Aide et Action n°91 jun/jui/aoû 2004
Aide et Action n°91 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : développent, une affaire de femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Actions locales Bénévole depuis presque cinq ans à Montreuil, en région parisienne, Cécile a choisi de travailler sur le parrainage « Classes solidaires ». Faire connaître cet outil d’éducation au développement et à la solidarité internationale auprès des enseignants, montrer comment il s’intègre dans les programmes de l’Éducation nationale et contribuer à la réflexion que l’association mène sur ce type de parrainage constituaient ses principaux objectifs. De ce travail est né un CD-Rom qui présente non seulement les attentes et les motivations des élèves et enseignants parrains, la façon dont les élèves en France ou en Europe financent leur geste de solidarité mais aussi ce que leur parrainage permet de réaliser là-bas. Le Bénin, le Togo et le Sénégal sont les trois pays dans lesquels un parrainage de classe à classe est proposé depuis 1999. 4 Connaître l’école, ses réalités, ses valeurs Certains bénévoles choisissent de mettre à profit leur engagement au cours des formations qu’ils suivent ou d’établir des ponts avec leur activité professionnelle. C’est le cas de Cécile Courtin, stagiaire à l’Institut universitaire de formation des maîtres de Paris-Batignolles. L’apprentissage de la solidarité Future enseignante, Cécile s’est aussi attachée à montrer comment les thématiques liées au pays dont est originaire la classe parrainée peut s’intégrer dans les matières enseignées en France. Qu’il s’agisse de cours d’éducation civique, de français mais aussi de sciences ou encore d’arts plastiques, les enseignants peuvent sensibiliser les élèves à un pays qu’ils découvrent ainsi tout au long de l’année scolaire. Convaincue que l’ouverture aux autres, le respect des différences sont des valeurs que doit contribuer à transmettre l’école, Cécile montre aussi que le parrainage implique un apprentissage très concret de la solidarité. « Un des trois thèmes cen- Le parrainage « Classes solidaires » Une activité génératrice de revenus : la fabrication de savon. Ce parrainage permet de « changer son regard sur les autres » et « de fédérer les élèves autour d’un projet pour l’année scolaire entière ». À travers trois correspondances dans l’année, il permet aux enfants d’ici (du primaire, du collège) et de là-bas (au Bénin, Togo, Sénégal) d’échanger et de « prendre conscience des autres et des différences ». Il est aussi le moyen de financer des projets qui, très concrètement, permettent d’améliorer l’environnement scolaire des élèves en Afrique : mise en place d’une bibliothèque d’école, création d’un centre d’activités pour les plus jeunes ou encore financement d’une sortie pédagogique. Le parrainage d’une classe contribue parfois à la mise en place de petites activités génératrices de revenus : poulailler ou jardin potager, fabrication de savon… La vente de ces produits sert alors à l’achat d’équipement pédagogique, sportif… Ainsi, c’est toute l’école qui bénéficie de la solidarité des écoliers français. Contact « Classes solidaires » : action.benevole@aide-et-action.org Vie associative traux du programme d’éducation civique de cinquième est la solidarité. Comment faire comprendre à de jeunes adolescents l’importance d’une telle notion sinon en agissant ? », note d’ailleurs une enseignante de l’Yonne. Pour financer les 20 euros mensuels de leur parrainage, les élèves avec l’appui de leur(s) professeur(s) mettent en œuvre des actions très diverses : certains réalisent des calendriers ou des cartes de vœux, d’autres un journal de classe qu’ils vendent autour d’eux, d’autres encore montent et jouent une pièce de théâtre au bénéfice de la classe parrainée. Autant de projets qui favorisent le travail d’équipe et développent l’esprit de coopération : l’élève est amené à conduire un projet pour d’autres (les élèves de la classe qu’il parraine) et avec d’autres (ses camarades de classe). C’est un éclairage précieux qu’apporte le travail réalisé par cette bénévole dans l’analyse menée par l’association sur les modes de solidarité proposés aux plus jeunes. ■ Photo : Carine Roudier
