Agir Par la Culture n°29 jan/fév/mar 2012
Agir Par la Culture n°29 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... précarité, une valeur en hausse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
culture(s) La mason a LI RE 19.01 18.04 o BRUHELLES 11/1'4, 4 * w..L,-..z..mtmr,e.:r z y rl ; r t TSIGANES, ROMS, GITANS, GENS DU VOYAGE réalités géographiques et les stratégies d’intégration/inclusion, ont en effet donné un langage empreint des langues du territoire dans lesquels les Roms se sont installés et donc des langues romani plutôt qu’une langue romani ; — une intégration par le sang ou les alliances au réseau des familles romani en europe ; — une « conscience d’appartenir avec fierté à une commune nation romani, quels que soient les mots utilisés localement pour la nommer, les personnes n’appartenant pas à cette collectivité étant désignées traditionnellement sous divers noms dont le plus répandu est ‘’gadjo », féminin ‘’gadji » » ; — un certain nombre de valeurs philosophiques et humaines communes. Celles-ci prennent leur sens dans une forme d’organisation sociale dans lesquels les liens familiaux de premier niveau sont primordiaux, s’élargissant en cercles concentriques, jusqu’à la distinction de Rom/Gadjo, c’est-à-dire Rom/non- Rom. « ô,. ` N.. ; * Eepositions Spectacles Tables rondes Animations " NFOS : 02 1"2"20 www.lamaisonduliure.be 28, rue de Home 1060 Bruxelles Ces valeurs, comme dans tout peuple, sont défendues variablement d’un groupe et d’une personne à l’autre. Comme dans toute organisation sociale. Nous pouvons y voir émerger, par exemple, des revendications féministes. à cet égard, le documentaire de Meritxell de la Huerga, Gitana soy, est particulièrement parlant. L’on y voit, dans l’espagne actuelle, des femmes discuter de leur statut de femmes au sein des Gitanos (Tsiganes d’espagne), de traditions et d’éducation. outre les critères repris ci-dessous, nous pourrions ajouter, comme le propose Alain Reyniers, une conception particulière du territoire. La conception du territoire reviendrait à dire que c’est « l’individu qui construit le territoire à sa mesure et non le territoire qui cloisonne l’activité humaine sur un espace préalablement délimité ». Dans cette perspective, le territoire varie en fonction des nécessités économiques, commerciales, familiales... un groupe se déplacera pour un travail (comme par exemple, dans les travaux saisonniers) et profitera de ce déplacement pour rendre visite à la famille vivant dans la région. Des PR oDuCTIoNs CuLTuReLLes CoMMe VeCTeuR D’IDeNTITé Créées de toute pièce ou non, les identités tsiganes 24 existent et avec elles un monde de création spécifique. L’émergence de nouvelles formes d’expression culturelle dans le giron artistique est favorisée par des médias roms propres. Les prémisses apparaissent dès le début du XX e siècle en Russie, ainsi que dans certains pays des Balkans. Aujourd’hui, des radios en romani aux magazines, la langue rom permet à certains groupes de connaître et reconnaître, et d’unifier. Cela en lien avec les réalités politiques, d’exclusion, de soumissions des populations tsiganes. en france, dans les années 1980, une maison d’édition est initiée par le Père Jean fleury. structure associative, Wallâda développe la collection Waroutcho, consacrée à la parole tsigane. Wallâda publie l’auteur qui reste encore aujourd’hui l’un des principaux, et est initiateur du passage à l’écrit de l’auteur tsigane : Matéo Maximoff. en Belgique, le nom du guitariste Django Reinhardt sonne comme le fondateur du jazz manouche. Tsigane et nomade, il est issu d’une famille de sinti — que l’on appelle manouche en france. Beaucoup de lieux qu’il aura traversés célèbrent encore aujourd’hui le musicien. PouR CoNCLuRe Nous retiendrons les propos de Nicolae Gheorghe, sociologue rom de Roumanie : « Être Tsigane ne signifie pas nécessairement parler tsigane, agir en tsigane, avoir une église différente. La tsiganité est une définition qui est toujours négociable et négociée, selon que l’on veut ou non se déclarer tsigane. » L’objectif de ce texte n’est pas d’enfermer les Tsiganes dans un statut un et indivisible, mais de tenter de montrer qu’il existe des réflexions, parfois contradictoires, comme il existe des particularités et une forme d’universalité, dans ces cultures...comme dans les autres. Anne-Lise Cydzik Présence et Action Culturelles vous propose, dans le cadre de la campagne que l’AsBL mène sur la question des représentations et de l’histoire des Roms, de visiter l’exposition « Roms, Tsiganes, Gitans, Gens du voyage... entre mythes et réalités » à la Maison du Livre à saint-Gilles (Bruxelles) jusqu’au 18 avril 2012. Cette exposition se déplacera en Wallonie par la suite. Programme complet disponible sur www.romstsiganesgitans.be.
« JE SUIS NÉE GRECQUE ET JE MOURRAI GRECQUE » (MÉLINA MERCOURI) un soir d’octobre 1988, j’ai entendu à la r adio une voix qui venait du fond d’un déser t et j’ai su tout de suite qu’elle chantait la même soif que la mienne. Le lendemain, j’ac hetais le der nier 45 tour s neuf de ma vie, « Calling you », chanté par Jevetta steele, du film Bagdad Cafe. encore aujourd’hui, en le repassant sur mon électrophone Philips, le mélange de cette voix et de l’harmonica me laisse au bord des larmes. on ne savait pas alors que le nom de cette ville allait résonner différemment ; Bagdad, vous associez avec quoi ? Barrage de sécurité, explosion, ambassade, morts, civils... La carte de la poésie change de couleur avec les époques, et les régimes aussi. Dans ma boîte de vieux vinyles, à croire que je les avais rangés, il a aussi la musique de Maurice Jar re du film Mouri r à Madrid. Vous vous souvenez de l’affiche ? Mais si, un dessin en noir et blanc de Pier r e Teulon représentant un civil, à genoux, les bras ouverts, fusil à la main. « De 1936 à 1939, mille ans d’histoire ont explosé en espagne. Les mystiques de la nation et les mystiques de la révolution ont engagé leur ultime combat. Le monde entier s’est retrouvé dans ce combat. » C’est ce qui est indiqué sur la pochette. Il n’y est pas écrit que les pays proches ont regardé les républicains se faire massacrer grâce aux nazis. L’espagne vient de dépasser son million de chômeurs. en 2012, je veux dire. et, oh, même pas peur de vous dire qu’il y a aussi le disque avec les chansons de Mar y Poppins, en français, chantées par eli ane T hibault... supercalifragilisticexpialidocious... Je vous jure, qu’avec ma sœur, on jouait à qui le disait BANDE ORIGINALE DU FILM DE F. ROSSIF AIN le plus vite sans se tromper. on avait été le voir à l’eldorado, avec notre père. Mais question miracle, c’était pas terrible. on n’a pas vraiment volé dans les airs sous un parapluie. on est même resté les pieds bien sur terre, un peu dans la boue même, quand on l’a enterré. Bon, allez, hop. Manos Hadjidakis a composé la musique de Jamais le dimanche, de Jules Dassin (oui, le père de Joe). Melina Mercouri y chante, et c’est magnifique, comme ce qu’elle a dit lorsqu’elle a été privée de ses droits politiques à la suite du coup d’état des colonels, en 1967 : « Je suis née grecque et je mourrai grecque. M.Pattakos est né dictateur et mourra dictateur ». et puis en 1981, elle fut ministre de la Culture, quand Mitterrand était Président. sans doute une plus belle europe qu’aujourd’hui. ou alors je vieillis ? Je rêve ou en Grèce, les colonels ont revêtu des tenues civiles et changé les tanks en banques ? elle dirait quoi, aujourd’hui, Mélina Mercouri ? « Here’s to you, Nicola and Bart, rest forever here in our hearts, the last and final moment is yours, that agony is your triumph ! » Vous connaissez. Bien sûr que vous connaissez, vous fredonnez déjà. Bon, pour les plus jeunes : sacco et Vanzetti. Musique de ennio Mor ricone. ouais, il était une 011.0 25 l’air du temps musique de maurice jarr fois dans l’ouest deux gars exécutés par un juge qui n’aimait ni les Italiens ni les anarchistes. Ça ne rigolait pas aux etats-unis dans les années 30. Comment ? Aujourd’hui non plus ? on exécute toujours ? Mais qu’est ce qu’on a foutu en 80 ans ? ! A propos de Morricone, voilà Le bon, la brute et le truand. une pochette faite sur un coin de table où on ne voit rien ; s’emmerdaient pas dans le temps. Allez, pour rire, vite fait ; en Belgique aujourd’hui, ce serait qui, the good, the bad and the ugly ? Bon je pioche, je regarde les pochettes, et ben tiens, un corbeau avec les yeux perdus de Gér al di ne Ch aplin, une musique légère, chantée par Jeanette, et composée par Jose Luis Perales. encore l’espagne. Cria cu er vos, de Car los saur a. Il doit être à la médiathèque, non ? Bon, je laisse de côté Love stor y, même si francis Lai est un grand compositieur de film, mais celui-là, dans le genre nanar, c’est le meilleur ! Ah, il est là, L’espagne, Gato Barbieri, avec Le der nier tango à Paris. Bon d’accord, Br ando joue à Brando et tout ça n’est pas bon pour le cholestérol, mais fallait bien que je termine cette chronique sur du light. et puis on espère quand même qu’à Paris et dans le reste de la france, le soir du 6 mai, ce sera vraiment le dernier tango au fouquet’s ! Daniel Adam



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :