Action Armes & Tir n°64 mai 1984
Action Armes & Tir n°64 mai 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°64 de mai 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 86,5 Mo

  • Dans ce numéro : Colt Government 380 automatique et 38 spécial.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 En effet, l'intérêt croissant des tireurs pour les compétitions officielles destinées aux armes utilisant la poudre noire, a conduit de nombreux fabricants à proposer des armes les plus performantes possibles pour contenter une clientèle de plus en plus exigeante. Comme je le mentionnais dans mon article sur le pistolet Le Page de Pedersoli, la voie fut ouverte par Uberti avec ses excellents revolvers à percussion, type d'armes attirant le plus de néophytes. Mais heureusement, les néophytes devenant connaisseurs, ils découvrirent peu à peu l'attrait engendré par toutes les disciplines disputées au cours des compétitions officielles. C'est ainsi que virent le jour d'excellentes répliques quasiment parfaites, comme le pistolet « Siber » que j'ai le plaisir de tester dans cet article. Cette arme destinée à disputer la très difficile épreuve « Kuchenreuter » (pistolet à percussion) est le fruit d'un travail passionné recherchant la perfection absolue. Pour ce faire, le fabricant s'est lancé dans la recherche de l'arme absolue utilisée par les meilleurs tireurs de l'époque. Il en ait résulté que nos antiques champions utilisaient des pistolets suisses à percussion de petit calibre. De plus, le fabricant a contacté de nombreux tireurs de haut niveau pour essayer de concrétiser l'arme de match parfaite. Ceci devrait être pris en considération pour l'ensemble des fabricants de répliques. Nous pourrions ainsi avoir une panoplie complète d'armes quasiment parfaites n'ayant rien à envier à leurs ancêtres. Le modèle choisi par Hege fut le pistolet de match suisse de Jean Siber de Lausanne. Ce pays très pacifiste, puisque neutre, a toujours été d'avant-garde dans l'arquebuserie en alliant fiabilité, précision et finition poussée à l'extrême, et ce même pour les armes militaires. La firme allemande Hege n'a donc pas choisi la facilité en voulant proposer sur le marché une réplique aussi conforme que possible à l'original tout en la diffusant à un prix public relativement raisonnable. La Suisse fut un des tout premiers pays à choisir le petit calibre, doté d'une grande vitesse initiale, procurant ainsi une trajectoire tendue au projectile malgré l'encrassement inhérent à l'emploi de la poudre noire. Sur le plan militaire, cela posait un handicap certain, mais pour les tireurs sportifs de l'époque qui foisonnaient dans ce merveilleux pays, il en allait tout autrement. Les armes suisses de tir devinrent dont une référence dans le domaine de la précision, aussi bien pour les armes d'épaule (carabines fédérales dont la précision n'a rien à envier aux armes de match actuelles), que pour les armes de poing traitées avec le même soin. Le Pistolet Siber proposé par Hege est la réplique POUDRE NOIRE r DIS em- JLET Les répliques d'armes anciennes ont connu une évolution sans cesse grandissante dans le domaine de la qualité et de la précision. exacte de son ancêtre et, d'après le fabricant, la majorité des pièces de la réplique sont interchangeables avec celles de l'original. L'exactitude est poussée jusque dans le nombre, le pas et la profondeur des rayures. Ces caractéristiques confèrent au projectile de calibre 33 une vitesse initiale de 280 m/s malgré la faible charge située aux alen- tours de 0,5 gramme de poudre noire suisse à grains fins. Chaque arme est d'abord finie en blanc à la main et reçoit ensuite les différents traitements (bronzage, polissage, jaspage ou cémentation). La bouche du canon, quant à elle, est finie après le passage au banc d'épreuve, gage de la recherche d'une précision absolue.
PRESENTATION Le pistolet Siber de Hege est livré dans un coffret soigné doublé de simili de couleur marron. Il est accompagné d'une chamoisine de nettoyage et d'une cheminée de rechange. Le moule (sans manche), livré également avec l'arme, peut être un R C B S, Lee ou Lynx, ce dernier ayant été choisi dans le cadre de cet article. Ces trois moules sont de calibre 33 et destinés au tir avec calepins uniquement. De nombreux accessoires sont disponibles en option : — Une baguette de chargement avec pommeau bois munie d'un pousse-balle et d'un manchon en laiton évitant la détérioration des rayures au niveau de la bouche du canon. — Un entonnoir de chargement en laiton. Une poire à poudre. Un doseur à poudre. Un démonte-ressort. Un moule à balle de type ancien. Une clef de cheminée. Un jeu de tournevis de type ancien. Une clef de cheminée. Un jeu d'écouvillons de nettoyage (bronze, crin et laine). Un porte-chiffon, un tirebourre et un tire-balle. Après le classique coup de chiffon destiné à éliminer l'inévitable graisse de stockage, on ne peut qu'éprouver un sentiment d'admiration devant cette arme. La finition dépasse tout ce qu'il y a de connu dans le domaine de la réplique. L'arme possède l'élégance des beaux pistolets de tir du siècle dernier malgré une certaine sobriété dégagée par une décoration discrète et de bon goût. Bronzage et jaspage sont parfaits, tout comme l'excellent quadrillage en pointe de diamant de la crosse arrondie de type anglais. Le veinage de cette pièce de bois est particulièrement riche et le premier contact avec l'arme est vrai ment enthousiasmant. L'arme testée reçoit le qualificatif de modèle anglais avec son canon et le pontet bronzés tabac, platine et chien étant jaspés. Une version luxe dénom- mée modèle Français est également disponible moyennant un important supplément financier. La différence porte uniquement sur la finition. Platine et chien sont en finition grise avec de très fines gravures. Pontet et canon sont bronzés bleu avec damasquinage en or à 24 carats. Le modèle français est disponible également par paires au même numéro, les chiffres 1 et 2 damasquinés sur le bouchon de culasse permettant de différencier les deux spécimens. Les pistolets Siber peuvent être livrés en option dans un luxueux coffret en acajou garni de tous les accessoires précédemment cités. PRISE EN MAIN - EQUILIBRE Le fabricant ayant systématiquement copié un des meilleurs pistolets de tir du siècle dernier, on est en droit de s'attendre à une excellente prise en main. C'est le cas et rien n'a été négligé. La crosse de type Anglais possède une ente idéale et les organes de visée sont arfaitement alignés avec l'oeil lors d'une prise de visée en position de match. La face droite de la crosse est légèrement renflée pour épouser le mieux possible le creux de la main. Elle a donc délibérément été conçue pour un tireur droitier mais je pense que les gauchers peuvent, sur commande, obtenir une crosse leur convenant. Ce renflement. associé à l'excellent quadrillage en pointe de diamant et au repose- doigt du pontet très bien positionné, permet de maintenir l'arme parfaite ment en ligne malgré un poids large ment réparti sur l'avant en raison de la masse importante du ca non (700 g pour un poids total de 10RO grammes). Le point d'équilibre se trouve au niveau de la clavette d'assemblage du canon, soit environ à 110 mm de la détente. L'index tombe parfaitement devant la queue de détente sans aucun contact avec la monture quelle que soit la taille de la main, ce qui n'est pas toujours le cas sur les armes de ce type. Quelques manipulations à vide de la platine laissent augurer de son excellente fabrication. ORGANES DE VISEE Ils sont la copie conforme de ceux rencontrés sur les meilleures armes de l'époque. Le guidon à grain d'orge est muni d'un insert en laiton sur la face arrière. Il mesure 2 mm de diamètre pour 5 mm de hauteur et est monté à queue d'aronde à 5 mm de la bouche du canon autorisant ainsi un éventuel réglage en dérive au maillet. Le cran de mire en U large de 1,5 mm est, quant à lui, usiné dans une planchette de hausse bronzée bleu, réglable en hauteur à l'aide d'une vis à tête fendue située sur la queue de culasse et un ressort interne évitant tout jeu à l'ensemble. La ligne de mire ainsi déterminée mesure 265 mm et la qualité de l'usinage des différents éléments procure une netteté des instruments de visée, digne des meilleures armes de matches actuelles. ENSEMBLE ARME Sur la majorité des pistolets à un coup de cette période, la monture supporte l'ensemble des pièces mécaniques.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 84-85Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 86-87Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 88-89Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 90-91Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 92-93Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 94-95Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 96