Agenda de l’action bénévole Savoie (73) - Participation aux fêtes de villages en juillet et août. Stand d’information et vente d’artisanat haïtien. Contact S. Grattery 04 79 08 45 97 pour la Tarentaise etC. Durand 04 79 20 51 72 ou J. Chaumaz 04 79 59 65 02 pour la Maurienne Dordogne (24) - Expositions photos en juillet et août dans des châteaux de la région (Puyguilhem…). Contact Geneviève Plagne : 05 53 35 37 21 Mont-Saint-Michel (50) - Rencontre-randonnée dans la baie le 18 septembre. Contact Hélène Henry : 02 33 54 14 37 Stands Aide et Action dans les forums associatifs : Anduze (30) - En septembre Villeneuve-d’Ascq (59) - En septembre Châtenay-Malabry (92) - Le 4 septembre Plessis-Robinson (92) - Le 11 septembre Des marraines ambassadrices de la cause de l’éducation En mars 2004, le magazine invitait les lecteurs à devenir ambassadeurs de l’éducation. À la lecture de cet article, une commerçante, Martine Dupéré, marraine depuis dix-neuf ans, a répondu positivement à l’appel. Elle a d’ores et déjà convaincu une autre commerçante, Geneviève Neveux, de l’importance de l’éducation et de celle de se mobiliser pour la défendre. Ensemble, elles proposent aux commerçants de la commune d’afficher la cause d’Aide et Action dans leur boutique. Elles-mêmes géreront deux points de collecte pour un Il n’y a pas d’âge pour militer en faveur de l’Éducation pour tous. projet de développement des classes à multiples niveaux en Guinée. Elles mobilisent également leurs relations presse, la Chambre de commerce et d’industrie et la Chambre de métiers ainsi que la municipalité de Châtelaillon et le Conseil général de Charente-Maritime. Ainsi, elles ont organisé une rencontre entre le maire-député et l’un de ses adjoints, également conseiller général, et le responsable du programme Guinée accompagné des ambassadrices de l’éducation, de la Elle s’appelle Catherine, travaille pour Aide et Action depuis bientôt un an et ne manque pas une occasion de se mobiliser pour le droit à une éducation de qualité pour tous. À l’occasion de la Campagne mondiale de l’éducation en avril, elle a sensibilisé quatre adolescents de 12 à 14 ans pour qu’ils relaient la pétition au profit des enfants exclus de l’éducation. Le premier est parti en vacances sans faire signer ses camarades de classe. Résultat : 1 signature. Le second a compté sur son professeur, qui ne s’est pas impliqué. Résultat : 1 signature. Le troisième s’est un peu plus impliqué. Près de chez vous Rencontre enrichissante et conviviale entre Martine Dupéré et Geneviève Neveux (à gauche), des acteurs français et guinéens de l’association et des élus de Charente-Maritime. responsable de l’équipe bénévole et d’une animatrice à la direction Action Bénévole. D’autres rendez-vous sont prévus et ouverts à tous : découverte de l’éducation en Guinée le 11 juin et expositions photos cet automne. Ces différentes initiatives viennent enrichir les actions menées par l’équipe bénévole du département (concert, participation au Forum social du pays rochelais). Attention, un salarié peut cacher un militant actif !!! Photo : Le Chatel Résultat : 10 signatures. Le dernier a agi avec efficacité. Résultat : 60 signatures auprès des deux classes de quatrième de son collège puis 50 signatures récoltées sur le marché de sa commune aveyronnaise. Au total, 122 signatures ont été collectées suite à l’initiative de Catherine ! Elle n’a pas eu le temps de nous en dire plus car aujourd’hui elle prépare un rendez-vous. En effet, elle rencontre, après sa sortie du bureau, l’association des parents d’élèves du collège de son fils pour monter avec elle un projet de « Classe solidaire » à la prochaine rentrée scolaire. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :