Aide et Action n°89 déc 03/jan-fév 2004
Aide et Action n°89 déc 03/jan-fév 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de déc 03/jan-fév 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : scolarisation des filles, l'inégalité d'accès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
-6 Pcarol Les nouvelles générations s'engagent À l'école, au collège, à l'université, l'engagement n'a pas d'âge. De l'imagination à l'action, témoignages d'u11e jeunesse volontaire... Le club « Collégiens Solidaires » aux Ulis L'an dernier, aux Ulis (91•, le cours d'instruction civique porte sur la solidarité. Aussitôt. l'Idée surgit pannl les élèves : pourquoi ne pas parrainer une classe au Sénégal ? « 20 euros par mois, c'est un euro chacun, c'e ! ; t faisable.. pour eux, c'est beaucoup 1> !.:enthousiasme règne et le projet démarre rapidement : cartes de vœux de Noêl fabriquées avec Je professeur d'arts plastiques, projet de cassette de musique. dessins... et bien sûr échange de correspondance. TouL est géré par les é lèves, y compris la quête, chaque mois, pour les 20 euros...• pas facile tous les jours ! • Mais ça fonctionne Cette année, certains d'entre eux ont voulu continuer l'aventure et ont lancé le club « Collégiens Solidaires• pour repren dre un parrainage de classe. car la cin quième de l'an dernier a disparu : avec les nouvelles options. les élèves sont séparés ceue année, en Quatrième. Mals Coumba. Agnès, Sahra,) ohanne, et les deux Élodie. noyau du club. ne veulent pas abandon.. ner l'expérience. Tous les IWidis, dans la salle 20o.lllaut de nouvelles idées, car trouver des fonds n'est pas si simple : « L'éducation, c'est Important pour l'avenir. pour augmenter les possibilités d'étude.• Les proJets fusent : « On pourrait leur envoyer une cassette de chanson française ! Mais ils ont écrit qu'JI n'y avait pas d'électricité chez eu.x 1> La sensibilisation aux réalités commence au sein du groupe... Puis les filles en parlent auto r d'elles. à la cantine, en pause, aux professeurs et à leurs parents 1 « Ils sont ners de nous. on utilise seulement notre argent de poc:he ! » Du coup. ces parents s'Intéressent:• Ma mère demande ce qu'on peut laire... > Elles savent aussi que Ja solidarité. ce n'est pas seulement en Afrique.. mais partout : •Il faut être solidal res avec tout le monde. » Aujourd'hui, les élèves ont invité Chantal. inftrmiè re au collège. qui leur raconte
Ae:A : La soll de s'inAuencer les uns les autres pour consommer responsables. AEA : Pourquoi l'engager pour l'éducation et le développement ? CM. : Si on s'applique a ne pas imposer de modèle, êducalif ou a une, le dévelop pement amènera l'autonomie., \vec l'éducation, apprendre à développer son propre sens critique. c'est jeter les bases de la liberté de pensee. celle qui permettra de choisir son avenir, de se prendre n charge efl connaissance de cause. AEA : Penscstu continuer cette démarche ? G M. : Évid emment J D epuis quelque remps. je peux supporter le coOt d'un par rai nage. sans trop de problèmes... alors je continue, pour moi aussi 1 Et p lus taret. je sensibiüserai mes enfants. Cest une expérience formatrice... Cette aventure n'a laissé personne Insensible et fait de leur travail un élément qui ne peut laisser indifférent. (...) En présence de leurs parents et de leurs mattres et maîtresses, ils (...) ont remis solennel lement le bénéfice de la vente de leur CD. Ce sont ainsi 920 € qui ont été répartis entre cinq associations humanitai res : Unicef, Amnesty international, Aide et Action. (...) Association française pour l'enfance abandonnée (.•.) et Association sécurité santé au travail et développement. (...) 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :