Action Armes & Tir n°64 mai 1984
Action Armes & Tir n°64 mai 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°64 de mai 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 86,5 Mo

  • Dans ce numéro : Colt Government 380 automatique et 38 spécial.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
EJECTEURS Modèle classique Beretta à ressorts, avec commande par les armeurs et relais par deux gâchettes, largement dimensionnées, situées dans le devant. DEVANT Il se verrouille sur le canon au moyen d'une commande à pédale ; forme demi-queue de castor et quadrillage intégral permettant une bonne prise en main à n'importe quel point de sa longueur. Les gâchettes d'éjecteur servent de butées d'armement. BASCULE Comme sur les modèles antérieurs, le basculage s'opère sur deux tourillons démontables par clef Allen, d'un diamètre de 9 mm pour une épaisseur « active » de 2,5 mm (portée utile : 141 mm carrés). Verrouillage par deux têtons coniques (diamètre de base : 5,3 mm. L'ensemble est complété par l'habituel entaillage en trapèze rectangle des flancs de bascule, avec deux butées amovibles vissées sur le flanc de la frette. Ce dispositif a fait ses preuves sur les centaines de milliers d'armes qu'il équipe depuis près de 30 ans, ce qui constitue une exceptionnelle référence. La bascule est celle du 680, mais en finition polie, sauf pour les coquilles du dessus, sablées anti-reflets, ainsi que la partie supérieure de la clef d'ouverture. Le mécanisme est identique à celui du 680, avec deux tiges-armeurs d'un diamètre de 5 mm. DETENTE Mono-détente non sélective fonctionnant par inertie. L'innovation réside dans la queue de détente, qui est montée par queue d'aronde sur une coulisse longue de 22 mm, une vis assurant son positionnement. Il devient donc possible d'avancer d'environ 6 mm la queue de détente, ce qui permet une adaptation à l'index du tireur. Il existe 3 positions, matérialisées par 3 cannelures transversales à la queue d'aronde, d'où impossibilité de glissement, la vis s'insérant dans la cannelure choisie. A'quelques grammes près (méfionsnous du pèse-détente, instrument sensible à la température et à l'usure !) la position choisie semble sans influence sur les départs, qui sont très nets et situés vers 1,100 kg (premier coup) et 1,500 kg (second coup), ce qui est excellent ! L'idée d'une queue de détente réglable paraît tout à fait remarquable ; elle per- met une adaptation facile et devrait éviter, si bien réglée, l'affreux « coupde-doigt » générateur de zéros ! CROSSE C'est un modèle classique à poignée pistolet galbée pour droitier. — longueur = 36,7 mm (détente en position arrière) — pente au busc = 26 mm. — pente au talon = 28 mm. — dévers = 8 mm. La faiblesse de la pente s'explique par la surélévation de la bande, mais — j'ai plaisir à le souligner — c'est la première fois que j'essaie un fusil à bande surélevée qui donne une mise en joue normale ! ! D'ordinaire, on a l'impression que les fabricants se disent : « Puisque la bande est plus haute, redressons la crosse ! », ce qui oblige 90% des usagers à des rectifications pénibles et coûteuses. Ici, rien de tel, l'arme tombe normalement, la bande surélevée prend tout son intérêt, qui est de dégager la visée, non d'obliger le tireur à s'écraser la pommette sur le busc. Ce S 682 me réconcilie avec les bandes hautes ! FINITION Nous l'avons dit, la bascule est polie ; elle porte quelques gravures discrètes qui soulignent la pureté de sa forme. Les canons sont bronzés mat. Crosse et devant en joli noyer européen, sont convenablement quadrillés et revêtus du vernis mat Beretta qui protège bien sans cacher le bois (net progrès par rapport aux vernis brillants des séries S 56/57 d'autrefois). La crosse est équipée d'un sabot antirecul alvéolé, la poignée, ornée des trois flèches Beretta. ESSAIS DE TIR D'emblée l'arme se manie facilement et s'épaule de même, donc, bonne répartition des masses et bonne conformation pour un tireur « standard ». Le poids 3,625 kg se fait oublier dans ces manipulations. L'arme semble donc bien étudiée. Testée sur cible de 76 cm, à 35 mètres, avec des 32 g Winchester Trap 200, elle donne des moyennes de 70% pour le canon inférieur et 81% pour le supérieur. La répartition des impacts est convenable (pas de « trous »). Les centres des groupements ont tendance à être un peu haut placés, comme il est usuel sur des armes de Trap, mais la contre visée à effectuer ne dépasse pas une vingtaine de centimètres, c'est raisonnable. Le S 682 est ensuite essayé à la fosse par plusieurs tireurs. Nous sommes en TABLEAU Avantages — bonne mécanique — bonne canonnerie. — couche excellente. — départs excellents. — fonctionnement parfait. — bande haute bien conçue. — détente à 3 positions. — bonne finition. — réussite esthétique. Réserves néant. début de saison et ce sont les premiers plateaux tirés. Malgré ces conditions et la fraîcheur de la température ambiante, les scores obtenus ne descendent jamais en-dessous de 20/25. Je suis convaincu que, testé en mai ou juin par des tireurs ayant « derrière eux » quelques milliers de plateaux, le S 682 aurait donné des moyennes régulièrement supérieures à 23/25. Il est en effet très doux à tirer et reste bien en ligne après le premier coup. La déterite est au-dessus de tout éloge et n'a provoqué ni coups de doigts ni départs intempestifs malgré sa douceur et le fait que les tireurs utilisaient l'arme pour la première fois. La percussion est puissante et bien centrée, l'éjection franche (2,50 m) n'a connu aucun incident sur 125 plateaux tirés. Le fait le plus remarquable, à mon sens, est que tous les tireurs se sont immédiatement sentis à l'aise avec cette arme. A noter aussi que les canons sont très peu encrassés après le tir, ce qui implique un excellent poli intérieur. CONCLUSION Ce S 682 a bénéficié de la longue expérience Beretta et d'innovations intelligentes. Le résultat est mécaniquement fiable, irréprochable au plan fonctionnel, très réussi dans son esthétique. Ses points forts me semblent résider dans la qualité de sa mise en joue et la douceur de ses départs, auxquels s'ajoutent une bande bien conçue et la détente réglable à trois positions. Son prix, de l'ordre de 11 000 F en mars 1984, me semble tout à fait raisonnable pour une arme aussi réussie. Joël PÉLARDY (L'auteur remercie les Etablissements Berettarmi, à Saint-Etienne, importateurs de l'arme, pour le spécimen qui a servi aux essais). 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 84-85Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 86-87Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 88-89Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 90-91Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 92-93Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 94-95Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 96