Agir Par la Culture n°17 jan/fév/mar 2009
Agir Par la Culture n°17 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Présence et Action Culturelles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... voyages à l'écrit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Les écrivains publics : Une initiative à la croisée du social, de l’éducation populaire et de l’expression culturelle On croyait l'écrivain public révolu, obsolète, rescapé comme un mythe du temps jadis où la scolarité n’était pas obligatoire, mettre sa plume au service de l’autre reste pourtant essentiel aujourd’hui. Depuis 2002, année où PAC a créé son réseau écrivain public en terre liégeoise, celui-ci ne cesse de s’étoffer en Communauté française. A égale distance de l’alphabétisation et de la culture. A la croisée de l’éducation permanente (ateliers d’écriture, récits de vie, mémoire collective) de l’action sociale, de la législation sociale et de l’écoute active, les nombreux partenariats avec le tissu associatif, les structures sociales (CPAS, les divers services communaux, les écoles de devoir, « Lire et écrire ») se multiplient. Ils se déclinent en de nombreux projets. En effet, communiquer et s’exprimer couramment par l’écrit n’est pas à la portée de tout le monde. Ce qui renforce d’autant plus, la poursuite de ces initiatives citoyennes si précieuses. Nous laissons la parole à quatre animateursécrivains publics. 10 ESPACE ECRIVAIN PUBLIC WALLONIE PICARDE : DES ECRIVAINS PUBLICS EFFICACES Parce que nous sommes persuadés que l’écriture peut être à la fois le relais de l’âme et un outil indispensable à l’exercice de la citoyenneté, nous, Ecrivains Publics de Wallonie Picarde, ne cessons de multiplier depuis 2005 les actions afin d’offrir ce moyen d’expression à ceux qui en sont privés mais aussi de l’encourager et le stimuler en toutes circonstances pour toute personne, enfant ou adulte. Véritable réseau de soutien et de création, en plus des permanences assurées au service des personnes qui souhaitent obtenir de l’aide dans la rédaction de courriers administratifs ou privés, en partenariat avec différentes associations ou administrations, nous avons très vite mis en place des ateliers d’écriture permanents pour adultes, pour enfants et tout récemment à la prison de Tournai. Tous recueillent un franc succès. Echanger autour des textes, dans un espace de convivialité et de confiance, est de nature à créer un lien social et culturel très fort, un véritable espace d’expression. Afin de faire connaître leur action au plus grand nombre, les écrivains publics participent régulièrement aux manifestations à caractère social ou culturel (Salons de l’étudiant, salon du livre, forum de l’Emploi etc.) et depuis septembre 2008, les écrivains publics animent des ateliers « récits de vie » d’un lieu et d’une communauté avec les habitants du plus ancien quartier de Tournai, le quartier Saint-Piat. Ensemble, ils préparent, pour mai 2009, la sortie d’un recueil, une exposition vivante et une soirée festive pleine de surprises, dédiées à Saint-Piat. En dépit de tous nos efforts, de la grande motivation qui nous anime, du réel succès remporté lors de toutes nos activités et surtout de la satisfaction que nous retirons de nos bénéficiaires ravis, notre service reste encore trop méconnu par un grand nombre de personnes susceptibles d'en bénéficier. La perspective d’une mise en réseau permettra de renverser les barrières et de bousculer les préjugés dans l’intérêt des citoyens. A nous, écrivains publics, elle offrira ainsi une crédibilité et une reconnaissance indispensables à un travail de qualité toujours renouvelé dans la durée. Cette mise en commun des énergies constituera pour tous, sans discrimination, un véritable service public cohérent et efficace. Tel est notre souhait pour l’avenir. Coordinatrice : Caroline JESSON, 0472/45 33 00 carojesson@hotmail.com www.lesecrivainspublics.be www.pac-walloniepicarde.be A Bruxelles : Une plume et une fourchette Nicole Mannaerts, secrétaire à PAC, anime depuis près de deux ans une permanence écrivain public deux après-midi par semaine au sein des Restos du cœur de Saint-Gilles. « On a remarqué que j’avais le contact facile, on m’a proposé de suivre une formation écrivains publics. On a pu finalement trouver un lieu où je pouvais assurer cette fonction au Resto du Cœur ». Qui vient ? « Des gens en demande de déchiffrages de documents administratifs, qui veulent répondre à ces documents. Parfois parce qu’ils sont en difficultés de paiement de facture. » Surtout des gens qui viennent manger aux Restos du cœur mais le bouche à oreille lui amène aussi des demandes de l’extérieur. D’autant que l’écrivain public paraît
plus accessible, fait preuve de plus de simplicité qu’un centre administratif anonyme. « Parfois, ils arrivent avec des sacs en plastique remplis de papiers administratifs auxquels ils ne comprennent pas grand-chose. » Il s’agit de voir ce qui est demandé, d’essayer de traiter leurs demandes, de rédiger avec eux des réponses. Pour être un bon interlocuteur, il faut aussi faire preuve de beaucoup d’écoute, savoir réaiguiller vers les services les mieux adaptées pour traiter des demandes qui sortent du champ de l’écriture mais ne pas non plus les ignorer. Beaucoup de courriers mais aussi des coups de fil, desemails. Pour les gens qui savent écrire, « Je ne fais pas les lettres. Ils l’écrivent d’abord et on la relit ensuite ensemble ». Il est en effet important que les gens utilisent leurs mots. Pour ceux qui ne savent pas écrire, « Je les écoute, je reformule avec eux oralement puis on met les idées sur le papier. » Ses envies ? Nicole aimerait pouvoir monter « quelque chose » avec les gens qui la sollicitent : des ateliers d’écriture, des lectures publiques, quelque chose qui aille plus loin que le simple administratif et qui permette la création et la mise en scène de soi. Et pourquoi ne pas imaginer, la belle saison venue, qu’un stand mobile se balade sur le marché pour aller directement à la rencontre de tous ceux qui ont besoin d’un coup de main pour écrire. Coordinatrice : Aurélie Vanommeslaeghe, aurelie.vanommeslaeghe@pac-g.be 02/511 88 26 Les écrivains publics à Liège : pas de paroles en l’air ! D’ateliers d’écriture en lectures publiques, divers projets portent la parole des uns et des autres vers l’espace public... Focus sur quelques initiatives en cours... L’atelier d’écriture à la Régie de Quartier d’Angleur, animé par l’écrivain public Pierre Husson, a collaboré dernièrement à la construction d’un roman-photo en partenariat avec l’asbl « D’une Certaine Gaieté ». Les participantes ont écrit collectivement un scénario de sensibilisation à la problématique de l’illettrisme. Celles-ci se sont inspirées soit directement de leurs expériences personnelles, celles de membres de leur famille ou d’amis. Ce sont des témoignages de personnes qui rencontrent dans leur vie quotidienne des difficultés à l’écriture et/ou la lecture raconte Pierre Husson. Catherine Dekens, écrivaine publique à La Bobine asbl, entame quant à elle un atelier d’écriture sur le thème de l’évolution urbanistique dans le quartier de Droixhe. C’est un sujet tout à fait d’actualité puisque la Ville prévoit prochainement la démolition des tours HLM... Dans un premier temps, nous avons demandé aux participantes de s’exprimer au présent sur ce quartier, qui est aussi leur quartier de résidence. Ensuite, nous allons aborder la question de Droixhe dans le passé et enfin celle du quartier dans le futur avec toutes les incidences que les démolitions pourront avoir sur la vie des gens explique Catherine Dekens. Enfin, parmi les moments forts de l’année 2009, qu’on se le dise d’ores et déjà, les écrivains publics présenteront une lecture publique dans le cadre de l’événement « Un Eléphant dans la Ville » proposé par le Collectif du Lion. A cette occasion, ils partageront une scène spécialement dédiée aux mots avec le Collectif de Slameurs de La Zone asbl. Le travail de préparation a déjà commencé, sous la direction du comédien Fabrice Piazza. On vous invite à venir voir le résultat le 20 juin prochain après-midi sur la place St-Etienne à Liège ! Coordinatrice : Emmanuelle Garrot, 04/221 42 10 pac.liege@skynet.be Dans la région de Charleroi : Ecrivains publics en devenir Dans le bassin de Charleroi, l’activité d’écrivain public n’a jamais rencontré ni engouement particulier ni soutien réel des pouvoirs publics. Fort heureusement, le bruit médiatique autour de la formation « Espace Ecrivain public » a permis de remettre la fonction en lumière, sous un angle nouveau qui entraîne aujourd’hui un véritable regain d’intérêt. Cette formation, mise en œuvre par PAC, constituait en tout cas une occasion unique pour les personnes convaincues de l’utilité des écrivains publics dans un espace social, celui de l’arrondissement de Charleroi qui, comme d’autres, connaît son lot de difficultés. Signe des temps sans doute. Pour les participants aux différents modules de formation (organisés en novembre et décembre derniers), il y eut un avant et un après. Toutes et tous cherchaient à faire correspondre leur besoin d’aider les autres, leur désir de solidarité, avec l’exercice d’une pratique de terrain, clairement identifiée, possédant ses règles, ses limites et sa philosophie sous-jacente. Et à cet égard, on peut affirmer que la formation a littéralement fait émerger la conscience de l’écrivain public chez les candidats, révélant par là même la pertinence des pratiques d’éducation permanente, outils indispensables de ces futurs acteurs de première ligne. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Les premières permanences seront bientôt en place dans certaines communes de l’arrondissement. L’envie de « se lancer » est forte même si les stages pratiques (en immersion auprès d’un écrivain public patenté) ne sont pas terminés pour chacun. Nous pouvons compter à l’heure actuelle sur la volonté d’une quinzaine d’écrivains publics en devenir ; l’objectif de la régionale étant de construire un réseau PAC des écrivains publics qui soit réellement porté et animé par chacun de ses membres. La qualité remarquable des relations interpersonnelles au sein du groupe nous y aidera. Denis Dargent Régionale PAC de Charleroi info@pac-chareleroi.be Le Réseau Ecrivains Publics est soutenu par la Communauté française, la Région wallonne et le Fonds Social Européen. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :