Aide et Action n°136 oct/nov 2015
Aide et Action n°136 oct/nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association Aide et Action France

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : des solutions pour mieux vivre ensemble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
GRAND ANGLE ON VA TOUT VOUS DIRE Madame P.I WIRredletiiikateCin I N'in- ocuRE 21115 Sietia -411, A Œn. — DONNER ET NE RIEN ATTENDRE EN RETOUR En 2015. nous voulons continuer a aider l'écalernaracaine auprès de laquelle nous nous sommes enga gés.'drivers ce projet. nous défendons le droit a apprendre pour tous. c'est la cause de l'éducation. Le public concerné est l'ensemble des élèves avec en priorité les filles. lb, DÉCRIVEZ LE PROJET EN QUELOUES LIGNES Nos actions se déroulent à l'école Saint- Étienne. Nous pensons gagner des sous et leur envoyer. Nous leur avons aussi envoyé une lettre pour leur demander de quoi ilsont besoin. QUELLE EST L'ACTION DE SOUTIEN 0 UE VOUSAVI2 ENVISAGEE ? Premièrement, nous avons fait le marché de Noël en vendant ce que nous avons créé. Deuxièmement, Le vendredi Saint, nous allons nous priver en mangeant un bol de riz. Troisièmement, nous fabriquons des fagots de sarments que nous allons vendre aux familles proches des Apprentis d'Auteuil. QU'EST-CE OUI VOUS TOUCHE DANS CE PROJET ? Ces enfants, en majorité Les filles. ne peuvent avoir le même droit à L'éducation que chez nous. Elles peuvent être mariées très jeunes avec un homme qu'elles n'ont pas choisi. Quelquefois, elles n'ont appris ni à lire ni è écrire. Elles travaillentElles n'ont Lz I Dans cette école, ils n'ont pas autant de matériel que nous. Les élèves doivent faire plusieurs kilomètres à pied pour se rendre en classe. hi.s n'ont pas de cantine. Tout est plus difficile pour eux. I> LIEN AVEC NOTRE PARCOURS DE CAREME kencon-bre evec ries per-Sonnes pl ilenikropes Le 10 mars, nous avons eu La chance d'avoir La visite de Mamita [Madame Jullionl. Elle a créé une fondation avec son mari pour aider Les enfants à se développer. Elle a déjà aidé notre'école pour l'aménagement de la salle polyvalente, pour La création du jardin et autres. Eh nous a expliqué que Papilou a décidé de donner sa fortune, après avoir gagné beaucoup d'argent, au Lieu de s'acheter de bellesvoitures, de grandes maisons ou de faire de beaux voyages. Pa pilou et Mamita sont des personnes extraordinaires, qui, au Lieu de garder L'argent pour eux, ont voulu aider les autres. Ils ont fait preuve de bonté et de générosité. Sitout Le monde était comme eux, ce serait parfait. IL n'y aurait plus d'enfants dans Le besoin. Le 24 mars. Madame Pascual est venue répondre à nos questions. Elle habitait en Afrique quand elle était petite, son père creusait des puits pour que tous les gens puissent boireEn arrivant, elle a vu que Les enfants n'avaient pas de jouets. Elle leur a donné son poupon préféré. Aujourd'hui, elle a un talent, c'est Le dessin. Elle apprend à des grands-mères à peindre sur de La porcelaine. Ellevient bénévolement à l'école pour Les activités d'art plastique. Madame Pa scual a reçu un don, elle le partage avec nous, elle donne de son temps sans compter. Si tout Le monde faisait comme elle, les enfants pourraient développer leur talent caché. Les enfants de t'écrie St [tienne 3". LEXICIUE t  : ftl ir› CARTE D'IDENTITÉ Nom du projet philanthropique (ou de la structure porteuse)  : Apprentis d'Auteu il-ÉcateSaint-Uenne Adresse du projet  : Lieu dite Leyssacx 33188 Saint-Estèphe Nom des responsables du projet  : Monsieur [sciera, enseignant Madame Ciastres. directrice Type de structure bénéficiaire (association, fondation...)  : Écale Al Manctor Eller/1. - province d'Eosaouli a, Maroc Vendredi Sain C'est me tete sbretFenne qui marque le jour de la crubiliciida et de ta rAar t de Jésus. Fagots de sarments ; ensemble de morceaux de bois de vigne. La vigne Ment la gante qui produit le raisin, urkfruil dont on tire te vin. Carême  : C'est la période de jeûne qu'observent tes chrétiens. Elle syrn delise les 4U jours de traversée da désert de Jésus Christ.
RÉUSSITE A L'ÉCOLE Au Sénégal. de nombreux enfants fréquentent à la fo l'école française et l'école coranique. Mamadou est élève en classe de CE2. Chaque jour> il se Lèveà cinq heures du matin pour apprendre Le coran au daara » (école coranique) d'un grand Marabout de notre quartier. A 8 heures iL est à l'école française après avoir pris cher lui son déjeuner et son cartable. En réalité Mamadou voulait seulement rester dans son école coranique mais un de ses amis Salif est élève de notre classe. Quand Salit était au cours d'initiation, il montrait à son ami Mamadou ce qu'il apprenait à l'école française. Ce dernier Lui suppliait detout Lui apprendre chaque jour. Mamadou est intelligent, i I.comprenait vite. LE PARTAGE DO GOÛTER Leo. Clara, Sarah.. Julia, Elsa et beaucoup d'autres enfants n'arrivent pas a prendre de petit-déjeuner avant d'entrer a l'école. Léo arrive souvent en mangeant quelques biscuits dans la voiture de ses parents. Clara, elle, n'a pas faim le matin au réveil. Julia et sa petite soeur Elsa ne sont pas réveillées tôt et doivent se dépêcher pour s'habiller sans avoir le temps de manger. Pour Les enfants qui arrivent avant l'heure de L'école, il n'ya pasde problème car au CLAE (le centre d'animations intégré à L'école], on Leur propose un bon petit-déjeuner. Mais pour les autres, ils commencent une journée de travail sans manger. En réunion de coopération, on a discuté de ce problème entre enfants. On propose donc une collation composée d'un biscuit ou d'un fruit avant La pose de 10h. Comme ça les enfants peuvent attendre le repas de midi pleins d'énergie. Tous ne sont pas obligés de la prendre. Un jour Salit raconta cette histoire dans notre classe et beaucoup d'élèves se sont sentis tristes de voir cet enfant perdre une chance et un droit qui est d'aller à l'école française. Finalement la classe a décidé d'envoyer quelques élèves qui sont allés rencontrer Les parents de Mamadou. Par La suite Mamadou est venu rejoindre son ami Salif à L'école. Depuis Mamadou fréquente Les deux écoles. Mamadou est assidu, sérieux, calme et travailleur. Il est bien classé Lors de notre dernière composition avec une bonne moyenneIl fait la fierté de ses camarades et de ses parents. Grâce à son ami mais aussi à tous les élèves de notre classe Mamadou est à L'école. Nous Lui souhaitons la réussite dans sa vie. Les tilNes de classe de CE2 B de Mese'Freinet de Bagua Dans Les responsabilités de chaque groupe-vie il y a des responsables sE épiciers ». Après l'appel, on compte 1 gâteau par présent. On demande à ceux qui sont là s'ils veulent une collation et on enlève en faisant une soustraction le nombre de gâteaux nécessaires pour avoir Le compte juste. Ensuite Les responsables Les distribuent dans La serre. Les enfants de l'école des Beerseam/I 1rr Io. LEXIQUE École coranique est Urie euté eu Ibn apprend le livre nue de le raligianmusuliarae,le I de Aida gteirthen I riais- acroe HE 3015 I- Pi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :