cette région ou des partenariats établis par l’association, vous trouverez également votre bonheur dans une base de données particulièrement fournie. L’inscription à la newsletter (volontaire) vous permettra Au Burkina Faso, une cartographie de l’exclusion Les cinq provinces les plus faiblement scolarisées du pays ont participé à une cartographie de l’exclusion. Il s’agissait pour les élèves d’identifier les enfants exclus du système éducatif, dans leurs villages ou leur région. Au total, 200 cartes ont été dressées par les enfants et ont fait l’objet d’une exposition au Centre international pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique. C’est à la fois un bon moyen d’information sur le travail qu’il reste à faire et une façon de sensibiliser les visiteurs de l’exposition. de recevoir par courrier électronique toute information concernant la mise en ligne d’un document, d’une vidéo ou de photos concernant cette région. Enfin, si vous préparez une visite à nos programmes, vous disposerez de conseils pratiques, bien utiles à l’heure du départ ! Au Niger, opération « Les politiques retournent à l’école » 7 délégations menées par 7 ministres ont visité 7 écoles primaires de Niamey, la capitale. Les élèves de chaque école ont rappelé les réalités quotidiennes que vivent leurs camarades exclus de l’éducation. Les membres des différentes délégations (avec pour chacune un parlementaire, un ambassadeur, un membre d’une organisation internationale en éducation et un professionnel de l’éducation) ont ainsi été sensibilisés directement par les enfants, sur le terrain. Photo : Friends Sondage Nous tenons à remercier vivement les 300 parrains et donateurs qui ont répondu à l’enquête menée par un institut de sondage concernant l’image d’Aide et Action. Ce sondage nous permettra de mieux identifier les supports médiatiques adaptés à la diffusion de nos messages et d’améliorer nos outils de communication. Nous apprenons notamment avec cette étude que le support d’information le plus connu est le dossier de parrainage et le moins connu le site internet. Le magazine quant à lui se situe en milieu de classement.
Innovation La mosaïque culturelle d’un pays se retrouve à l’école. Minorités : les enjeux éducatifs Minorités, exclusion. Ces deux mots vont souvent de pair. Mais quelle est la réalité de tels phénomènes ? Quelles sont les causes de l’exclusion ? Pourquoi et comment prendre en compte les minorités dans les systèmes éducatifs ? Autant de questions dont les réponses ne sont pas toujours simples. Quand on parle de minorité, de quoi parle-t-on ? D’un groupe réduit de personnes vivant au contact d’un autre groupe égal ou plus important. Chaque groupe se réunit autour d’affinités religieuses, linguistiques, ethniques ou politiques. Les besoins ou les modes de vie d’un groupe minoritaire, quand ils sont trop éloignés de ceux du groupe majoritaire, sont malheureusement source d’exclusion dans bien des cas. Du Vietnam en passant par l’Inde et la Tanzanie, la plupart des pays sont composés de mosaïques culturelles. Ces mosaïques s’agencent plus ou moins bien selon les tolérances de chaque groupe les uns envers les autres. Souvent, les groupes majoritaires s’arrogent le droit de décider pour les groupes minoritaires. Mais lorsque les différences de cultures sont trop grandes et qu’une minorité voit ses droits bafoués par une majorité, quelles sont les solutions ? En matière éducative, le problème posé se résume ainsi : 13 Photo : Gilles Oddos



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :