Agir Par la Culture n°39 sep/oct/nov 2014
Agir Par la Culture n°39 sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : chantier... menaces sur le temps libre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
n°39 - automne 2014 - 30 Dvd La PARADE Un film de Srdjan Dragojevic 2013 (aft) La Maison du peupLe virtueLLe est un site internet reprenant Les activités d’associations progressistes bruxeLLoises dans L’esprit des Maisons du peupLe d’autrefois « La parade » est une comédie serbe dramatique. Srdjan Dragojevic son réalisateur propose un regard humoristique et sensible sur la percée eats "LA VISITE DE LA FANFARE" [MIRE/DANS www.maisondupeuple.be www.maisondupeuple.be suivez L’actuaLité de L a Maison du peupLe virtueLLe : facebook.com/lamaisondupeuplevirtuelle (Doe cfsdsbi Ja(R-E gam ek2a ce projet est soutenu par le secrétaire d’état en charge de l’urbanisme popcorns du mouvement gay dans un pays où l’homophobie règne, les groupuscules d’extrême droite s’occupant particulièrement d’en entretenir la haine ! Le film parle d'un groupe de militants homosexuels qui tentent, envers et contre-tout, d'organiser un défilé digne de la Gay Pride à Belgrade. Mais les policiers refusent de leur accorder une réelle protection. Dès lors, le petit groupe se tourne vers une poignée de criminels de l'ex-Yougoslavie, dont Citron (Nikola Kojo), vétéran de la guerre et propriétaire d'un club de vigiles qu'il entraîne. AktivISTES Compilation Lezarts Urbains 2014 « aktivistes » est une compilation éditée par Lezarts Urbains, asblbruxelloise qui soutient les cultures urbaines. 18 morceaux de musiciens franco-belge de Bruxelles, Namur, Charleroi, Seraing, Lille, Tournai ou Nivelles. Ils font entendre des voix fortes et des sons variés. Beaucoup de réalisme et de sensibilité s’en dégagent. Ce disque est le panorama d’un rap conscient, lucide, critique et engagé aux textes forts traitant habilement de thèmes comme la lutte des classes, les problèmes identitaires, les démêlés avec la police, le sans-abrisme, les formes de discrimination, la génération montante, les clichés, l’humiliation, les abus sexuels, les intimidations, la peur, le délabrement et le chaos des quartiers. La suite montrera des amitiés sincères entre des gens qui ne se seraient probablement jamais rencontrés, et dont le vivre-ensemble va changer complètement la donne. Le film a été tourné en Serbie, Croatie et Macédoine avec quelques images originales enregistrées lors de la vraie Gay Pride de Belgrade le 10 octobre 2010. Sorti en DVD, ce film constitue un bel aperçu sociologique de l’homosexualité dans cette partie de l’Europe. Ce film a reçu le prix du public au Festival de Berlin. (SB) « Mon pays se trouve là où les gens m’estiment » lance Tcheou, « Si le banc pouvait parler » clame MC Metis, le Lillois de l’album. « Coq contre Lion » de l’Hexaler dépeint les arcanes du 16 rue de la Loi, politiquement presque incorrect ! Une seule compositrice s’invite sur l’album : Nina Miskina qui parle d’une femme seule devant faire face à son destin et à son rôle monoparental. Thierry Bwuzure frôle le même timbre de voix que Corneille. On se rapproche parfois aussi du rap d’Orelsan. Aktivistes Collector mérite qu’on s’y attarde et qu’on y revienne ! (SB) Disponible pour 10 € : Lezarts urbains, 102 rue de la Victoire à Saint-Gilles. Info : 02 538 15 12 et sur www.lezarts-urbains.be
Al MANARA Ramzi Aburedwan et Eloi Baudimont (sous la direction de) PAC 2014 « Al Manara » signifie en Arabe « le phare ». Un phare qui guide et promet une destination plus paisible qu’une mer agitée. Ce phare, c’est la collaboration de Musique MIOSSEC Ici-bas, Ici même PIAS, 2014 Avec Ici-bas, Ici même, Christophe Miossec sort son neuvième album. Un disque feutré, teinté de douceur, de mélancolie et de timidité. Miossec quitte son univers habituel pop-rock, pour se rapprocher de celui de son tout premier album « Boire ». On perçoit sa fragilité, suite à son renoncement à l’alcool depuis quatre ans. Cet écorché vif, ce rebelle assoiffé, a écrit un album authentique, sincère. Probablement son meilleur. Si l’écriture est sienne, cet album est arrangé par Albin de la Simone. Miossec y collectionne des textes sensibles, lucides en se frottant à l’amour, la mort et la vie. Les mots sonnent justes et forts, donnant presque l’impression qu’il cherche à s’excuser. De quoi ? Lui seul le sait ! Miossec nous aspire dans sa musique minimaliste, parsemée de cordes et de marimba. Une réussite. (SB) deux cultures, belge et palestinienne, la rencontre de deux traditions musicales au sein d’un ensemble symphonique co-dirigé le Palestinien Ramzi Aburedwan et le Belge Éloi Baudimont. Le premier s’occupe d’une association pour rendre la musique accessible aux enfants et le second de monter des fanfares avec des amateurs. Tous deux sont des passeurs que connaissait bien Yanic Samzun, secrétaire général de Présence et Action Culturelles, qui a eu l’idée de les lancer sur une création musicale commune. Le coffret comprend un CD enregistré dans le cadre du festival des rencontres « Inattendues » de Tournai et d’un DVD de la captation vidéo de ce concert. Celui-ci contient également AUBERT chante Houellebecq Les parages du vide La Loupe/Warner Music, 2014 Jean-Louis Aubert et Michel Houellebecq réunis autour d’un album, cela peut paraître antinomique et pourtant ça fonctionne plutôt bien ! 16 titres pour un album de 39 minutes. Les textes courts, écrits par Michel Houellebecq et extraits de son recueil de poèmes « Configuration du dernier rivage », sont particulièrement beaux dans la bouche de Jean-Louis Aubert. Les parages du vide propose des ballades douces, nostalgiques, popcorns des bonus comme la genèse de ce projet et les interventions du philosophe Edgar Morin qui officiait ce soir-là en tant que grand témoin. Les morceaux, chargés d’émotions, transportent toujours vers un ailleurs. Le métissage se joue autour d’un dialogue est-ouest émouvant où chacun présente ses spécificités, les cuivres et piano des musiciens occidentaux s’accordent aux bouzouk, ney et oud des musiciens orientaux. La poésie de Mahmoud Darwich, dont le célèbre « Nous aimons la vie autant que possible », qui inspire amour et nostalgie d’une patrie perdue, constitue le texte de ces morceaux. Parfois chanté, parfois scandé, toujours juste. (LC) Disponible pour 22 € via le site www.pac-g.be ou www.almanara.be poétiques, témoins du temps qui passe. La voix et la musicalité de Jean-Louis Aubert apportent au phrasé de Houellebecqune plénitude, une sérénité, un brin d’espoir qui charment. Dès que la musique s’emballe ou se fait plus rock, plus percutante, la voix d’Aubert a du mal à prendre le dessus. Mais on oublie très vite ce défaut car l’album se laisse tranquillement écouter. Finalement les 39 minutes sont un beau compromis, évitant dès lors que l’ennui ne vienne s’y glisser. L’objet, un livret-CD en noir et blanc avec textes et photos, est particulièrement agréable. (SB) I il n°39 - automne 2014 - 31 AGIR PAR LA CULTURE N°39 www.agirparlaculture.be Une publication de Présence et Action Culturelles ASBL 5, rue Lambert Crickx 1070 Bruxelles – Belgique www.pac-g.be Tél : 02/545 79 11 Tirage : 10.500 exemplaires Éditeur responsable : Yanic Samzun Rédacteur en chef : Aurélien Berthier aurelien.berthier@pac-g.be 02/545 77 65 Équipe rédactionnelle : Sabine Beaucamp, Jean Cornil, Anne-Lise Cydzik, Denis Dargent, Hélène Fraigneux, Michel Gheude, Lucrèce Monneret, Marc Sinnaeve, Pierre Vangilbergen. Ont participé à ce numéro : Sarah de Liamchine, Nathalie Misson, Leo Charond, Pierre Thélismar. Crédits photographiques : Hélène Fraigneux, Stix71. Website : Thomas Hubin. Lay-Out : Hélène Fraigneux. Couverture - illustrations : David Delruelle - www.daviddelruelle.com Abonnement : Maria Casale. Pour recevoir gratuitement AGIR PAR LA CULTURE par la poste ou pour vous désinscrire de la liste d’envoi rendez-vous sur le site : www.agirparlaculture.be Le contenu des articles n’engage que leur(s) auteur(s). Tous les articles peuvent librement être reproduits à condition d’en mentionner la source. Conformément à la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, vous pouvez consulter, faire modifier vos informations de nos fichiers d’abonnés ou vous opposez à leur utilisation. Cette publication reçoit le soutien du Service Éducation permanente du Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Loterie Nationale, de la Région wallonne et de l’Agence du Fonds social européen.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :