Agir Par la Culture n°26 avr/mai/jun 2011
Agir Par la Culture n°26 avr/mai/jun 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de avr/mai/jun 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 39,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... menaces sur la démocratie, espoirs des révolutions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
découvertes la trajectoire étonnante et l’histoire vraie de jeunes filles qui en veulent et qui, en se cherchant, vont finir par réaliser leurs rêves et changer peu à peu les mentalités, les clichés que le monde musical véhicule au sujet de la gente féminine. The runaways deviennent alors les égéries, des stars légendaires de la scène rock américaine. Un film très chouette qui vous replonge dans les sons et voix de l’époque. Un groupe qui mettra le pied à l’étrier à d’autres groupes féminins comme « The Slits », premier groupe punk féminin en 1977. Sorti en septembre 2010, ce film procure beaucoup de plaisir à voir et à écouter. (SB) DVD/DoCUmenTAIre faites le mur ! Banksy Paranoïd Pictures/Le Pacte - 2010 UN FILM DE anksy on ne présente plus Banksy, artiste street-art clandestin et multifacette au discours poético-politique plus que percutant dont les pochoirs ornent les murs de Londres, Bristol ou encore le mur honteux qui sépare Israël et la Cisjordanie. Il signe ce documentaire intitulé « faites le mur ! » (exit Through the Gift Store en anglais), un récit dont la véracité ambigüe brouille les pistes. Il retrace les débuts du street-art à travers les yeux d’un certain Thierry Guetta, dont on doutera progressivement de l’existence. Ce dernier, vendeur de fripes qui filme constamment sa vie, va devenir le témoin chanceux de la naissance du mouvement puis son documentariste officiel. en plus de Banksy, on croise entre autres, dans des images aussi rares qu’impressionnantes, Space Invader ou Shepard fairey – celui-là même qui colla des milliers d’affiches « obey » dans les rues de Los Angles, Paris et tant d’autres villes et deviendra ensuite célèbre en composant l’affiche ‘Hope’pour Barack obama. Après un parcours hilarant, Thierry Guetta finira par devenir à son tour une méga-star du street-art, « mister Brain Wash », au discours creux et à la mégalomanie frappante, sorte de némésis de Banksy. C’est pourtant les conseils de ce dernier qui avait suscité cette vocation. Canular ? en tout cas, à travers l’avènement de l’art de Thierry Guetta par quelques coups de pubs et recommandations se pose la question de la capacité de subversion réelle de l’art, fût-il issu de la rue, de la vacuité de la célébrité ou encore du succès qui dépasse sont auteur. Des questionnements qui taraudent sans doute Banksy, artiste intègre à l’anonymat revendiqué mais rendu sans cesse plus difficile en raison d’un succès croissant. est-il possible d’échapper au marché et aux médias comme on échappe à la police ? (AB) http://www.faiteslemur-lefilm.com/www.banksy.com DVD/CInemA T he Dar jeeling Limited Wes Anderson EN WILSON ADRIEN BRODY JASON SCHWARTZMAN - THE - DARJEEUNG NG s v UNIFIED uuaxun liFrtKAL nouae. WES ANDERSON 34 L’auteur de « La vie aquatique » signe ici un rail movie mystique et fraternel. on pourrait qualifier ce cinéaste comme étant le double de Tim Burton. The Darjeeling Limited suscite l’imaginaire du spectateur se servant comme métaphore d’un train qu’il ne faut rater sous aucun prétexte sous peine de louper l’aventure. Cette aventure, c’est celle de trois frères, qui ne se sont pas parlés et revus depuis la mort de leur père, et qui vont la vivre dans une Inde réduite à un défilé de vignettes figées dans son passé folklorique et colonial. Leur but : renouer les liens d’autrefois. malheureusement, la « quête spirituelle » des trois frères va vite dérailler dans ce pays magique dont ils ignorent tout, c’est alors un autre voyage qui commence, riche en imprévus. S’ensuit alors une pléiade de quiproquos qu’aucun d’eux ne pouvait imaginer. The Darjeeling Limited met en scène le choc des civilisations avec pour seul levier le burlesque et l’ironie… (SB) CInemA/DVD Bus Palladium Christopher Thompson. B W LOM cwteA PRtsENTE un film de CHRISTOPHER THOMPSON PALLADIUM MARC-ANDRÉ GRONDIN ELISA SEDNAOUI ARTHUR DUPONT GERALDINE PAILHAS FRANÇOIS CIVIL JULES PELISSIER ABRAHAM BELAGA NAROOE ROCHER NAOMI GREENE OOMINIOLE _i -...,, -.LE.E THOMPSON THIERRY NLIEE G YAROL POOPAOO Bus Palladium, c’est le nom