Action Armes & Tir n°50 février 1983
Action Armes & Tir n°50 février 1983
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°50 de février 1983

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 52 Mo

  • Dans ce numéro : la Ruger Mini 14 laser.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ileManchon du canon maintenant la torche laser. qui habille le canon et maintient solidement en place la torche laser sous le canon. E LASER Comme nous l'avons indiqué dans Action Guns no 37, lors du test sur le laser compact calibre 12, la torche laser n'a pas pour fonction d'éclairer la cible potentielle mais simplement de matérialiser sur elle le point d'impact. Ce dernier peut être vu jusqu'à 400 mètres, mais sa portée utile avoisine les 100 mètres en milieu urbain, vers 17 heures en ce mois de décembre. En effet, le point du laser est difficilement visible en milieu urbain en pleine journée. Seules des lunettes spéciales autorisent une vue du point d'impact à toute heure du jour et même en plein soleil. Dans un local clos, la tache rouge est toujours visible a l'ce il nu et correspond à un diamètre de 50 mm à 50 mètres. Identique aux autres torches laser que nous avons testées, celle équipant la mini 14 laser est positionnée en avant du garde-main, sous le canon. Deux gros colliers la maintiennent solidement en place. L'alimentation jusqu'aux batteries se fait par l'intermédiaire de câbles transitant dans la crosse jusqu'au micro-switch positionné derrière le mécanisme de détente. Plus en arrière, juste avant les batte- 12 ries, se trouvent les éléments électroniques qui coordonnent le tout. Une simple pression sur la queue de détente suffit pour matérialiser le point d'impact. Pour le départ du coup, il est nécessaire de presser plus en arrière ladite queue de détente. ESSAIS AU STAND Nos essais ont été effectués dans un stand en plein air où les cibles peuvent être placées jusqu'à 200 mètres. Nous disposions de deux carabines Ruger mini 14 laser, l'une tirant uniquement en coup par coup, l'autre possédant un sélecteur qui autorise le tir en rafale continue ou contrôlée 3 par 3, et d'une Ruger mini 14 traditionnelle Stainless possédant un sélecteur de tir. Cette dernière nous a uniquement permis de vérifier l'efficacité voire la supériorité du système laser lors des tirs par La « prise d'otages ». temps sombre. En effet, en cette période d'hiver, vers 17 heures, 18 heures, il est difficile d'aligner les instruments de visée et donc, d'obtenir un tir groupé à cadence rapide sur une cible faiblement éclairée. Dans les mêmes conditions d'utilisation, la Ruger mini 14 laser s'est montrée plus efficace, les tirs étant pourtant effectués à la hanche. Nos essais ont été menés avec l'aide de spécialistes dont nous vous avons déjà parlé à travers nos différents bancs d'essai. Grâce à eux, l'arme a tout de suite été replacée dans son contexte d'utilisatién et les essais aussi variés que plausibles. Avec des Remington, l'arme placée à la hanche, il est aisé de tenir le 9 d'une cible carabine match placée à 25 mètres. Toutefois, la gymnastique est très différente, l'attention n'est plus située sur les instruments de visée mais sur le point d'impact. Dans ces conditions, la vue du tireur devra être bonne pour les tirs avoisinant les 100 mètres. A cette distance, aussi bien avec les Remington qu'avec les Federal, le noir de la C 50 est tenu tout en conservant une cadence de tir relativement élevée. La course à effectuer sur la queue de détente est assez longue mais le départ est net et franc. Voulant simuler une prise d'otages, nous avons placé une cible « méchant » derrière un « gentil ». Seules l'épaule et l'arme du preneur d'otages sont visibles. Malgré la distance des tirs, 70 mètres, le forcené est rapidement neutralisé et les 5 cartouches placées dans le chargeur tiennent dans un cercle de 18 cm de diamètre. A la suite de ces essais, il s'est avéré que l'utilisation de la Ruger mini 14 laser tirant en rafale de 3 coups ou continue n'apportait rien de bon. L'arme étant tenue à la hanche, le recul imprimé par ce calibre interdit tout tir raisonnablement précis surtout aux distances supérieures à 50 mètres. Entre 7 et 15 mètres, avec un peu d'entraînement, les courtes rafales de 3 coups peuvent être maîtrisées. A cette distance, l'avantage du laser est qu'il indique de façon formelle le point d'impact. Les longues rafales avec les deux mini Le traitement de surface de notre modèle est assez surprenant.
.11011111f% es 5iwe,' : œ'.14:'ef:. : Tir à la hanche l'arme bouge peu. Même les gauchers s'en sortent. Mini 14 tirant en rafales. 14 dont nous disposions n'ont pu être effectuées positivement qu'avec du personnel entraîné à ce type de tir. Un tireur même confirmé n'ayant pas l'habitude des armes tirant par rafales verra vite ses impacts monter à plus de 10 mètres au-dessus de la cible « visée. » ONCLUSION La Ruger mini 14 laser bénéficie de tous les avantages mécaniques des mini 14 traditionnelles. Comme nous l'expliquons plus haut, le côté technique de cette arme a été volontairement « oublié » pour ne pas faire double emploi avec le dossier traitant des différentes Ruger mini 14 qu'Action Guns vous présentera très prochainement. Ce que nous pouvons dire, c'est que les trois armes que nous avions, ont tiré une totalité de 350 cartouches avec plus de la moitié pour la mini 14 laser tirant uniquement en coup par coup. Aucun incident n'a été remarqué aussi bien pour l'introduction des cartouches dans la chambre que pour la percussion ou l'éjection des étuis tirés. Cette arme est très fiable et son système de visée nous a convaincus. Un tireur placé en pleine obscurité peut aisément neutraliser un éventuel preneur d'otages à condition que ce dernier soit légèrement éclairé. Le point rouge est matérialisé en une Les deux armes dans leur valise.fraction de seconde et le coup tiré dans le même temps, chose impossible avec une arme traditionnelle. Seul handicap avec ce type de visée, le forcené peut voir la source d'émission. Quoiqu'il en soit et jusqu'à ce que nous trouvions mieux, la société Laser Product, grâce à sa Ruger mini 14, offre un éventail assez étendu d'armes équipées de son système laser qui répondent suivant le cas aux besoins pour lesquels elles ont été élaborées. La Ruger mini 14, contrairement au revolver et au fusil calibre 12, permet un tir à plus grande distance avec une cadence plus élevée tout en utilisant une munition plus performante. Jérôme DARNAUD Nous remercions les Ets Humbert à St Etienne qui nous ont Cole les armes essayées. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 1Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 50 février 1983 Page 68