Agir Par la Culture n°34 avr à aoû 2013
Agir Par la Culture n°34 avr à aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de avr à aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : collectif Roosevelt 2012... 15 remèdes à la crise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
découvertes intégral. hé bien, on descend vite à la cave et l’emballement fait très vite place à l’ennui. Les joutes avec le Crazy horse n’y suffiront pas, elles font bel et bien parties du passé musical de neil young. Lui le compositeur le plus prolifique des 40 dernières années voire plus, l’un des compositeurs de rock les plus brillants se laisse aller à l’interprétation de morceaux très connus, pas l’ombre d’un morceau inédit, que des reprises d’une dizaine de standards de la musique folk américaine, notamment Bob Dylan. Avec « Americana », on a presque l’impression que neil young n’y croit pas lui-même. on attend impatiemment l’album suivant, histoire de vite oublier cette parenthèse un peu loupée ! Les inconditionnels de neil young apprécieront peut-être. En concert à Forest national le 8 juin prochain. (SB) John Maus we must become the pitiless censors of ourselves Ribbon Music/Upset the Rhythm, 2011 troisième album pour l’énigmatique John Maus, cet américain, docteur ès sciences politiques qui se fend d’un album aux morceaux électromélancoliques, romantiques qui fait un rien penser à l’univers dance de Joy division. Convulsif, rythmes envoûtés et envoûtants, avec un bon vrai retour de synthés et de pop futuriste, atmosphère glaciale et pénétrante. John Maus est un véritable phénomène de blog depuis la parution des premières plages de cet album. Quelqu’un à suivre sans l’ombre d’une hésitation. (SB) DoCUMEntAIRE Chaumière Un documentaire de Emmanuel Marre Production CVB - Centre Vidéo de Bruxelles, 2013 Les hôtels Formule 1 sont ces établissements ultraéconomiques, ces lieux communs des zones périurbaines. on n’imagine mal la vie qui se déroule dans ces hôtels formatés en bord d’autoroute. 36 € la chambre. huit chambres de 7 m², toilettes et douches sur le palier, très bonne isolation acoustique et thermique, fenêtre carrée pour un maximum de luminosité, standardisation, préfabrication, anonymat, discrétion. Ce documentaire établit la relation qu’il peut y avoir entre les personnes qui louent une chambre en hôtel Formule 1 et la configuration, la fonctionnalité des lieux et des matériaux. Une dizaine de clients y séjourne. Pour les uns c’est un refuge pour famille sans papiers, pour veilleurs de nuit aux vies et horaires décalés, pour d’autres un lieu festif et de débauche pour célibataires de passage, une adresse de rendez-vous pour relations extraconjugales, une parenthèse temporaire pour couples en crise. Solitude, isolement, amour, souffrance, désœuvrement, précarité tous ces sentiments humains prennent forme dans la vidéo d’Emmanuel Marre, documentariste belge, sorti de l’I.A.D. Il propose des mises en scène qui donnent à voir une poésie, une réalité sociale fragile, un sens de l’esthétisme poussé. Derrière les portes, on découvre des portraits d’hommes et de femmes qui surprennent, un autre monde. A aucun moment ce documentaire de 70 minutes ne tire en longueur, tant il est porté par les personnages de Chaumière qui varient et dessinent une palette d’univers très différents. Une belle réussite pour un sujet insolite à la base. Que se passe-t-il dans les hôtels Formule 1, a priori pas grand-chose pensez-vous et bien, détrompez-vous il y a des tranches de vie bien réelles. (SB) CInE/DVD 17 filles Un film de Delphine et Muriel Coulin 2012 30 Dans une petite ville De Bretagne en bord de mer, touchée par la crise, 17 étudiantes prennent la décision totalement inattendue et incompréhensible aux yeux des garçons fi LLes et des adultes de tomber enceintes toutes ensemble. Premier long métrage des sœurs Coulin, « 17 filles » vise juste par son sens de l’image, de l’ellipse et de la direction d’actrices (emmenées par une Louise Grinberg à suivre). on goûtera Lorient, les moments de stase et le propos sur les aspirations d’une génération qui, faute d’avenir décent, réclame le retour de l’utopie. La grossesse adolescente sur le grand écran, sous un angle saisissant et intriguant. Un drame psychologique, emporté par la musique et la voix de Izia (fille de Jacques higelin). Les débuts du duo de réalisatrices basés sur des faits réels. (SB) Le havre Un film d’Aki Kaurismäki 2011 Le havre, un port de haute normandie, le deuxième de France. Le havre : une plastique, une cinégénique imparable. C’est aussi le titre et le sujet du dernier film du cinéaste Finlandais AKi Kaurismäki. Une fable édifiante sur la personne humaine, sur les principes'An'LRf 1FAA-PIFNPE ammo., " " 04911YEA'llIRAOtlSSIN ANfiNEI moraux et politiques que déclenche le sort des clandestins qui essaient de rejoindre Londres, l’Eldorado au prix de leur vie ! L’histoire met en scène Marcel Marx, un cireur de chaussures, qui s’occupe de sa femme malade. Il aurait pourtant voulu être écrivain, il va sauver un adolescent africain poursuivi par la police. En l’occurrence le commissaire Monet interprété par Jean-Pierre Darroussin dont on ne confirme plus l’immense talent, tant il joue le rôle d’un flic qui doit faire du chiffre avec les immigrés et qui donc endosse le costume d’un type, semble-t-il, sans cœur et sans état d’âme. Le film démontrera tout à fait le contraire au fil des scènes. C’est une véritable comédie humaine. on y découvre beaucoup de dignité, de bienveillance dans les répliques des personnages, un phrasé tout en retenue et pourtant si théâtral, si parlant. Un décor vintage, tout y paraît irréel. Le style très prononcé nous plonge dans un univers à la fois décalé, drôle, tragique, humaniste. on ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec le film sociale de 1997 « Marius et jeannette » de Robert Guédiguian qui se déroule dans le premier port de France, Marseille ou encore d’y afficher la ressemblance avec un conte à la Rohmer. Aki Kaurismäki signe ici un film extrêmement touchant, qui connaîtra fort heureusement un happy end. Signalons au passage avec bonheur la prestation scénique de Little Bob Story, l’icône du groupe rock des années 70, originaire du havre, qui organisera un concert afin de récolter les fonds pour permettre à cet enfant africain de traverser la Manche pour gagner la côte britannique. Un film tonifiant, qui ne tombe à aucun moment dans la niaiserie ou le pathos débridé. A voir absolument. (SB)
AGIR PAR LA CULTURE N°34 www.agirparlaculture.be MESSAGE AUX ABonnES : Voici quelques temps que vous lisez le magazine Agir par la culture, nous espérons que vous y prenez du plaisir et appréciez son contenu. nous remettons actuellement à jour nos fichiers d’abonnés. Souhaitez-vous continuer à être abonné au magazine AGIR PAR LA CULTURE pour une période de 2 ans ? Il faut pour cela CONFIRMER votre abonnement par e-mail à l’adresse : abonnement@pac-g.be en indiquant votre noM, PREnoM et adresse postale complète. L’abonnement reste g ratuit pour les p er sonnes résidant en Belgique. Pour les personnes résidant en dehors de Belgique, veuillez prendre contact avec nous. Possibilité de confirmer également par téléphone : 02/545 79 11 Plus écologique, une formule numérique est possible et consiste en l’envoi du numéro uniquement par e-mail. Veuillez le préciser dans votre courriel. Sans confirmation, nous nous ver rons dans l’obligation de résilier votre a bonnement. Une publication de Présence et Action Culturelles ASBL – 8, rue Joseph Stevens - 1000 Bruxelles – Belgique - www.pac-g.be - n°tél : 02/545 79 11 tirage : 11.000 exemplaires, PEFC-Certifié – Cette brochure est issue de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Editeur responsable : yanic Samzun. Rédacteur en chef : Aurélien Berthier - aurelien.berthier@pac-g.be – 02/545 77 65 Equipe rédactionnelle : Sabine Beaucamp, Jean Cornil, Denis Dargent, Marc Sinnaeve. ont par ticipé à ce numéro : Daniel Adam, Maria Casale, Anne-Lise Cydzik, Christophe Evrard, hélène Fraigneux, nathalie Misson, nathalie Pipart, Pierre thélismar. Crédits photographiques : nathalie Caccialupi, hélène Fraigneux, Damien Gard, Amélie noël, Véronique Vercheval Couver ture : hélène Fraigneux Lay-out : nino Lodico. Abonnement : Maria Casale. Pour recevoir gratuitement AGIR PAR LA CULtURE par la poste ou pour vous désinscrire de la liste d’envoi, prière de contacter Maria Casale par mail (maria.casale@pac-g.be) ou par téléphone (02/545 79 11) ou de vous rendre sur le site www.agirparlaculture.be Le contenu des articles n’engage que leur(s) auteur(s). tous les articles peuvent librement être reproduits à condition d’en mentionner la source. Conformément à la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel, vous pouvez consulter, faire modifier vos informations de nos fichiers d’abonnés ou vous opposez à leur utilisation. Cette publication reçoit le soutien du Service éducation permanente du Ministère de la Fédération wallonie Bruxelles, de la Loterie nationale, de la Région wallonne et de l’Agence du Fonds social européen. Wallonie Loterie Nationale créateur de chances e



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :