Action Armes & Tir n°64 mai 1984
Action Armes & Tir n°64 mai 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°64 de mai 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 86,5 Mo

  • Dans ce numéro : Colt Government 380 automatique et 38 spécial.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
MÉCANISME Pour accéder au mécanisme il suffit d'oter les deux vis qui maintiennent la plaque de recouvrement ornée du poulain. L'ajustage de cette pièce par rapport à la carcasse n'a absolument pas la précision que l'on trouve sur le détective, en ce sens que la juxtaposition des deux pièces de métal ne se résume pas à une très fine ligne de la taille d'un cheveu mais plutôt à une courbe de l'épaisseur d'un ongle. Pour le mécanisme, la qualité de l'ajustage a été conservée. Rappelons que cette platine de par sa conception nécessite un montage précis « timing » des pièces en mouvement. La pièce maîtresse est le ressort en « V » qui assure la percussion et le rappel de la détente. La seule façon d'adoucir un tel départ est d'introduire une tige métallique à l'intérieur entre les deux branches du ressort après avoir ôté les plaquettes, et d'armer alors tout doucement le chien. Il faut une certaine habitude et une bonne sensibilité pour réaliser à bien cette opération. Si vous armez trop le chien, vous tordrez ou casserez votre ressort. Si vous n'exercez pas la pression suffisante, aucune modification n'aura lieu et, ni le poids de départ, ni la souplesse, n'en seront changés. L'ARME AU TIR Comme je l'avais précisé dans l'essai du No 45, le détective ne m'est pas un inconnu car je fus l'heureux possesseur de ce modèle durant une année et demi. Sa revente a été motivée par le désir d'acquérir une autre arme (la législation n'autorisant que six armes par tireur). Face aux cibles, caler l'arme parfaitement au creux de la paume tout en enroulant l'index autour de la 70 TEST détente. Cette technique que j'utilise a fait ses preuves pour la double action. Curieusement la platine du Commando était très souple et l'habituel point dur, qui se produit aux 2/3 de la course sur les Colt, était beaucoup moins prononcé. Pour tester le détective, il faut se cantonner à utiliser la cible 25 mètres pistolet à 13 mètres. Dans ce cas il est possible, en simple action et à deux mains, de vider le barillet en moins de 9 secondes tout en restant dans le diamètre du 8. Les compétitions qui font appel à la vitesse, au coup d'oeil et au sens pratique du maniement des armes, se développent. Personnellement je les crée et je les organise au Stand de Tir de Dreux et le nombre des participants, ainsi que leur satisfaction, m'encouragent à persévérer dans cette voie. Si le tir de loisir n'avait pas fait son apparition, il serait malvenu de conseiller l'achat d'une telle arme à un tireur ne pouvant s'exercer que dans les conditions du coucours U.I.T. Il est possible de créer des disciplines correspondant au canon de deux pouces, comme cela se fait aux Etats- Unis et en Angleterre. Avec ses 650 grammes, le Commando a une bonne tenue même avec des cartouches relativement chargées : 0,20 BA 10 et ogives 158 grains Lyman plomb, les 125 grains blindés avec 0,41 de BA 9 sont très souples au tir, tout ceci n'est qu'une question de préférence ou de coût. Les 38 + P du commerce sont moins douloureuses à tirer, comme dans le détective, en raison de la bonne prise en main de la nouvelle crosse. L'éjection des étuis s'opère rapidement et nettement en raison de la longueur suffisante, de la tige d'extracteur et de la non interférence des étuis sortant avec le rebord de la crosse. CONCLUSION Les revolvers ont toujours semblé plus sûrs que les automatiques pour la plupart des utilisateurs, simplement parce que le tir au revolver dépend uniquement de l'action du tireur qui maîtrise complètement l'opération de tir. Depuis le début jusqu'à la fin, c'est l'index qui actionne le mécanisme. Une cartouche viendrait elle à ne pas partir qu'une simple pression du doigt ou un simple armement avec le pouce présenterait la munition suivante devant le percuteur et le coup partirait. Cependant, comme toute mécanique, le revolver n'est pas infaillible. Les autres points positifs du revolver sont la facilité à charger et décharger le barillet, la possibilité de tirer des cartouches de vitesse et de puissance différentes. Bien évidemment un revolver a une capacité moindre qu'un automatique et se recharge moins vite. Dans des articles précédemment publiés, je me suis toujours fait l'avocat du tir récréatif et de loisir. En effet ce domaine touche le plus grand nombre de personnes et permet une pépinière de champions. Egalement il sert de cadre éducatif au tir sportif. Dans cette optique, le Colt Commando beaucoup moins cher que le détective, environ 2 600 Francs, ne décevra pas son utilisateur car, malgré sa finition utilitaire et un peu mate, il s'agit d'une arme de qualité qui résistera à bien des cartouches. Nous remercions les établissements Humbert pour le prêt de l'arme testée.
rie ta Go Arrritl re de t'Est 125, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS Tél. : 206.78.01 Armurerie DESAIX 12, bis rue Desaix 75015 PARIS Tél. : 306.73.29 Armurerie LE CIBLARD 122, avenue de la résistance 93340 LE RAINCY Tél. : 302.74.88 Toutes ces armes sont disponibles dans nos 4 armureries et vendues par correspondance, frais de port inclus. NORD-ARM'S Place Faidherbe 62450 BAPAUME Tél. : 121)58.99.97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 84-85Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 86-87Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 88-89Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 90-91Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 92-93Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 94-95Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 96