Action Armes & Tir n°64 mai 1984
Action Armes & Tir n°64 mai 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°64 de mai 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 86,5 Mo

  • Dans ce numéro : Colt Government 380 automatique et 38 spécial.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 a conception de la Parker Hale'1200Vest très classique puisqu'elle s'organise autour du mécanisme type Mauser 98 traditionnel mais de fabrication résolument moderne. La présentation de l'arme est très soignée, aussi bien sur le plan esthétique que pour la finition des pièces métalliques ou du bois. La 1200 V est conçue pour être équipée d'une lunette de tir et, de ce fait, le canon est libre de tout accessoire de visée ; le boîtier de culasse est percé et taraudé pour permettre le montage des embases de lunette. Parker Hale utilise depuis de nombreuses années un système original pour le montage des lunettes désigné dans les catalogues sous le nom de « Roll-Off ». Ce système utilise des embases en forme « queue d'aronde » larges de 19 mm et comportant un point d'ancrage pour les colliers. Un jeu d'embases est livré non monté avec chaque carabine. Les colliers « Roll-Off » sont disponibles pour les deux diamètres classiques des lunettes de tir : 1" (25,4 mm) référence Parker Hale RALS.3 ou 26 mm de référence RALS.4. Les colliers doivent faire l'objet d'une commande à part. Un fascicule d'instruction pour le montage est inclus dans la livraison de l'arme ainsi qu'un mode d'emploi détaillé. Ces documents sont en français et très bien rédigés pour faciliter leur exploitation par l'utilisateur. Si, comme moi, votre préférence est pour des montages américains ou allemands, il existe dans les grandes marques comme Weaver ou EAW des montages convenant pour la 1200 V. Les références Weaver vous sont données à titre indicatif : Embase avant n°46, embase arrière n°45. Les colliers Weaver seront de modèle normal ou « high style » suivant le diamètre de l'objectif de la lunette choisie. Le canon est étoffé puisqu'il mesure 30 mm de diamètre au tonnerre et 20 mm à la bouche. Sa longueur, mesurée de la face avant de l'obturateur à la tranche de bouche est de 605 mm, sur le modèle chambré en.243 Winchester, mis très aimablement à notre disposition par l'importateur. Le boîtier de culasse est typiquement Mauser, il est fabriqué par microfusion, finement poli et usiné très soigneusement. De réalisation civile, la boîte de culasse n'est pas échancrée pour l'emploi des lames chargeur, ce qui contribue à augmenter sensiblement sa rigidité. Le verrou est fini poli blanc glacé, ce qui donne une certaine classe à l'en- PARKER RAU W12 Cataet22 "Vatillite Nous vous présentons ce mois-ci une carabine conçue outre-manche par Parker Hale, firme réputée pour la qualité de ses fabrications aussi bien en armes modernes de chasse ou de tir que pour ses répliques d'armes anciennes à chargement bouche. semble du mécanisme. La sûreté « drapeau » du Mauser militaire est abandonnée au profit d'un mécanisme actionné par un poussoir latéral situé juste derrière le levier de culasse lorsqu'il est en position « fermé ». Cette sûreté agit directement sur le mécanisme de détente pour le bloquer ainsi que sur le levier de culasse. En sûreté, l'arme ne peut être ouverte. La position « feu » de la sûreté est en avant, ce qui est normal. Le verrou n'étant pas muni de la sûreté « drapeau », chère aux vieux briscards, il est nécessaire d'utiliser une petite broche pour retenir le percuteur en position armé et pouvoir dévisser le bouchon de culasse. Cette opération est bien expliquée dans le fascicule qui accompagne l'arme. L'extracteur monté sur le verrou est, évidemment, de type Mauser, ce qui a pour conséquence l'obligation de respecter le cycle d'approvisionnement type des armes militaires : les cartouches doivent impérativement transiter par le magasin, il n'est pas possible de charger l'arme en introduisant directement une cartouche dans la chambre et en refermant la culasse. Si cette opération est tentée, l'extracteur bute sur le culot de la cartouche et ne s'engage pas dans la gorge de l'étui. Si l'opérateur force, il Ÿ a risque de rupture de l'extracteur. Pour le tir coup par coup l'introduction de la cartouche dans le magasin n'est pas difficile et l'inconvénient de ce type de fonctionnement est mineur. L'arrêtoir de culasse mobile est d'une construction différente de celle des armes de guerre Mauser : un poussoir actionne l'arrêtoir qui est monté, ainsi que l'éjecteur, sur un support vissé sur le côté arrière gauche du boîtier de culasse. Le petit levier style Mauser est abandonné au profit de ce dispositif très simple muni d'un ressort à boudin.
1200V Le mécanisme de détente st réglable pour la force du départ, la course après décroché (backlash) et l'engagement. Les trois réglages sont accessibles sur l'avant du boîtier de détente : la vis supérieure permet de régler la force du départ ; visser augmente la force. La vis centrale permet de régler la course, après décrochement son réglage n'a pas, sauf exception, a être repris. La vis inférieure, côté queue de détente, agit sur l'engagement ; son réglage est délicat et ne peut être repris que par un technicien soigneux. Si l'engagement est réglé trop fin l'arme ne « tient » pas l'armé lorsque la culasse est manoeuvrée vivement et est, de ce fait, dangereuse. Sur l'arme présentée, nous avons pu régler sans difficultés la détente, à 1,3 kg, avec une course très courte et moins de 4 mm de « Backlash ». Sans être de qualité « Match » cette détente est, à notre avis, excellente pour une arme de chasse aux nuisibles ou de tir à grande distance de certains gibiers. Petit raffinement à signaler : la queue de détente est finie dorée. La crosse est taillée avec poignée forme pistolet et comporte une joue remontant sur le busc (type Monte Carlo). La poignée est quadrillée et comporte une garniture de bois fin et un liséré blanc. Le devant, également quadrillé, est pratiquement plat sur l'avant de la por- Gros plan sur le mécanisme de détente et de sûreté. Les vis de réglage du « départ » sont très accessibles une fois l'arme démontée. lili111i1,11111M1+41014 1 Les pièces principales de l'arme déposées dans leur ordre de montage : le cylindre, l'appareil de percussion, le boîtier de culasse, l'entretoise arrière, l'écusson (pontet + fond de magasin), les vis. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 84-85Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 86-87Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 88-89Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 90-91Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 92-93Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 94-95Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 96