Action Armes & Tir n°65 juin 1984
Action Armes & Tir n°65 juin 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°65 de juin 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 76,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Smith et Wesson 469 « mini gun ».

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
BATTERIE/DETENTE L'ensemble batterie/détente est amovible et maintenu latéralement par les flancs de la boîte ; sa fixation est assurée par un cran arrière et une goupille à l'avant. Cette goupille, d'un diamètre de 5 mm, est plus facile à chasser que la petite goupille Mécanindus qui équipe le modèle 121. En revanche, alors que sur le 121 on accède à tout le mécanisme par simple démontage du canon, sur le Montefeltro il faut démonter la batterie pour accéder à son mécanisme. La détente, à cran avant et mentonnet arrière, est tout à fait classique, le départ, sans bossette, est raisonnablement net pour un poids de 2,100 kg. LE MAGASIN D'une capacité initiale de 4 coups, il est limité à 2 sur les modèles importés en France. Sa conception est identique à celle adoptée pour le 121. Il en va de même pour l'élévateur et le poussoir de commande qui assure en même temps la fermeture et le verrouillage de la culasse en position arrière. A noter que, comme sur le 121, l'extraction manuelle de la cartouche chambrée ne provoque pas la montée de la suivante, d'où la possibilité intéressante à la chasse, de changer de munition dans le minimum de temps et sans manoeuvre compliquée. LA CROSSE ET LE DEVANT La forme du devant diffère très légèrement de celle du 121, mais elle reste de conception classique ; nous avons noté que cette pièce est très étoffée, puisque le seul évidement interne qu'elle comporte correspond au passage du tube-magasin ; elle sera donc moins fragile que sur les modèles d'autres marques, à emprunt des gaz ou à long recul, où la présence de pièces mobiles impose une moindre épaisseur de bois. La crosse est annoncée par le fabricant à une longueur approximative de 360 mm, elle peut être livrée avec des pentes au talon de 50, 55 et 60 mm. Sur le modèle testé, elle présentait les dimensions suivantes : - longueur = 357 mm, - pente au busc = 35 mm, - pente au talon = 60 mm, - dévers = 7 mm. FINITION Crosse et devant sont en noyer européen de qualité correcte, les quadrillages faits main pourraient être plus étendus en ce qui concerne la poignée. Les pièces en alliage ont reçu une protection satinée noire. Le canon et le bouchon terminal de magasin sont bronzés. ESSAIS DE TIR Après un montage qui s'avère aisé, l'arme est testée pour groupement sur cibles de 76 cm, avec des munitions Martignoni « Sun » BJ/32/7 1/2. A 35 mètres, la moyenne des groupe-
IP" ments est de l'ordre de 75% (choke : 3/4), avec de belles répartitions très régulières. La canonnerie est donc toujours très performante. Au Skeet, pour information (car ce n'est pas une arme de skeet !) nous allons tirer un parcours qui s'avèrera décevant, non du fait spécifique de l'arme, mais d'une conjonction de circonstances gênantes : - début de saison, pas d'entraînement. - passage d'un superposé cylindrique à un monocanonné choké 3/4. - couche peu adaptée au tireur. - temps froid et vent du nord : L'arme est un peu trop pentée pour mon usage personnel, mais surtout sa légèreté (3,100 kg), qui ravira maints chasseurs, crée des problèmes au skeet. Il faut un contrôle permanent de la Avantages - innovation mécanique intéressante - bonne canonnerie - conception générale éprouvée. Réserves - rodage nécessaire. main gauche, sinon le canon « embarque » et on manque le plateau devant ! Au parcours de chasse, en revanche, tout rentre dans l'ordre, et les séries tirées donnent des scores de 22/23. Inutile de préciser que les plateaux bien centrés sont broyés jusque vers 45 mètres. En ce qui concerne le fonctionnement, le fabricant annonce qu'il est prévu pour des pressions variant de 300 à 800 bars. Nous avons donc essayé des cartouches chargées à 30, 32 et 36 grammes. Les 36 grammes éjectent magnifiquement, les 32 ont provoqué quelques incidents (culasse à moitié ouverte), les 30 grammes enrayent presque toujours. Le sérieux du fabricant étant bien connu, nous pensons qu'il s'agit d'un problème de rodage, et qu'il faut que le ressort intérieur de culasse se « fasse » avant d'accepter les faibles charges. Nous croyons donc pouvoir recommander aux usagers d'employer des 36 grammes en début d'utilisation. La percussion est puissante et raisonnablement centrée et il n'y a eu aucun autre incident. CONCLUSION Ce modèle Montefeltro présente un verrouillage qui est, d'un point de vue mécanique, plus « élégant » que celui du 121, la conception du reste de l'arme étant identique dans ses principes. Un effort a été fait dans le sens de la simplification (une pièce mobile de moins) et de l'allègement. La naissance de ce nouveau modèle prouverait, s'il en était besoin, le dynamisme d'un fabricant qui ne s'endort pas sur ses lauriers pourtant bien fournis ! Cela dit, la différence de prix entre le 121 et le Montefeltro est assez réduite, de l'ordre de 450 F, puisque le 121 Standard se vend environ 4 250 F et le Montefeltro environ 3 800 F (mars 1984). Joël P.PELARDY (L'auteur remercie très vivement Monsieur J. Rousseau armurier, 33, place de Belgique à Chatellerault, pour le prêt de l'arme ayant servi aux essais), ainsi que les établissements Rivolier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 65 juin 1984 Page 80