d’une discothèque parisienne située dans le quartier de Pigalle. Cinq jeunes amis d’enfance sont au cœur d’un groupe de rock, « Lust », qui connaît de plus en plus de succès. Le scénario met surtout à l’avant-scène Lucas et manu, deux leaders charismatiques, qui du même bond se posent des tas de questions par rapport à leur avenir. L’un voudrait poursuivre ses études malgré l’envol de leur groupe. L’autre veut totalement s’immerger dans la musique au risque de s’y perdre. L’arrivée de Laura dans leur vie va mettre à vif et à l’épreuve les sentiments d’amitié qui font la force de ce groupe de potes de longue date. S’en suivent alors, la déchirure amoureuse, les promesses intenables, les trahisons affectives, les rendez-vous manqués, les espoirs perdus. Bus Palladium met en situation tous ces moments fragiles qui font qu’à cet âge de la vie on se sent parfois seul au monde. Tendre et sympathique. (SB)
PoP/roCK Anika Anika Invada records, 2010 Berlinoise et réincarnation de nico dont elle possède quasiment la même voix enchanteresse, Anika propose pour son premier album dix morceaux, dont plusieurs reprises, éditées dans un album éponyme sur le label de Geoff Barrow (Beak, Portishead) qui l’a d’ailleurs produit. Sur le plan des reprises, on reste abasourdi par le « I go to sleep » des Kinks, le « masters of War » de Dylan ou encore le « Yang Yang » de Yoko ono complètement transfigurés par un chant aussi éthéré que touchant et une instrumentation aux chaudes envolées cold où un Joy Division jouerait du dub dans les années 60. réécoutage en boucle probable. (AB) www.myspace.com/anikainvada mUSIQU e/roCK Cheveu mille Born Bad records, 2010 L’excellent label français Born Bad records édite le troisième album de l’un des groupes français de rock indépendant les plus excitants du moment, Cheveu. Après un premier LP éponyme, un deuxième intitulé « Cheveau », ce trio parisien sort « mille », encore un autre oVnI rock’n’roll. Cet album mélange un rock garage genre Black Lips avec des moments électro proche de Suicide pour les synthés, des boîtes à rythmes indus et des samples étranges, des instants très heavy à la melvins mais aussi de grandes envolées orchestrales. Humour noir à tous les étages, titres de morceaux idiots et passages-noise-déjantés-qui-s’écoutent-très-bien garantis. (AB) www.myspace.com/cheveu PoP/roCK T he Bewitched Hands Birds & Drums Sony music, 2010 originaire de reims, ce surprenant groupe français pop psychédélique/folk enregistre depuis 2007. Birds & Drums est leur premier album qui révèle des morceaux interprétés par sept intervenants, type petite fanfare, plusieurs vocalistes et pas mal d’instruments percussifs. Pour situer l’ambiance du disque, elle navigue entre Arcade fire et I’m from Barcelona. Un album dont les influences ressortent tout au long des 13 titres presque nostalgiques, que l’on écoute avec grand plaisir. en effet sur cet album plane la griffe et le souffle des Beach Boys, des Pixies ou de T-rex. en un mot très positif cet album. ne pas passer à côté The Bewitched Hands, ce 00 35 groupe sur disque vous donne déjà une sacrée dose d’énergie, on n’ose imaginer ce que peut donner sur scène ce big band folk. Ils sont passés en mars dernier sur la scène belge au Botanique. (SB) www.myspace.com/handsbewitched PoP/roCK PJ Har vey Let england Shake Universal, 2011 PJ HARVEY Le retour de PJ Harvey était attendu à la fois avec une certaine impatience animée par une grande curiosité. Qu’allait-elle pouvoir proposer pour son huitième album ? Allait-elle encore nous surprendre ? Pour sûr « Let england Shake » est un album enraciné mirifique qui nous plonge dans l’histoire de l’Angleterre avec légendes et champs de bataille. Un album composé de douze titres aux textes forts et provocateurs, enregistré dans son Dorset natal (au sud de l’Angleterre) dans une église posée sur la lande à quelques encablures de la mer. Somptueuse source d’inspiration. Polly Jean Harvey, la plus charismatique des chanteuses rock y va de sa voix puissante, module les sons avec un talent fou. Du bonheur à l’état pur, vous êtes comme transporté dans un univers à la Barry Lindon, on y retrouve des accents des Cure, l’ambiance des albums d’echo and the Bunnymen, les rythmes endiablés des feelies et des bribes poétiques proches de celles de Patti Smith. (SB) www.myspace.com/pjharvey découvertes._



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :