Action Armes & Tir n°64 mai 1984
Action Armes & Tir n°64 mai 1984
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°64 de mai 1984

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 86,5 Mo

  • Dans ce numéro : Colt Government 380 automatique et 38 spécial.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 BANC D'ESSAI
la douille, réarmant le chien. Après le ressort récupérateur ramène la culasse en avant. Au passage, elle pousse une cartouche du chargeur vers la chambre et revient se verrouiller avec le canon. Le government en 380 a quand même des différences avec le 45 auto. Mis à part le fait que le 380 a seulement un tenon de verrouillage sur le canon à la place des deux qui se trouvent habituellement sur la version en 45, il n'y a plus de biellette sous le canon. Le 380 possède donc une rampe éliptique tout comme le SIG P210-6. C'est une innovation qui est gage de solidité et de précision. En fait il ne peut y avoir de jeu dans l'axe de biellette s'agissant maintenant d'une pièce unique au lieu de deux parties assemblées. L'arrêtoir de culasse passe donc dans cette rampe rigidifiant le canon à la carcasse. Il n'y a bien évidemment pas de tige-guide pour le ressort récupérateur mais un petit bouchon strié à l'avant et une mini tige-guide à l'arrière. Seulement celle-ci est en nylon et non pas en métal. Son rôle est plus d'amortir la pression du ressort que de le guider. Cette pièce est comprimée contre la carcasse à l'intérieur. Pour ne pas abîmer celle-ci, il est préférable d'utiliser un matériau souple. Il suffit de regarder un 45 auto qui a beaucoup tiré et on s'apercevra que la carcasse, à l'endroit où vient se reposer l'arrière de la tige-guide, est très marquée. Il existe d'autres différences entre le 380 et le 45 auto. Tout d'abord, il n'y a plus de pédale de sûreté, la carcasse est d'un seul tenant dans sa partie arrière, ceci entraîne de nombreuses modifications. Bien évidemment la sûreté de la pédale est supprimée et Colt a employé une astuce pour remplacer cette suppression. Pour que l'arme puisse être portée balle dans le canon, chien armé et sécurité mise, Colt a conçu un blocage de percuteur spécial. C'est un petit diabolo de métal avec un cran qui vient bloquer le percuteur. Dans ce concept, l'éjecteur n'est plus une pièce fixée à demeure sur la carcasse mais une sorte de crochet métallique qui sert aussi de sécurité de percuteur. Quand le chien est armé, la partie supérieure de cet éjecteur vient pousser contre le bas du verrouillage du percuteur, le tenant ainsi vers le haut de manière à ce qu'il se mette dans l'encoche prévue à cet effet sur le percuteur, bloquant ainsi tout mouvement intempestif. Il est à noter qu'un mécanisme semblable de blocage du percuteur vient d'être adopté sur le 45 ACP série 80. Dans ces conditions, une arme chargée peut venir à tomber ou un quelconque coup peut frapper le percuteur, aucune détonation ne se produira. En conclusion, on pourrait estimer qu'il s'agit-là du remplacement d'une sécu- rité par une autre, de façon pratique et plus sûre. Voudriez-vous porter votre modèle 380 avec le chien à l'abattu et une cartouche dans la chambre ? Cela est aussi sûr car le percuteur est du type à inertie. Il est trop court pour venir en contact avec l'amorce de la cartouche chambrée. Le 380 possède un ressort de percussion à boudin agissant directement sur le chien situé dans la partie arrière de la carcasse et un ressort bilame au lieu du tri-lame du 45. Une des lames sert à comprimer l'éjecteur et l'autre sert bien évidemment au rappel de la détente. Le bouton servant à l'accrochage du chargeur est situé au même endroit que sur un 45 et de conception identique. Par contre, la détente n'est plus l'étrier du 45 mais une queue de détente portant sur un axe avec une barre de transfert pour entraîner le départ du coup. L'enrayeur est situé sur le côté gauche de la carcasse et se trouve actionné par cette barre de transfert. Autre innovation : l'arrêtoir de culasse possède son propre ressort de maintien qui, logé dans la carcasse sous la pièce, est une sorte de « U » dissymétrique en corde à piano. La sûreté possède également son propre ressort car le petit tube, placé sur la carcasse d'un 45 et contenant deux petits ressorts à boudin bloquant l'arrêtoir et la sûreté, a été supprimé. Pour revenir à l'enrayeur, précisons qu'il n'est absolument pas possible de tirer ce pistolet sans relâcher la détente après chaque coup. La petite pièce plate de métal située sur le côté gauche de la carcasse va de haut en bas et son sommet vient se loger dans une encoche faite à'l'intérieur de la glissière. Au départ du coup, quand la glissière recule, l'enrayeur est forcé vers le bas et vient à son tour appuyer sur la barre de transfert qui ne se trouve plus en contact avec la gâchette. Quand la culasse revient en batterie, l'enrayeur remonte, la barre de transfert reprend sa place normale et peut à nouveau appuyer sur la gâchette. Est-ce que ce « design » est meilleur que le système du 45 ? En tous cas, il n'est pas tout nouveau. DÉMONTAGE SOMMAIRE Une fois les consignes de sécurité observées, c'est-à-dire retirer le chargeur et vérifier visuellement que la chambre est bien vide après avoir ouvert la culasse, vous pouvez procéder comme sur le 45 traditionnel. Le bouchon n'a pas de rétreint et le canon pas de renflement donc aucun problème pour faire pivoter le premier autour du second. Cependant, il faut prêter atten- 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 1Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 84-85Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 86-87Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 88-89Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 90-91Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 92-93Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 94-95Action Armes & Tir numéro 64 mai 1984 Page 96