Agir Par la Culture n°30 avr/mai/jun 2012
Agir Par la Culture n°30 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 40,8 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... cultures ouvrieres, culture de lutte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
découvertes lence assourdissant et le bruit inaudible », écrit Bernard Marcelis dans la préface de ce livre. Wilmes & Mascaux proposent des images glanées au cours de leurs voyages en Australie, au Nouveau-Mexique, au Texas ou ailleurs. Cet ouvrage est une sorte de rétrospective, une démarche artistique autour d’un univers qui leur est propre depuis une quinzaine d’années maintenant. On y découvre beaucoup de zones désertiques, où des traces de civilisation semblent oubliées et laissées dans une décrépitude qui ne gêne plus personne. En feuilletant ce livre, reviennent en mémoire les grands espaces tels ceux du film « Paris Texas » de Wim Wenders. On voudrait demander à la poussière, si les cicatrices qu’elle répand dans la nature, aux confins des frontières ont préservé la notion de temps, au-delà de l’état de ruines, et observé une certaine forme contemplative de la nature. Les supports que Wilmes & Mascaux utilisent sont la photographie, la vidéo ou le son, ces éléments sont retravaillés et assemblés sous forme d’installations aux dimensions et supports variables. La puissance évocatrice des images agrémentées de textes en font des installations environnementales qui semblent résister jusqu’à présent à toute activité humaine qui viendrait s’en mêler et changer cette nature fragile. C’est comme un retour aux sources tout simplement. (SB) www.wilmesmascaux.com CIRq UE Le cir que : ça roule à Bruxelles ! Poursuivant un double objectif de médiation des publics et de promotion de la filière Cirque bruxelloise, le projet « Le cirque : ça roule à Bruxelles ! » a été conçu et développé par la Maison du Cirque. Il invite les participants à différents festivals et événements bruxellois à accomplir un surprenant voyage sonore dans l’univers chargé d’émotions diverses qu’ouvre le cirque, à bord d’une authentique roulotte Buggenhout qui effectuera un véritable périple dans plusieurs communes de la Région de Bruxelles-Capitale, lors de 17 événements dédiés aux arts du cirque, de la rue et forains pendant l’Eté. Cette roulotte nous invite à tendre l’oreille à la parole d’artistes mais surtout à celle des pratiquants de cirque amateur … Avec leur voix, leur sincérité, la relation à leur corps, leurs différences, leur passion, leur curiosité, leur peur, leur pudeur… Une clé essentielle d’un travail de médiation. Pour avoir envie d’aller vers… quelqu’un qui nous ressemble, ou pas, mais qui nous explique avec sincérité pourquoi le lo¢ Girqu¢, a roul à BruXszll ! cirque, ça le touche, c’est important pour lui, cela fait sens dans sa vie…. Cette roulotte, elle raconte la fierté et le plaisir… le jeu, l’amusement, la liberté … le cirque comme un moyen de motivation, un moteur d’apprentissage, de création, d’expression et d’imagination. Cette roulotte parle d’humanisme. Elle parle de rigueur, d’entraînement, de dépassement de soi, de respect, d’écoute et de confiance en soi et aux autres. Elle parle d’entraide et d’échange. C’est faire l’expérience que, comme dans la vie, on est plus fort quand on est à plusieurs. Ces apprentissages sont essentiels. L’engagement dans un projet culturel a une force immense au niveau de l’émancipation individuelle et collective. Etre acteur de culture, de sa vie et par là, apprendre les capacités nécessaires pour être acteur à part entière dans la société de demain. Bref, si vous la croisez, n’hésitez pas y monter, et découvrez à quel point cette discipline « cirque » permet de vivre cette expérience avec force. (Nadège Albaret) www.lamaisonducir que. be Pop/Rock Other Lives Tamer Animals Pias, Septembre 2011 Avec son second album » Tamer Animals » Other Lives a recours à beaucoup d’influences musicales, telles : The Coral, Flaming Lips, Arcade Fire et surtout Fleet Foxes. L’album tout en finesse présente ici une richesse de sonorités, propose des compositions subtiles et impressionnistes. Il est riche de son écriture très personnelle, on en revient à la bonne pop psychédélique. Les Inrockuptibles l’ont d’ailleurs désigné comme étant le meilleur groupe parmi les révélations pop-folk de l’année 2011. On y retrouve également des atmosphères voisines de Radiohead, d’Ennio Morricone, entre tempo gentiment enlevé et ambiances plus crépusculaires. (SB) OTHER LIVES tamer animals Baxter Dur y Happy soup EMI, 2011 Songwriter anglais, auteur de trois albums entre 2002 et 2011, Baxter Dury nous livre son petit dernier « Happy Soup ». Fils de Ian Dury, dont on se souviendra du titre légendaire « Sex and drugs and Rock’n’Roll », Baxter Dury pratique une pop très tordue, très anglaise, avec un petit côté 30 Joy Division au passage, l’ombre de Geoff Barrow de Portishead n’est pas loin. On y retrouve une certaine forme de minimalisme, une musique dépouillée, débarrassée de tout superflu. Dans cet album, il interprète une dizaine de chansons qui racontent les déboires et dysfonctionnements du désordre émotionnel avec des titres comme « Isabel » ; « Claire » ou Hotel in Brixton ». Un mélange de sentiments intimistes, romantiques et honnêtes. Il nous livre ici un album complètement déconnecté des deux précédents et qui met en scène Madelaine qui ajoute des mélodies et harmonies à l’album et son supplément de féminité. Aujourd’hui, Baxter Dury reste un artiste bien trop méconnu. Espérons que « Happy Soup » l’aidera à sortir enfin de la pénombre. (SB) Calexico Selections from Road Atlas 1998 - 2011 City Slang - 2011 Calexico a sorti fin 2011 une anthologie composée de 8 albums/12 vinyles en édition limitée (1 100 exemplaires signés) qui retrace presque 15 ans de leur carrière musicale. Afin de ne pas laisser sur le bord du chemin tous leurs fans, il existe une édition qui condense en un CD intitulée « Selection from Road Atlas 1998 – 2011 ». Cette édition nous plonge au cœur de 16 titres suffisamment révélateurs de l’univers intimiste et unique qui est le leur. Pas de nouveautés donc, seulement de belles échappées vers d’immenses espaces américains, les plaines, la beauté des chevauchées d’un western spaghetti, les ballades folk, les envolées latino, le rock à l’état brut, expérimental, sans artifice. Un Calexico comme on l’aime, teintés de diversités, de rythmes endiablés, des ambiances chaleureuses, des images et du rêve. Avec « Selection from Road Atlas 1998 – 2011 », il réintègre le concept de compilation, laissé au placard depuis « Carried to Dust ». Le dernier morceau de la compilation se termine sur « Man Mad Lake » enregistré à l’Ancienne Belgique en 2008, cela rappellera quelques bons souvenirs à certains de nos lecteurs. Il y régnait une ambiance survoltée ! (SB) Anna Calvi Anna Calvi Label Domino, 2011 Si son nom vous reste à ce jour inconnu, ne la ratez surtout pas, cette jeune anglaise Anna Calvi dont le père est italien sort son premier album éponyme. Son trio nous place dans un
univers lyrique et baroque. On la compare déjà à la nouvelle PJ Harvey, à Jeff Buckley pour ses envolées lyriques. Sur son premier album on retrouve le chant et le piano de Brian Eno, excusez du peu ! Il y a du mystère aussi chez cette jeune femme à l’allure de star des années 1950, la Telecaster en bandoulière, un peu bande originale d’un film de David Lynch. Une sensation d’abandon, de transe même qui rejoint l’univers de Nico. Un peu de folie, la maîtrise d’une voix puissante. Un album incontournable. Une autre révélation. (SB) Pulp Separations Firerecords, 2012 Il s’agit d’une réédition de l’album paru en 1992. à cette époque Pulp n’est pas encore très connu, seulement apprécié de quelques rares passionnés. Depuis, on le sait Jarvis Cocker à la voix et à la guitare a fait son bonhomme de chemin et a écrit de nombreux morceaux voire des albums complets pour une multitude d’artistes. Ce CD « Separations » est un disque de pop sophistiquée, composé de textes assez sombres qui nous replongent parfaitement dans l’Angleterre de l’époque. Un CD réussi de bout en bout qui nous fait basculer dans l’univers « Cockerien » avec un bonheur ultime. écoutez-le avec un brun de nostalgie si vous connaissez Pulp, ou avec beaucoup de curiosité si vous ne connaissez pas sa carrière musicale. (SB) DVD/CINéMA The Immaculate Conception of Little Dizzle Un film de David Russo 2011. TR BECA F IL THEIMMACULATE CONCEPTION "LITTLE FIZZLE Moe DAVID RU550 Le scénario met en scène, Dory qui se fait virer de son emploi informatique. Excédé, il décide de changer de voie et prend le premier boulot qu’il trouve. Il rejoint alors une équipe de nettoyage de nuit dans un immeuble de bureau. Là, une entreprise travaille sur des biscuits expérimentaux, des cookies. Les employés chargés de faire le ménage le soir, lorsque les locaux sont vides ont pris pour habitude de se servir dans les poubelles afin de récupérer les fameux biscuits. Mais un jour, ces derniers auront de très mauvais effets secondaires sur la gente masculine ! David Russo s’est déjà exprimé au travers de plusieurs courts-métrages, il s’est lancé désormais dans un premier long métrage où il a traité d’un sujet qu’il connaît particulièrement bien. En effet, David Russo a travaillé pendant plus de dix ans comme employé d’entretien, et il en a fait des découvertes assez étranges dans le cadre d’un travail généralement qualifié d’ingrat. L’histoire est singulière, elle observe un groupe d’agents d’entretien dans un immeuble de bureaux. Tout le long du film, le rythme est particulièrement soutenu, les dialogues sont forts, nous assistons 0** 31 à des séquences surréalistes. C’est un « trip » hallucinatoire, où le rire et l’absurde règnent en maître. (SB) Pater Un film d’Alain Cavalier 2011 Vincent LINN Alain pater CAVALIER découvertes Dans ce film Vincent Lindon (l’acteur) et Alain Cavalier (le réalisateur), liés par les liens d’amitié, tels un fils et son père, échangent sporadiquement leur rôle. Le scénario met en situation un cinéaste devenu filmeur qui endosse l’habit du Président de la République et un acteur qui s’affuble du rôle de Premier Ministre. Vous l’aurez compris, Alain Cavalier est donc Président de la République et Vincent Lindon son Premier Ministre. Prévenons d’emblée le film n’est pas simple à comprendre, car d’une scène à l’autre, voire parfois d’une réplique à l’autre, Alain Cavalier peut redevenir Alain Cavalier et Vincent Lindon se replacer dans la peau de Vincent Lindon ! Ils jouent à jouer, peut-être ! Ils se filment aussi tour à tour ou ensemble. Ils parlent de l’état de la France, du déjeuner qu’ils partagent, de la politique etc. Captivants voire drôles quand ils boivent leur porto tout en discutant. En réalité, le film ne commence à exister que par le regard du spectateur. Pater est un film déroutant, qui ne ressemble à aucun autre, difficilement descriptible, quelque part insensé. Un seul mot pour le résumer : Voyez-le ! (SB) AGIR PAR LA CULTURE N°30 Une publication de Présence et Action Culturelles ASBL – 8, rue Joseph Stevens - 1000 Bruxelles – Belgique - www.pac-g.be - N°Tél : 02/545 79 11 Tirage : 11.000 exemplaires, PEFC-Certifié - Cette brochure est issue de forêts gérées durablement et de sources contrôlées Editeur responsable : Yanic Samzun Rédacteur en chef : Aurélien Berthier - aurelien.berthier@pac-g.be – 02 545 77 65 Equipe rédactionnelle : Daniel Adam, Sabine Beaucamp, Jean Cornil, Denis Dargent, Marc Sinnaeve. Ont par ticipé à ce numéro : Nadège Albaret, Ludo Bettens, Léopold Charond, Benjamin Larivière, Nathalie Misson, Marc Moura, Sabine Panet, Corinne Ricuort, Jean-François Rochez, Dominique Surleau, Pierre Thelismar. Crédits photographiques : Nathalie Caccialupi, Vincenzo Chiavetta, André Delier, Nino Lodico. Photo couverture : Vincenzo Chiavetta Lay-out : Nino Lodico Abonnement : Maria Casale Pour recevoir gratuitement AGIR PAR LA CULTURE par la poste ou pour vous désinscrire de la liste d’envoi, prière de contacter Maria Casale par mail (maria.casale@pac-g.be) ou par téléphone (02/545 79 11) ou de vous rendre sur le site www.agirparlaculture.be Le contenu des articles n’engage que leur(s) auteur(s). Tout les articles peuvent librement être reproduits à condition d’en mentionner la source. Conformément à la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel, vous pouvez consulter, faire modifier vos informations de nos fichiers d’abonnés ou vous opposez à leur utilisation. Cette publication reçoit le soutien du Service éducation permanente du Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Loterie Nationale, de la Région wallonne et de l’Agence du Fonds social européen. Wallonie Loterie Nationale créateur de chances d.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :