Aide et Action n°89 déc 03/jan-fév 2004
Aide et Action n°89 déc 03/jan-fév 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de déc 03/jan-fév 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : scolarisation des filles, l'inégalité d'accès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
-12 - ses enfants Les.avantages et les inconvénients sont évidemment exagérés dans un cas comme dans l'autre.• L:humour est tou jours présent dans ces mises en scène qui traitent de sujets souvent sensibles et certaines fois même tabous. Le rire pour la persuasion. ça marche ! À la fon de chaque représentation, le public stimulé par les LI lftltîtn fiW'Itl d'éllql4ff dts ; ers Sl'ltsiblfs por kr thrrs lraitUJJ, Uifl\'r-:.. les fromme5llt1ienl ricfres. La reine tiRS tÎJ ! fS qui s'npptlrit Fari est pt ! rüt'Dir Ir r>lus grnnd wriu de l'Afrique pour drvtHif uttt très 61.'/lt [tJIUJU'qui'Oti11il ric.uptfrt'r la ritfrtsSi dt ! s ftommes. pOUf SOIJ\1 illd{}t.l..t" sortirr lui a dtmti toJf. thansou, pour qu'elle dtvien- 111" uuP {nn"H. Elk f('Ptlfl dnn>'""•ilrii ! Jt,rllr r>lknd des foursei des Jours qu'un fiomnw passe. Qudqurs ; ours nprts•. Nar le menteur tux Fari d le roi iombe-sous son drarme ri l'lpoùst surlr.-(f ! am,) Et ils c11renr hetWC01(11 bem ! Coup d'tn(uuls. So11 tltnliPren(anJ amil 5 mois, Il esl ni"""'Jrs oreilles d',fne. Un jour, que le roi dornuJit. Farlretourna da,•s lt villnge d ànr..s. où till'duwta ra di(WSOtr tlu sorcier pour St'reirtms.former ('H int5St ce qUI lui prrnrettnil dt" galoper. ; ouer commP'"'ànr 1 Mals Nnr délida dt lo suil're polir ccnnaîlre son secreL U la t•it Si ! mifilmorp ! Joser en â ; ttssc ce q,. ; t s'em1rtssn ttr dirf nu roi lt roi ni'le (roytlnt p(ls, lui do11na UJit'g1'{k ruais il le suivitt.IU\'IUnge les âui"S pourfrlfier $/t'If ad la•ùflt. Mals Fnntnlre.-femvs rita"lrcdel'('- auprès des communautés. Mais. certains spectacles ne se passent pas sans aocrocs et se translorment aussitôt en départ à la hâte quand il s'ag,it de sujets sensibles comme le mariage forcé.• Les ilnciens n'en Lendaicnt pas que des gamins comme nous viennent leur d ire de ne pas faîre ce qu'ils avaient toujours fair.., déclare un membre de la troupe. Depuis. la communauté qui accueille est toujours prévenue au préalable de l'arrivée de la troupe. Tout comme le théâtre. le conte eSt par son conlenu porteur de messages. Il entraîne dans un univers enchanté, transmet un savoir. une initiation au monde. Dans une classe de CP de Bikoundjib, au Togo, nue u11t (tllHtltl Ne « r dut 1 prouver. Il cfltrdl(J longtemps.D'un seul cou(1, 1l.se r
savoir. L:exercice des disdplines artistiques ne déroge pas à cette rè%1e puisque cest toujours < ; Ju travers de la pratique, intgrée et adaptée à l'environnement de l'apprenant, que les pîè<:es de théâtre sont jouées, les contes récités. etc. Respecter la culture et la mettre en valeur Au Laos. l'association Mith Samlanh/Friends travaille ave< : les enfants des rues de Vientiane. Ces enfantspour la p lupart livrés à eux-mêmes. confrontés à 131 prosti.. tution er à la drogue, n'ont de valeurs que celles de la rue. Ils n'ont plus beaucoup de rêves. l:initiative de Mith Samlanh ! Friends au Laos est d'organiser d es ateliers photos avec ces enfants en utilisant ce qu'lis connaissent le mieux : la rue. Chacun muni d'un petit appareil photos jetable, ces rePOrters en herbe avaient pour mission de photographier leurs amis à Vlentiar•e Les enfants se sont tout de suite lmpliqués dans cette nouvelle activité et n'ont pas hésité à INNOVATION » > L'éduc ; ltion, ; e met en spect ; Kie > » Une fois les photos développées, de grands panneaux sont dressés pour que tous puissent admirer leur travail. Les corn menraires vont bon train et l'ambiance est à la joie. Cet atelier p hotos a permis à ces enfants exclus de pouvoir créer. de refté.. chlr. de partager entre eux mals aussi de témoigner de leur environnement auprès de centaines de personnes puisque l'exposition voyagera en France et en Belgique. !.'observation. l'explication el la démonstration ne suHisent pas. L'expérience améliore considérablement l'éducation. V aller par liltonnements e1'faisant des erreui'S. en les analysant, c'est mettre l'élève au cœur de son apprentissage. S'amuser. créer. sexprimer ; transmenre un messa.ge, racon ter... autant d'Ingrédients qui composent les disciplines artistiques. Utilisées paur une pédagogie dynamique et positive. elles oncle pauvoir de s'adapter à la culture et à l'environnement de l'élève. Créer c'est apprendre.• 1 Ed:roif du Jiwr•Au risqur d'inHO'l'fn. de J/tUf-Pinrr Wlis, l diliMs UntS € 0, 1999. D f'7e promets de ne pas boire Dura ut la cam1mgne (le Sl"IISJblliStJiicm (Outrt l'alcootismt, Rass-Orissa, pm(('noln- indirn, a ulüisi lt théâtre dt rut" pour seH'Sibilistr (cs tO"ImunnuJis dut problmtS socliwt. Lts tnfanrs tlts i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :