Agir Par la Culture n°33 jan/fév/mar 2013
Agir Par la Culture n°33 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le temps des postcolonies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
découvertes salaires, ni les investissements n'ont suivi la courbe des bénéfices. Si la redistribution eût été plus équilibrée, l'actuelle crise de la dette n'existerait pas. Le livre a aussi le mérite de faire des propositions concrètes. Certaines sont simples et tirent leur inspiration dans les réponses apportées en leur temps par Roosevelt, Keynes et Beveridge. Le collectif Roosevelt 2012 en a mis une quinzaine en exergue. D'autres propositions sont plus audacieuses et rencontrent l'enjeu historique de la préservation de la biosphère. Une seule question pour terminer : qu'attend la gauche, certes dans des configurations nationales très diversifiées, pour s'emparer de ces analyses et de ces recommandations et en faire le socle du vrai combat contre le capitalisme et les crises qu'il va continuer à générer ? (JC) Les relations communautaires en Belgique Approches politiques et linguistiques Julien Perrez et Min Reuchamps (dir.) Academia, L'Harmattan, 2012 Cette étude croise de manière originale linguistiques et sciences politiques pour mieux identifier, au travers des mots et discours en circulation, les représentations qui s'entrechoquent depuis des décennies autour de ce qu'il est à présent convenu d'appeler le " confliti ; = communautaire entre néerlandophones et francophones de Belgique. Croisant analyses quantitatives et qualitatives, elle se base sur le vocabulaire utilisé dans les différentes réformes de l'Etat (textes de lois et discours politiques), la parole des citoyens ou encore les débats médiatiques emblématiques. Ce sont les discours sous-tendus qui sont révélés, notamment le pouvoir de la métaphore : par exemple le fédéralisme comme machine (folle ou en panne), comme mariage (d'amour, de raison, forcé, ou proche du divorce). L'usage de ces métaphores permet tous les filages : un divorce coûte cher, une machine peut se casser ou être réparée... Les mondes qu'elles créent, la manière dont les problèmes sont posés (et les solutions suggérées) participe d'une "guerre des mots, souvent élaborée dans les univers politiques. Des mots qui percolent ensuite (ou non) au sein des citoyens " ordinaires " On peut mesurer comment la politique façonne la langue qui influence la politique en retour. L'exemple du traitement du débat autour de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, analyse menée par Dave Sinardet, montre comment nos médias, qu'ils soient francophones ou néerlandophones, assurent une absence total d'un réel " débat fédéral sur des questions d'ordre fédérale. Outre le fait que cette recherche embrasse à égalité le discours des deux communautés sans parti pris, elle a un autre grand mérite puisqu'elle ne se cantonne pas à la situation belgo-belge. Ainsi, la situation de l'Ecosse indépendantiste face au Royaume-Uni, la " paix des langues "un statu-quo ambigu, en Suisse qui voit coexister deux communautés s'entendant bien car ne se comprenant pas, ou encore la situation canadienne et sa minorité francophone où deux communautés, indifférentes l'une à l'autre, coexistent en deux "solitudes" sont autant d'échos à notre situation. De la hauteur et les moyens d'expliquer ce qui se joue hors du champ habituel et limitatif de la sphère médiatico-politique. (AB) www.editions-academia.be Debout l'Europe 1 Daniel Cohn-Bendit, Guy Verhofstadt Actes Sud, André Versaille éditeur, 2012 Cohn-Bendit Verhofstadt DEBOUT L'EUROPE ! SUIVI D'UN ENTRETIEN AVEC JEAN ÜUATREMER Actes Sud André Versallle édl1eur En ces temps d'impuissance de l'Europe à dépasser les intérêts strictement nationaux de ses membres, comme l'a démontré le sommet budgétaire de février dernier, le petit livre de Guy Verhofstadt et Daniel Cohn-Bendit résonne d'autant plus fort. Sans partager, loin de là, tous les propos de ces deux responsables politiques aux parcours radicalement différents, il y a dans ce manifeste pour une Europe fédérale une force de conviction peu commune. Et qui est exactement à l'opposé des perspectives actuelles de Bruxelles et de Strasbourg. Le propos est relativement convaincant sur l'Europe institution-... nelle et la crise environnementale. li l'est moins sur l'Europe sociale et fiscale. Un entretien avec Jean Quatremer approfondit le propos et apporte une vraie vision pour le futur de notre continent. Il y en a d'autres plus à gauche. Mais nul ne pourra plus dire que le devenir écolo-libéral, ou le capitalisme repeint en vert, des 27 n'a pas été théorisé. (JC) Mouvements sociaux et démocratie Des sociétés civiles en ébullition Numéro HS21, Décembre 2012 Revue Politique Fruit d'une nouvelle collaboration entre Solidarité Socialiste et l'agence de presse lnfoSud, ce numéro hors-série de la Revue Politique trouve son inspiration dans l'émergence de mouvements sociaux aux quatre coins du globe à partir de 2008 et jusque en 2012 : printemps arabes, Indignés espagnols, révolution érable et autres Anonymous... Différentes formes d'expression mais qui traduisent toutes de profondes fractures dans l'ordre sociopolitiquie mondial. Au travers de cas concrets et de témoignages d'acteurs privilégiés de ces bouleversements sur les différents continents, c'est le rôle des mouvements sociaux et de la société civile dans les processus de démocratisation des Etats qui est au centre du débat. (PB) Disponible sur commande (mail : fcd@solsoc.be ou téléphone : 02 505.40.70 auprès de Solidarité Socialiste au prix de 4 €.
RACISME Sommes-nous tous racistes ? Psychologie des racismes ordinaires Jacques-Philippe leyens Editions Mardaga, 2012 Jacquc-Philippc Leycns I\H 1101 t Holl 1 ! A< 1\:\1'- >Hl "'ll.\ltO-\Selon Jacques-Philippe leyens, professeur émérite de l'UCL à Louvain-la-Neuve en psychologie sociale, oui, nous serions tous racistes 1 Son ouvrage est interpellant. Il propose une lecture inhabituelle : il n'est en effet pas banal d'affirmer haut et fort que nous sommes tous racistes. les individus ont plutôt tendance à dire que par définition, ils ne le sont pas. Dans ce livre, il défend l'idée que nous pouvons être racistes envers n'importe quel groupe. Ses convictions que le racisme est quasi universel sont donc basées sur une interprétation de recherches fiables et cohérentes. Si cette interprétation n'est pas farfelue, Jacques-Philippe leyens, en écrivant ce livre si convaincu de ses recherches, ne veut en revanche surtout pas servir d'alibi, ni de recette, à des lecteurs qu'ils espèrent critiques. Il écrit avec la conviction que les conséquences les plus néfastes du racisme disparaîtront ou diminueront si l'on accepte tout d'abord ce côté nauséabond de notre personne. Se battre contre ce que l'on ignore ou occulte est totalement vain. Améliorer ses faiblesses commande qu'à tout le moins on soit conscient de ses déficiences. Il n'est pas facile de se plonger d'emblée dans cet ouvrage, tant il a un côté dérangeant et osé, car on y lit des témoignages et expériences qui nous parlent ou nous interpellent. Mais il met singulièrement à plat, preuves scientifiques à l'appui nos modes d'actions et de pensées qui, il faut bien le dire, ne sont pas toujours des modèles d'exemplarité. Un langage différent qui déstructure nos façons d'agir et porte à réflexion. Jacques-Philippe l eyens a reçu en 2002 la plus importante distinction européenne en psychologie sociale, le prix Henri Tajfel, pour la qualité de ses travaux et sa contribution à la discipline. Un ouvrage intéressant, dans sa manière d'aborder la question du racisme, même s'il ne mettra pas tout le monde d'accord, loin s'en faut 1 (SB) ROMAN Sous un ciel qui s'écaille Goran Petrovic les Allusifs, 2010 Sous un ciel qui s'écaille, dénommé par son auteur Goran Petrovic " cinéroman, pourrait paraître farfelu et léger, mais dévoile une société serbe en proie à son histoire... et à !'Histoire. Dans une petite ville de province, Kralievo, un cinéma aux références mythologiques (il s'appelle l'Uranie 1) est construit. Parmi les multiples personnages du roman, un projectionniste coupe des morceaux de pellicule dans le but de réaliser son propre film composé de ces rushs remontés selon une logique propre. Et le livre est un peu comme cela : il donne l'impression de juxtaposer les spectateurs d'un film, pour former une société complexe, avec chacun ayant son histoire propre, à travers l'histoire autant imaginaire que réaliste de la Serbie auX.Xe siècle. Dans une langue riche et légère, à la Rabelais ou Gogol, faites une excursion en ex-Yougoslavie, le voyage vaut le détour 1 (A-l C) www.lesallusifs.com POP/ROCK David Byrne & Saint-Vincent Love This Giant 4AD/Beggars, 2012 Trente-cinq ans après le premier album des Talking Heads, David Byrne figure de la scène new-yorkaise revient avec un duo très cohérent sur lequel les cuivres sont omniprésents et auxquels se greffent programmations électroniques et pop atypique. Le sexagénaire propose aujourd'hui un disque réalisé conjointement... découvertes avec la jeune chanteuse et guitariste St -Vincent (de son vrai nom Annie Clark, amie de Bon lver d'Arcade Fire). L'album " Love This Giant propose douze compositions pétillantes et tonifiantes. La présence constante d'une section de cuivres est très plaisante. les deux chanteurs se partagent assez rarement le micro, c'est incontestablement la voix de l'auteur de Road to Nowhere qui prédomine. David Byrne n'a rien perdu de son enthousiasme, de sa curiosité légendaire ce qui lui permet de collaborer aisément avec une musicienne de trente ans sa cadette. Album à ne pas laisser filer ! (SB) Frustration Uncivilized Born Bad Records, 2012lll ! m !!! ! !'I Frustration sorte avec " Uncivilized leur 3ème album. les Parisiens continuent de décliner leur cold postpunk et à constituer un espace de rencontre entre Joy Division, Wire ou The Fall. On n'en finit plus de savourer un par un tous ces groupes de la "nouvelle vague française du rock au milieu des Cheveu, Feeling of love, JC Satan, Magnetix, The Dreams, et autres Scorpion Violente. Frais et addictif. (AB) www.rnyspace.com/_frustration Deatti and Vanilla Death and Vanilla Kalligramtoron/Hands in the dark, 2012 le duo suédois Death and Vanilla sort un album éponyme et propose 40 minutes de " twee pop " (pop mignonne) douce, étrange et totalement intemporelle qui les placent comme dignes héritiers des très regrettés Broadcast (et dont, d'ailleurs, le " Berberian Sound Studio quasi album posthume qui sort en ce moment vaut vraiment le coup, on y



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :